Les rivalités fraternelles de la philosophe psychothérapeute N. Prieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les rivalités fraternelles de la philosophe psychothérapeute N. Prieur

Message  MurielB le Dim 22 Jan - 21:53

Entre la fratrie et fraternité, ce n'est pas donné d'emblée, il y a à construire à inventer.
Il y a une ambivalence dans ce lien.
"Love hate relation"Cela resurgit en général lors des successions.
L'ainé doit apprendre à faire place à l'autre, accepter son existence. Le cadet doit dépasser sa culpabilité d'exister et affirmer son droit à l'existence.
L'acte fondateur de la fraternité est le partage. Tout est à construire et les liens du sang ne garantissent rien. Est- on obligé d'aimer son frère ou sa soeur ? La relation va donc se structurer autour de partager: L'amour maternel, la reconnaissance paternelle, donner une part de gâteau, ne plus être le centre. Partager c'est délimiter.
Il y a la nécessité de construire un surmoi fraternel. La loi parentale impose le respect mutuel des territoires : jouets, différences et permet l'intériorisation d'un moi fraternel. Si cette loi n'existe pas cela peut tourner au tragique surtout après la disparition des parents. Les problèmes peuvent ressurgir après les héritages. La loi permet d'intégrer l'idée que ni le frère et ni la soeur n'a de pouvoir sur l'autre et elle protège chaque enfant. tout cela ouvre la voie à une dimension éthique. Je ne suis pas gardien de mon frère mais je peux le regarder comme un sujet digne.
Cependant malgré la bonne volonté des parents, certaines de leur attitudes inconscientes peuvent faire ombrage au fraternel.
par exemple "Je n'ai jamais eu le dessus sur mon frère, alors je ne veux pas que ma fille se laisse faire" ils ne doivent pas faire obstacle à l'horizontalité du lien fraternel en créant des alliances trop fortes avec l'un ou l'autre enfant. Les alliances, c'est entre frères et soeurs qu'elles doivent se constituer.
Il faut en finir avec le mythe de l'égalité pour construire plus de justice. Chaque enfant est unique et a des besoins différents. les parents doivent donner à chaque enfant ce dont il a besoin et mettre l'accent sur leur complémentarité. L'un par exemple peut être agité et dérangeant mais aussi plus créatif. Il faut bien se rendre compte que les sentiments d'injustices, de préférences que prennent racine les plus virulents règlements de compte.
Une des lignes directives pourrait être formulée de la manière suivante : Une famille juste est celle où malgré les disparités des besoins, du sort, des mérites, des avantages ou handicaps de chacun, la souffrance, les besoins de chacun comptent autant que ceux des autres.
Ce faisant elle met en place une complicité qui peut résister avec le temps et fait de la fratrie un lieu sécurisant et réconfortant.
Fraterniser c'est donc parvenir à se faire un allié de celui là même qui représentait une menace. Il permet de comprendre la relation avec autrui dans ce qu'il a de semblable à soi et de plus étranger

Que pensez vous de cela ?

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 12441
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rivalités fraternelles de la philosophe psychothérapeute N. Prieur

Message  Guilaine le Lun 23 Jan - 16:14

Très intéressante réflexion sur la fratrie et la fraternité.
C'est justement un thème sur lequel je méditais au retour d'une mission de garde d'enfants, où j'ai pu constater combien il était difficile
pour la 2ème de 3 enfants de trouver sa place, entre l'aîné et la benjamine, les conflits d'intérêt sont constants.
avatar
Guilaine

Messages : 1037
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, Es,It

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rivalités fraternelles de la philosophe psychothérapeute N. Prieur

Message  Remy le Ven 27 Jan - 7:09

Si mon frère est intelligent, beau, fort et sympa, alors que je suis con, moche, gringalet et déplaisant, je peux en concevoir une certaine jalousie : pourquoi lui et pas moi ?
Si de plus mes parents le préfèrent, alors là je crie au scandale.
Il reste la télé-réalité pour crier son ego... Very Happy Very Happy Very Happy

Remy

Messages : 1630
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rivalités fraternelles de la philosophe psychothérapeute N. Prieur

Message  MurielB le Ven 27 Jan - 8:50

Heureusement Rémy tu es beau fort intelligent et sympa et tu n'as pas besoin d'aller à Téléréalité !

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 12441
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rivalités fraternelles de la philosophe psychothérapeute N. Prieur

Message  Remy le Ven 27 Jan - 9:24

Merci, Muriel, c'est gentil. Mais c'est trop.
Ca me fait penser à une chanson de Biolay, intitulée Nightshop. A ce propos, je trouve que l'album de Benjamin Biolay "La superbe" porte bien son nom. Jusqu'à la 7ème chanson, c'est vraiment extraordinaire. La symphonie entre paroles éthérées, accords planants et voix font de ces chansons de très belles oeuvres d'art...si on aime.
Mais tout le monde connaît, sans doute


Remy

Messages : 1630
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rivalités fraternelles de la philosophe psychothérapeute N. Prieur

Message  Guilaine le Sam 28 Jan - 15:33

Non, je ne connais pas. Mais maintenant j'ai envie de connaître. Merci Remy. !
avatar
Guilaine

Messages : 1037
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, Es,It

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Benjamin Biolay

Message  MurielB le Dim 29 Jan - 0:31



Dernière édition par MurielB le Mer 22 Jan - 11:35, édité 1 fois

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 12441
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rivalités fraternelles de la philosophe psychothérapeute N. Prieur

Message  Remy le Dim 29 Jan - 11:02

Merci Muriel.
Je ne savais pas que c'était sur Youtube. Je m'aperçois que, autant la chanson la superbe, et plus encore padam, passent bien sur youtube, autant night shop passe assez mal. Il vaut mieux écouter ce titre à partir du CD à mon avis Smile Smile

Remy

Messages : 1630
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum