Les composantes du langage

Aller en bas

Les composantes du langage Empty Les composantes du langage

Message  gerardM le Sam 7 Mai - 0:15

Bonsoir à tous,

Le langage n'est pas seulement un ensemble de mots prononcés, loin de là !!!
  • outre la voix,
  • regardez les singes : ils utilisent des mimiques. Regardez des humains, c'est pareil ! Wink L'expression du visage aide à appuyer les mots de Louis de Funès
  • il y a aussi l'intonation de la voix qui montre un ton sérieux et sévère ou une plaisanterie
  • ne vous dit-on pas de vous méfier de votre attitude lorsque vous êtes à un entretien d'embauche ? croiser les bras, les jambes, a une signification, etc.
  • regardez les Italiens : ils semblent compléter par des gestes, non ?

Ai-je oublié des composantes ?

Qu'en est-il du "contexte" ? Qu'est-ce que c'est ? Comment le définir ?
Quelle place tient une prononciation correcte (ou défectueuse) ? et une grammaire correcte ou pas ? vocabulaire correct et précis... est-ce que ce sont aussi des composantes ?

Sont-elles nécessaires ?
Est-ce plus difficile sans certaines de ces composantes ?
Par téléphone (sans les gestes ni les mimiques ni l'attitude) ?
Dans les livres (sans intonation ni mimique, etc.)... il y a toutefois les points d'exclamation, de suspension pour aider notre lecture ?

Qu'en pensez-vous ?

Pour ce qui est des langues étrangères ? Avons-nous grand besoin de toutes ces composantes ?
Sont-ells les mêmes dans les cultures étrangères ?

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
gerardM
gerardM

Messages : 33594
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les composantes du langage Empty Verbal et non-verbal

Message  gg821 le Mar 10 Mai - 22:31

Les "composantes" du langage: réflexions fort intéressantes qui me confortent dans l'idée qu'il conviendrait de jouer davantage sur ces autres composantes, "non-verbales" dans l'enseignement des langues étrangères: j'acceptais, jusqu'à un certain point, qu'un élève à court de mots, réponde par une simple mimique, une moue, un haussement d'épaules. D'où aussi l'intérêt d'enseigner les langues étrangères par le biais d'activités théâtrales.

gg821

Messages : 1
Lieu : Calais
Langues : Français (langue maternelle), , Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les composantes du langage Empty Re: Les composantes du langage

Message  gerardM le Mar 10 Mai - 23:29

Bonsoir gg821,

Je te souhaite la bienvenue sur le forum ! Je suis ravi de lire ton message ! Smile

Pour ma part, je pense que toutes les composantes ont de l'importance dans la conversation et dans l'apprentissage des langues ; en supprimer, c'est comme couper les basses ou les aigus, passer en monophonie lors de l'écoute d'un morceau de musique...

Quelques réflexions :
- quand je rencontre un nouvel interlocuteur étranger, j'ai besoin de quelques minutes (parfois jusqu'à 15) pour "me faire l'oreille" et être à l'aise avec sa diction, son accent (sauf cas extrême d'un Texan ou d'un Georgien) - ce n'est pas une des composantes que j'ai citées
- par téléphone, beaucoup d'apprenants sont gênés (dans les entreprises, la plupart des cours sont justement par téléphone), à quoi est-ce que ça tient ? la dégradation de la voix par l'électronique, l'impossibilité de lire sur les lèvres, l'absence de gestes ou d'expression du visage ?
- je me souviens, lorsque j'avais à passer des examens et que j'allais d'une épreuve orale d'anglais à une épreuve d'allemand, je lisais vite un texte dans la langue... je ne sais pas si c'était seulement psychologique.

> D'où aussi l'intérêt d'enseigner les langues étrangères par le biais d'activités théâtrales.
Un avantage de l'apprentissage par le théâtre, est aussi que l'étudiant à des difficultés autres et qu'en quelque sorte, il apprend sans être focalisé sur les difficultés de la langue (pas seulement) et il "apprend en s'amusant".

Il y a quelques années, je prenais des cours d'allemand dans une association. Je me souviens que la prof enseignait aux tout petits par le théâtre, en langues anglaise et allemande : de cette manière là, elle se rapprochait un peu des conditions de l'apprentissage de la langue maternelle - pas de longue leçon de grammaire, pas de longue liste de vocabulaire, le principal est de communiquer, les vrais mots viennent tranquillement, sans stress car l'attention est prise par autre chose (le jeu de la pièce) !

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
gerardM
gerardM

Messages : 33594
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les composantes du langage Empty Re: Les composantes du langage

Message  gerardM le Mer 11 Mai - 21:31

Bonsoir gg821, bonsoir à tous,

Quelques autres réflexions :
- beaucoup de français aimaient beaucoup Yasser Arafat non pour ses idées et ses actions mais pour son anglais compréhensible Wink qui nous remontait le moral en nous laissant croire que nous étions de bon niveau !
Je ne sais pas pourquoi je choisis Yasser car celui de Jacques Chirac est tout aussi compréhensible ("What do you want? Me to go back to Paris?").
C'est malheureux mais leur anglais est plus compréhensible pour un pauvre petit Français, que le bel anglais parlé par un sujet de sa Majesté !
- dans le même ordre d'idée, hélas, il y a le langage parlé par les hommes d'affaires dans les réunions internationales qui n'est pas joli joli avec son vocabulaire pauvre, sa grammaire approximative et son accent primitif : un vrai pidgin !
- il y a de plus en plus de différences entre l'anglais britannique et l'anglais américain à tel point que les gaffes existent. Encouragés par les films et la mode, les jeunes britanniques parlent un mid-Atlantic English, au grand dam des anciens.
- il y a de nombreuses années, au début du spam, je discutais avec un anglais et lui disais qu'il nous était facile de répérer un spam car il était en anglais mais qu'ils n'avaient pas cette chance. Il m'a répondu qu'il n'y avait pas de problème de repérage non plus pour eux vu les fautes commises.

Moi qui parlais d'un langage sans certaines composantes qui serait semblable à une chanson sans aigus...
Bon, il faut sans doute encore faire des progrès pour préférer la langue parlée de l'autre côté du Channel ou sur l'autre rive du pond.

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
gerardM
gerardM

Messages : 33594
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les composantes du langage Empty Re: Les composantes du langage

Message  MurielB le Jeu 12 Mai - 9:01

Bonjour Gérard, tous
je remercie bcp gg821 de rentrer dans ce forum car aux échanges des cafés polyglottes il a énormément de choses intéressantes à partager

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
MurielB
MurielB
Admin

Messages : 14238
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les composantes du langage Empty Les composantes du langage

Message  pierreP le Lun 16 Mai - 17:30

Bonjour à tous, ce que dit Gérard est particulièrement exact, j'aimais bien Yasser Arafat dont l'anglais était particulièrement compréhensible, et d'une manière générale, celui des gens du moyen orient, et aussi celui des peuples européens. Celui des français est naturellement un plaisir à entendre, mais c'est normal pour quelqu'un de culture française! Celui des américains est horrible, incompréhensible et, de plus, ils ne font aucun effort, pensant que les autres doivent s'adapter. Les australiens ne sont pas meilleurs. J'ai encontré un jour un anglais qui m'a avoué ne pas aimer les américains à cause de ce qu'ils ont fait à la langue anglaise. Quant aux texans, il y a quelqu'un qui a dit un jour dans ce forum, qu'ils parlaient anglais! Cela m'étonne, j'ai toujours cru qu'ils parlaient texan, un langage dérivé du tagalog!
PierreP
pierreP
pierreP

Messages : 84
Lieu : Lille (59)
Langues : Français (langue maternelle), GB, de, es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les composantes du langage Empty Re: Les composantes du langage

Message  gerardM le Lun 16 Mai - 18:08

Bonjour Pierre,

Merci pour ton message !

Hélas, la France n'est plus le centre du "monde civilisé" comme elle l'était aux 17ème et 18ème siècles ! Wink

Je ne crois pas qu'on puisse reprocher aux étrangers de parler leur langue correctement Very Happy

Maintenant, j'ai écrit et je maintiens que l'Américain est une langue à part entière !
Elle est peut-être issue de l'anglais mais elle sera incompréhensible par les Anglais d'ici quelques décennies... à moins que les Anglais abandonnent leur langue pour s'aligner sur l'Am. (ça vient : "Mid-Atlantic English") !

Il ne faut pas oublier que les Etats-Unis ont des habitants venus de bien d'autres pays que l'Angleterre, avec le vocabulaire correspondant !!! De plus, un certain Webster voulait réformer complètement la langue américaine !!!
D'abord, les Irlandais et autres peuples des îles britanniques ne sont pas anglais : l'anglais n'était pas leur langue à la fin du 18ème siècle (lorsque les Etats-Unis ont conquis leur indépendance).
Ensuite, il y a eu de très nombreux immigrants : Espagnols (qui étaient sur place), Allemands, Hollandais dès le 19ème siècle... avec tous ceux qui étaient rejetés par leur pays pour raison religieuse.
Il y a eu, au 20ème, de très nombreux italiens, polonais, asiatiques, principalement pour raison économique.
Il ne faut pas non plus oublier les indiens indigènes.

pierreP a écrit:... J'ai encontré un jour un anglais qui m'a avoué ne pas aimer les américains à cause de ce qu'ils ont fait à la langue anglaise. Quant aux texans, il y a quelqu'un qui a dit un jour dans ce forum, qu'ils parlaient anglais! Cela m'étonne, j'ai toujours cru qu'ils parlaient texan, un langage dérivé du tagalog!...
Encore une fois Smile l'Américain est très différent de l'anglais.
L'Anglais en question n'a rien à dire : c'est un jaloux qui se croit encore au 18ème siècle (tout comme beaucoup de Français).
L'accent texan est difficile à comprendre aussi par les autres Américains mais ça ne pose pas de gros problème car Anglais, Australiens , Américains ont l'habitude de deviner ce que disent leurs interlocuteurs : le Français est une langue à peu près unifiée, l'anglais, l'allemand, l'italien, l'espagnol, etc. ne le sont pas et ces locuteurs ont l'habitude... lorsqu'un Berlinois parle avec un Bavarois, un Autrichien ou un Suisse... lorsqu'un Anglais parle avec un Ecossais, un Australien, un Américain... lorsqu'un Français parle avec un Haïtien, un Québécois, un Sénégalais...

Wink


Dernière édition par gerardM le Lun 16 Mai - 21:57, édité 1 fois (Raison : ortho)

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
gerardM
gerardM

Messages : 33594
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les composantes du langage Empty Les composantes du langage

Message  pierreP le Lun 16 Mai - 20:15

Bonsoir à tous, j'ai l'air de critiquer les Américains, mais c'est gentil et je leur reconnais des qualités, en particulier, pour un étranger, ils ne sont pas très sensibles à la pureté grammaticale de la langue, à partir du moment où l'on ne parle pas "petit nègre". Ceci dit, je suis bien d'accord avec le fait que l'américain s'éloigne de l'anglais. Les revues internationales ("internationales" veut dire en réalité "américaines") demandent que l'on s'exprime en américain, pas en anglais. Pour l'instant, la différence n'est pas trop sensible ("z" au lieu de "s" prononcé z, "or" en finale au lieu de "our", plus quelques changements minimes). L'allemand non plus n'est pas très unifié. J'ai découvert avec stupeur que le genre de certains mots variait avec la région et je ne comprend pas un Berlinois alors que je comprens mieux un munichois! Ceci dit, je reconnais que pour un français, celui qui s'exprime en "bon langage" est celui qu'il comprend le mieux, pas celui qui parle correctement. Je me garderai bien de définir un "bon anglais" ou un "bon allemand" alors que j'admet que le "bon français" est celui parlé en Touraine.
pierreP
pierreP

Messages : 84
Lieu : Lille (59)
Langues : Français (langue maternelle), GB, de, es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les composantes du langage Empty Re: Les composantes du langage

Message  gerardM le Lun 16 Mai - 22:11

Bonsoir Pierre,

pierreP a écrit:... ils ne sont pas très sensibles à la pureté grammaticale de la langue, à partir du moment où l'on ne parle pas "petit nègre"...
La langue américaine n'a pas d'Académie pour définir les choses. Les Américains n'en veulent pas, ils disent "People rule", ce qui veut dire que c'est la langue parlée par les gens, chaque jour qui est la règle ; l'américain est mouvant et est aussi fait de culture (avec c minuscule) de tous les jours (les événements qui font l'Amérique).
Je ne sais pas si ça y fait (je pense que oui) mais la nation américaine est toute jeune (250 ans) et ils n'ont pas encore fait leur "puberté" ; à leur âge le français n'était pas encore bien clair puisqu'il a été fixé par Malherbe au 17ème ("... et Malherbe vint").

... Pour l'instant, la différence n'est pas trop sensible ("z" au lieu de "s" prononcé z, "or" en finale au lieu de "our", plus quelques changements minimes)...
Non, ce ne sont pas les seules différences : il y a de fortes différences dans la grammaire, dans la prononciation, dans le vocabulaire.
Compare le vocabulaire des céréales, des vêtements, des parties d'une voiture, etc. tu verras ! Il y a aussi et surtout le langage des découvertes récentes pour lesquelles les US et l'Angleterre créent des mots de manière séparée.
Les pièges pour un anglais visitant les US sont nombreux, il a intêrêt à être vigilant s'il veut éviter les contresens et ne pas s'attirer des sourires !

... Je me garderai bien de définir un "bon anglais" ou un "bon allemand" alors que j'admet que le "bon français" est celui parlé en Touraine.
La langue française est une exception !
C'est la seule langue avec aussi peu de différences entre ses régions (du moins en métropole).
Beaucoup de pays du monde parlent plusieurs langues sur leur territoire et les langues ne sont pas aussi bien fixées que le Français.
Il y a plusieurs niveaux d'anglais, le plus coté étant "Queen's English", puis "BBC English".

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
gerardM
gerardM

Messages : 33594
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum