Voyage Lituanie - Pologne du nord en vélo 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Voyage Lituanie - Pologne du nord en vélo 2009

Message  ruthD le Sam 18 Fév - 13:28

Voyage en vélo 21 juillet – 25 août 2009 en Lituanie sud et en Mazurie – Pologne.

Départ le 21 Juillet 2009 – retour le 25 août 2009
Cartes :
Lietuva 1 : 500 000 acheté en Lituanie. Il existe une carte d’itinéraire vélo de la Lituanie : www.bicycle.lt/shop/popup_image.php?pID=99  
Pologne 1 : 600 000
Radwandern in Masuren 1 : 75 000 pour les grands lacs de la Mazurie, carte achetée en Allemagne
Itinéraire vélo : En Lituanie, nous avons emprunté un itinéraire vélo « Leipalingis – Kapciamiestis – frontière polonaise près de Kaukuoris » qui existe uniquement sur la carte, mais n’est pas indiqué sur la route.
En Pologne,  à partir de Sejny, on trouve la carte pour l’itinéraire vélo affiché sur la place devant l´église. Les itinéraires vélo sont précédés d’un R. Par ex. : R 11
Pistes vélo : il en existe à Gdansk, dans les villes balnéaires de la baltique, la plupart du temps, on trouve des routes secondaires à peu de circulation. Il n’y a pas de pistes vélo à Vilnius.
En générale, pour les grandes villes,  il vaut mieux éviter d’y rentrer et d’en sortir en vélo!
Paysage : Le sud de la Linuanie et toute la Pologne du Nord sont constitués d’un paysage ondulé, des collines a perte de vue, venant de la dernière période glaciale. Les forêts et les champs se partagent l´espace, les champs n’étant souvent pas cultivés et humides, accueillent une multitude d’espèces d´oiseaux, c´est surtout le paradis des cigognes.
On peut se baigner et nager dans tous les lacs ainsi que dans la mer baltique.
Argent en Lituanie : 3 latis = 1 E . Il faut changer dans les banques.
Argent en Pologne : 3,5 slotis = 1 E Il faut changer dans les « kantor » (=bureau de change), on n’y paie pas de commission: Par contre à la banque on paie de commission.
Internet : gratuit dans les informations touristiques et dans les bibliothèques municipales existantes même dans les village. De temps en temps on trouve un shop internet payant.
Trains : ils transportent les vélos, ils roulent lentement, ils ne sont pas chers, il n’existe pas de TGV ni d’Inter city. Les bateaux prennent également les vélos.
Plage horaire : Pologne : l’heure de l´Europe Centrale, Lituanie : l’heure de l´Europe de l´Est
Hébergement en Lituanie : chambre à l’hôtel ou chez l’habitant, pour au moins 14 Euros par personne, des campings bien aménagés pour 8 E/personne et des campings gratuits, non gardés et sans toilette, sur un aire de picknick.
Hébergement en Pologne : chambre chez l’habitant dans le 10 E/personne, souvent dans les fermes appartenant à une organisation d´agrotourisme - à Gdansk ainsi que dans d´autres villes universitaires, les résidences universitaires louent les chambres d´étudiants à un prix raisonnables pendant les vacances, elles sont  beaucoup moins chères que les hôtels - des campings souvent un peu vétustes, pratiquement toujours avec cuisine, 3 à 6 E/personne,- quelques campings demandent de payer la douche à part, ou bien des campings dits biwac non gardés, mais gratuits (comme en Lituanie).
Le PTTK, une organisation semblable à l’auberge de jeunesse loue des chambres a 25 slotis (7 E) par personne.
Langues en Lituanie: c’est le lituanien ;  nous avons trouvé peu de gens parlant l’anglais ni d’autres langues étrangères compréhensibles pour nous.
Langues en Pologne : c’est le polonais bien sur, parmi les jeunes, il y en a qui parlent un très bon anglais, et ce sont plutôt les gens un peu plus âgés qui parlent quelques bribes d’allemand, pas de français ni d’autres langues, à part le russe bien sur.

Touristes : A part de quelques allemands, on a rencontré peu d’étrangers en Lituanie.
En Mazurie/Pologne peu d’étrangers, surtout des vacanciers polonais.
Près de la mer baltique le plus on approche l’Allemagne, le plus il y a de vacanciers allemands.

Restauration : Les Polonais et les Lituaniens dépensant très peu d’argent, toutes les chambres chez l’habitant ainsi les campings sont dépourvus d’une cuisine commune.
Il n’y a ni restaurants ni cafés dans les petits villages.  Par contre, on y trouve toujours un petit magasin à tout acheter, « sklep » en polonais. Les magasins n’ayant jamais de vitrines, il faut les retrouver par l’allure de l’indication.


1er jour (7 km)
Vol avec Baltique –Air de Berlin à Vilnius en passant par Riga : On a le droit a 1 bagage et un vélo par personne dans les soutes. Pour le vélo, il faut uniquement enlever la pédale et tourner le volant.
Durée du vol : de Berlin a Riga : 1,5 h, de Riga à Vilnius : 45 min, départ a 8h15, arrivée vers 14h.
Visite de Vilnius :
Fondée en 15e siècle par le Grand duc Vytautas sur une colline, près de la rivière «Neris», le centre ville est très bien restauré. Vilnius se dit une ville baroque. Les églises sont de style baroque ou bien de style néoclassique. Le centre ville est pourvu de maisons à la façade baroque.



On dit que Vilnius est influencée par le baroque italien.
C’est à l’embouchure du petit affluent du Neris, la «Vilnia», que se trouve aujourd’hui un quartier d’artistes qui se veut le Montmartre de Vilnius. Mignon et sympa.

Hebergement : Il n’y a qu’un seul camping caravane quelques kms à l’extérieur de la ville. Nous trouvons une chambre (avec cuisine commune) dans un petit hôtel un peu délabré pour 28 E la chambre.
2e jour (35 km)

ruthD

Messages : 12
Lieu : Berlin
Langues : Allemande (Langue maternelle), Es, Fr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage Lituanie - Pologne du nord en vélo 2009

Message  Admin le Sam 18 Fév - 16:38

: lovincrowne: Joli récit, j'ai adoré!! : lovincrowne:


;-) Pour la suite, n'hésite pas à cliquer sur ci dessous pour rester dans le même sujet et écrire à la suite; c'est plus sympa que de créer un sujet et de mettre en titre "Traverser la Lituanie,la Mazurie et Pomméranie (Pologne du nord) en vélo - voyage exceptionel - 2° partie"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1625
Lieu : Calais
Langues : Français, Gb

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cafe-polyglotte.com

Revenir en haut Aller en bas

Lituanie - Pologne du nord en vélo 2 partie

Message  ruthD le Lun 20 Fév - 0:21

2e jour (35 km)
Départ en vélo pour Trakai (30 kms).
Sur la carte achetée en Lituanie, il existe un itinéraire vélo. Les routes par contre ne sont pas dépourvues de panneaux indicateurs itinéraires vélo. Par conséquent, c’est un grand problème de trouver la bonne sortie de la ville. Curieusement, les vélos ne sont pas interdits sur les grands axes genre autoroute. Mais il est très dangereux et stressant d’y rouler.
Hébergement : A 5 km de Trakai, l y a un très joli camping au bord d’un lac pour 16 E/2 personnes et la tente.

3e jour et 4e jour
Trakai est un lieu touristique et vacancier, situé dans le parc national „traku istorinis“.
C’est encore le Grand Duc Vytautas qui, en 15e siècle, a ramené de la Crimée le peuple des Karaïtes ou bien Karïmes pour en faire des soldats et des surveillants de son château. Aujourd’hui, ce peuple y vit toujours dans des maisons en bois bien colorées jonchant la rue principale. Leur spécialité culinaire est les «kibinais», des sortes de raviolis, mais plus grands, fourrés de viande. Plusieurs restos spécialisés l’offrent. Dans la rue principale, on trouve aussi des cafés dites « kivinés ».
Trakai est fier de son château fort situé sur une île, reliée par un pont à la terre ferme. C’est l’unique forteresse de ce style en Europe de l’Est. Elle a été détruite en 1661 suite a la guerre perdue contre la Russie et la

Suède. Ensuite, elle continue d’être habitée, mais tombe de plus en plus en ruines, pour être finalement restaurée à partir de 1960. Depuis 1962 elle abrite le musée historique (peu intéressant).
5e jour (6 km)
Départ de Senieji Trakai (c’est 5 km de Trakai, on y arrive sur une petite route agréable) en train, en passant par Varena , on arrive à Marcinkonys. Pour les 76 kms, le train met 1h3/4. Prix : 12,5 latis/pers + 7 latis/vélo.

C’est la ville la plus petite de la Lituanie. Elle est située dans le parc national de« Dzukijos » à 17 km de la frontière biélorusse. Petites maisons en bois, 2 petits magasins, 1 café, le seul hôtel est fermé manque de gérant. Aucune chambre chez l’habitant ! Mais à 1 km plus loin, le long de la voie ferrée, il
y a, au bord d’un lac, un camping – aire de picknick – sympa et gratuit! (Il semble que, de temps en temps, on demande aux campeurs une petite contribution).

6e jour (32 km)
En traversant pendant 32 km sur une petite route agréable à peu de circulation Druskininkai. C’est la ville spa la plus connue et la plus ancienne de la Lituanie. Elle se trouve au bord du fleuve Niémen (Nemunas en lituanien, Memel en allemand), dont la partie nord fut le fleuve frontière de l’ancienne Prusse Orientale. C’est une ville verte, avec plein de parcs pour y déambuler, un lac entouré d’un parc, de grands hôtels, un centre balnéaire, des promenades au long du fleuve….
Hébergement : O n’y trouve que des hôtels chers à partir de 45 E/pers. (mais certainement de meilleur prix que chez nous !) Le camping est moderne, très bien aménagé avec cuisine, propre, on paie 30 latis/pers.= 8 Euros.

7e jour (33 km)
On prend la 180 jusqu’à Leipalingis (pas trop de circulation, 11 km) -1 grand, 2 petits magasins, 2 cafés- puis on traverse le parc régional de Veisiejai vers le sud par une petite route agréable pendant 19 km pour arriver à Kapciamiestis, une petite agglomération, 2 petits magasins sur la place centrale. A peu près 3 km après vers la frontière polonaise, on trouve, au bord d’un lac, un camping – aire de picknick – sympa et gratuit.

8e jour (55 km)
Encore 12 km jusqu´à la frontière polonaise près de Kaukuoris sur une route étroite et à peu près bonne (la deuxième partie un peu ensablée) sans circulation, à travers de la forêt. À la frontière, nous changeons de l´heure : en Pologne c´est l´heure française, en Lituanie, il est une heure de plus.
Le paysage change aussi. Maintenant, nous traversons des collines aux champs de blé et de prairies. En passant par Berniki (un seul petit magasin) nous arrivons à la N 16 que nous traversons pour aller à Sejny (le dernier tronçon est plus fréquenté). (15 km)
Sejny est une ville avec un monastère revalorisé par le passage du pape Jean-Paul II dans la région. A côté de l´entrée de l´église, on trouve l´information et une grande carte avec l’itinéraire vélo de la région.

Nous empruntons la R 11 qui nous mène par des petites routes peu fréquentées jusqu´à Wigry dans le parc régional Wigierski. (28 km) Wigry est un monastère baroque se trouvant sur une presque´île d´un grand lac.


Nous sommes toujours dans une région de lacs. Bâti sur une colline, on voit le cloître de loin. En 1999, le pape Jean-Paul II a passé trois jours ici, ce qui attire aujourd´hui les touristes. En contre-pas du monastère, on trouve le camping.
Nous sommes accueillis par le propriétaire qui parle couramment allemand. Il nous propose un dîner à 10 E avec soupe, entrée, plat résistant et dessert, même prix pour le repas du midi, un peu moins pour le petit dèj. Le camping nous coûte 2 E50 par personne. Le propriétaire est un manager parfait.


ruthD

Messages : 12
Lieu : Berlin
Langues : Allemande (Langue maternelle), Es, Fr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage Lituanie - Pologne du nord en vélo 2009

Message  Admin le Lun 20 Fév - 10:43

avatar
Admin
Admin

Messages : 1625
Lieu : Calais
Langues : Français, Gb

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cafe-polyglotte.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage Lituanie - Pologne du nord en vélo 2009

Message  Admin le Lun 20 Fév - 10:45

Je lis la suite avec toujours autant de plaisir!

;-) Je me permets de rappeler:
avatar
Admin
Admin

Messages : 1625
Lieu : Calais
Langues : Français, Gb

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cafe-polyglotte.com

Revenir en haut Aller en bas

Lituanie - Pologne du nord en vélo 3° partie

Message  ruthD le Lun 20 Fév - 21:23

9e jour (20 km)
Dans le parc régional, il y a beaucoup
d´itinéraires vélos bien indiqués, le seul problème : ils empruntent souvent des chemins forestiers difficilement praticables pour les vélos.
Suwalki est une ville moyenne. Elle fait partie de la Pologne depuis la défaite de Napoléon et le congrès de Vienne en 1812. Dans les années 1970 devenant une ville industrielle, elle a grandie fortement.
Mais suite à la fin de la guerre froide, son industrie a écroulée pour devenir grâce à l’ouverture des frontières, une ville ouverte à l’écologie et au tourisme vert.


10e jour (35 km)
Pour les 45 km de Suwalki à Elk, il faut 2 heures en train. A partir d´ici nous pouvons utiliser la carte de la Mazurie des grands lacs. Le glacier s’est avéré ici le meilleur sculpteur, laissant derrière lui des collines morainiques et des lacs merveilleux.

L’itinéraire vélo marqué sur la carte est très bien indiqué sur les routes ! Mais il y en a parmi des chemins ensablés très difficiles à parcourir. C’est pourquoi les 28 km d’Elk à Orsysz (Arys en allemand) nous prennent 5 heures pour les parcourir. Pas facile de rouler sur du sable, les vélos bien chargés ! Le camping se trouve sur l´aire de la piscine du lac. Le prix est seulement de 15 Slotis la nuit/pour la tente et 2 pers.

Piscine au lac à Orzysz
11e jour – 13e jour (12 km)
Sur la16 pendant 7 km, direction Mikolajki (pas trop de circulation), puis à gauche vers Nowe Guty. Pendant 5 km, nous avons une petite route mal goudronnée, mais manque de circulation, nous avançons d’une façon agréable au bord est du lac Sniardwy (Spirding-See en allemand). Nowe Guty est un village constitué presque essentiellement de fermes louant leur terrain aux campeurs ou bien des fermes recyclées en chambres pour vacanciers – quelques-unes faisant parti de l´organisation de l´agrotourisme-. Malgré une foule de vacanciers polonais, il n’existe qu’un seul café vide, 1 petit restaurant et 2 petits magasins. Les touristes polonais n´ont visiblement pas les moyens de dépenser beaucoup!

Le seul restaurant à Nowe Guty près
du lac Sniardwy, le plus grand lac de
la région.

Coucher du soleil au lac Sniardwy

14e jour (40 km)
Apres être retourné à Orzysz, nous empruntons des petites routes, en partie en tôle ondulée, par Grady – Panska Wola – Talki – Ranty jusqu´à Widminy : Le camping, très rudimentaire, se trouve encore dans l´aire de la piscine. Venant du sud-est, il se trouve à l´entrée de la ville à droite sur le côté opposé du lac.

15e jour (25 km)
On continue pendant 10 km sur la 658 (peu de circulation) jusqu´à Siedliska, puis, on bifurque vers le nord par Kruklin et après vers l´ouest jusqu´à Gyzicko.

Cigones suivant une moissonneuse

Le camping se trouve à côté d´un ancien château, près du centre ville au canal reliant le lac Niegocin au lac Kisajno. Ici on paie douche et toilette à part !
Cette ville se trouve au nord du lac Niegocin (Löwentin-See en allemand), l´un des six lacs formant le plus grand ensemble de lacs de la région.
16e jour (10 km)
Il y a un bateau qui relie les 4 lacs du nord au sud en parcourant 37 km. Il part de Gyzicko à 10 h 30 et passe par le canal de 2,5 km pour arriver au lac Kisajno avec ses 9 îles, puis au lac Dargin, puis il passe en dessous un pont pour arriver au lac Mamry (Mauer-See en allemand).
C´est ici, à gauche du pont, sur la presqu’ île, où se trouve l´ancien palais de la famille Lehndorff à Sztynort (Steinort en allemand) appartenant á la communauté de Wegorzewo (Angerburg en allemand) (voir ci-dessous).
Quelques kms vers l´ouest, on arrive à la fameuse Wolfschanze d’Hitler à Gierloz (Görlitz en allemand) et aussi à d´autres blockhaus de refuge d´Hitler et de son gouvernement.
La pisciculture de Wegorzewo étant connue depuis des siècles, c’est en 1922 que Wegorzewo a possédé la plus grande pisciculture de l´Allemagne de l´époque.
Il y a plusieurs campings autour de Wegorzewo ainsi que des fermes agrotouristiques autour de Trygort. Les chemins sont sablonneux et difficile à parcourir, mais le beau point de vue et le camping au bout de la presqu´île en valent la peine. Nous restons quelques jours dans une jolie ferme à Trygort no. 33 : Zacisze – Gospordastwo Agroturystyczne. Mel : rymek_@op.pl


ruthD

Messages : 12
Lieu : Berlin
Langues : Allemande (Langue maternelle), Es, Fr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage Lituanie - Pologne du nord en vélo 2009

Message  Admin le Mar 21 Fév - 17:18

avatar
Admin
Admin

Messages : 1625
Lieu : Calais
Langues : Français, Gb

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cafe-polyglotte.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage Lituanie - Pologne du nord en vélo 2009

Message  Admin le Mar 21 Fév - 17:20

C'est la suite de http://www.cafe-polyglotte.com/t1417-traverser-la-lituaniela-mazurie-et-pommeranie-pologne-du-nord-en-velo-voyage-exceptionel-1-partie
et de http://www.cafe-polyglotte.com/t1422-lituanie-pologne-du-nord-en-velo-2-partie
Pour la suite, n'hésite pas à cliquer sur ci dessous pour rester dans le même sujet et écrire à la suite; c'est plus sympa que de créer un sujet et de mettre en titre "Lituanie - Pologne du nord en vélo 4° partie"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1625
Lieu : Calais
Langues : Français, Gb

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cafe-polyglotte.com

Revenir en haut Aller en bas

suite voyage vélo Lituanie- Pologne Mazurie

Message  ruthD le Sam 25 Fév - 17:20

17e jour – 21e jour (30 km)
Le palais de la famille Lehndorff se trouve encore en ruine. Heinrich von Lehnsdorff, le propriétaire, a été l´un des participants à l´attentat du 20 Juillet 1944 contre Hitler, mené par Claus Schenk Graf von Stauffenberg. Il a été fusillé. On lui a posé un monument funéraire près de son palais.
C´est depuis 17 ans que la fille de Heinrich von Lehnsdorff, Vera, son héréditaire, est en train de lutter pour récupérer les objets d´art venant de ce palais et distribués dans plusieurs musées allemands afin de les reconstituer au palais et ouvrir celui-ci au public.
Une fondation polonaise de conservation du patrimoine culturel en collaboration avec elle se charge de la reconstruction du palais.

22e jour (35 km)
Nous continuons vers l´ouest sur une route régionale, sans trop de circulation, jusqu´à Srokowo où se trouve une église gothique aux briques du 15 siècle ainsi au’ une bibliothèque avec l´internet et dans l´hôtel de ville un musée montrant entre autres les animaux et les anciennes fermes du coin. Puis, nous empruntons une petite route assez fréquentée vers le sud jusqu´à Siniec, puis, en passant par Mazany, Parcz, nous reprenons la direction Ketrzyn (Rastenburg en allemand). 2 km après Parcz, on peut visiter à Gierloz (Görlitz en allemand) la Wolfschanze d’Hitler. C`est un grand aire de 80 blockhaus dont beaucoup ont été détruits. Les polonais en font une attraction touristique. L’entrée coûte 12 Slotis. L´attentat du 20 Juillet 1944 s´est produit ici.
Sur la route de Ketrzyn on trouve des fermes agrotouristiques. A Cerniki (Schwarzenstein) il en existe au moins deux (10 E/pers)

23e jour (5 km)
Ketrzyn (Rastenburg en allemand) est, avec ses 30 000 habitants, l´une des plus grandes villes de la Mazurie. Son château fort et son église fortifiée Saint George, datent du siècle des croisés. Son nom allemand lui a été donné par les chevaliers. Après la dernière guerre mondiale, les polonais l´ont renommée selon l´historien Wojciech Ketrzynski, l´un des combattants le plus engagés pour le mouvement polonais en Mazurie.
Pour les 269 km jusqu´à Gdansk (Danzig) le train met 5 heures et le prix pour le voyage est de 47 Slotis/pers et 9 Slotis/vélo.
A Gdansk, le moyen le moindre couteux le plus agréable pour passer la nuit sont les chambres d’une résidence universitaire avec utilisation de la cuisine pour 45 E/2 pers : ul. Wispianskiego n° 5a.

24e jour
Gdansk est composée de deux anciens centres, le Glowne Miasto (la ville droite) et le Stare Miasto (centre ville) fondés par les ordres teutoniques en 14° siècle. Mais c´est déjà depuis 997 que Gdansk existe comme agglomération slave de pêche et de commerce. C´est depuis 1361 que Gdansk appartient à la Hanse. Quand la ville redevient polonaise, c´est l´apogée matérielle et culturelle. La cathédrale de notre dame, la 5° plus grande du monde, un bâtiment gotique en briques, date de cette époque. Elle abrite une horloge astronomique, construite par Hans Düringer en 1470 (semblable à l´horloge astronomique de la cathédrale de Strasbourg).
Les principaux monuments à voir se trouvent le long le chemin royale incluant la Dluga (lange Gasse) et commençant à la haute porte (hohes Tor). Toutes les maisons sont munies d’un fronton qui dépasse la hauteur du toit, semblable aux maisons flamandes, souvent avec une décoration baroque très riche.

ruthD

Messages : 12
Lieu : Berlin
Langues : Allemande (Langue maternelle), Es, Fr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

voyage en vélo Lituanie-Mazurie

Message  ruthD le Sam 25 Fév - 17:58

La Duga à Gdansk

horloge astronomique église Ste Marie à Gdnsk
25e jour
Sopod est la ville balnéaire, située quelques kms au nord de Gdask. Sa jetée à une longueur de 500 m et l’accès en est payant (3,20 Slotis).
La Westerplatte, une presqu’île, se trouve entre Sopod et Gdansk. On y arrive en traversant le fleuve Wista (Weichsel en allemand) sur un ponton. Entre 1920 et 1939, lorsque la Mazurie a été une partie de la Prusse Orientale, la ville de Gdansk a été, elle une ville indépendante, germanophile. La partie de la Westerplatte a été louée à la Pologne. Or celle-ci y avait installé un dépôt d’armes.

Plaques commémoratifs
Ce c’est qu’en 1939 Hitler pris comme excuse pour l’attaquer à partir d’un bateau de plaisance. Ce fut le début de la campagne contre la Pologne. Aujourd´hui c’est un lieu commémoratif.

26e jour (50 km)
Le 15 août, le jour de l’ascension, est une grande fête en Pologne. Un peu partout, on peut y voir des défilées en costumes folkloriques.
La traversé en bateau de Gdansk à Hel ou Hela (une presqu’île à l’entrée du golf de Gdansk de 1 à 2 km de large et de 34 km de long) met 3 heures. Il y a deux compagnies de bateaux pour Hel avec une différence de prix du simple au double, mais toujours pas très cher pour nous. Les deux partent le long du port de ville sur la rue Rybackie Pobrezeze longeant le fleuve Stare Moltawa. Le bateau passe par Sopod.
La ville balnéaire d’arrivée s’appelle également Hel. En été, c’est craquant plein de touristes, comme l’est d’ailleurs toute la presqu’île et la ville d’arrivée sur la terre ferme de l’autre côté de l’île, Wladyslawowo (Grossendorf en allemand). La ligne de train, la route et la piste vélo se partagent le milieu de la presqu’île ; des deux côtés, il y a les plages, les campings et 4 villages balnéaires.
A partir de Wladyslawowo il y a plusieurs possibilités de continuer vers l’est :
On peut prendre le train pour Puck (étant donné la circulation énorme sur la 216) et continuer une vélo-route indiquée ; on peut continuer la route touristique le long la mer ou bien on peut
s’engager sur l’itinéraire vélo régional no 12. Celui-ci passe par Lebcz, Starzyno, Krokowa, Zarnowiec, Choczewo, Sasino pour aller jusqu’à Leba, en empruntant en partie la 213 avec pas mal de circulation. On peut profiter du passage au lac de Zarnowieckie pour s’y baigner. (Il faut quitter de la route et rentrer dans un petit chemin) A Krokowo, il y a plusieurs chambres chez l’habitant.

27e jour (43 km)
Leba est une ville balnéaire au bord la mer baltique. Elle est pleine de touristes polonais comme toutes les villes balnéaires de la baltique. Il y a deux terrains de camping et bien sûr aussi des chambres les l’habitant.

28e jour (10 km)
Leba est situé à l’entrée de l’est d’une langue de terre occupée par un parc régional où se trouve la plus grande et large dune mouvante de l’Europe (à comparer à la dune du Pyla dans le bassin d’Arcachon). Le long de la mer baltique, on rencontre plusieurs isthmes. Ils se sont formés devant une baie. L’eau du lac derrière la langue de terre n’est plus salée de nos jours.

Dune de Leba
On peut visiter cette dune en partant de Leba, où l’on paie l’entrée. Un chemin asphalté nous mène à la dune. La côte près de la dune ressemble un peu à la plage de Braydune dans le Nord. La spécialité gastronomique de Leba est le poisson fumé. On peut en acheter toutes sortes dans les Kiosks.

29e jour (47 km)
On s’engage sur l’itinéraire vélo R10 vers l’ouest, passant au bord sud du lac J. Lebsko. Jusqu’à Izbica, on roule sur des petites routes et sur des chemins forestiers agréables. A Izbica il vaut mieux virer à gauche pour continuer la R10, mais on fait un détour. Le chemin indiqué tout droit est un itinéraire régional de randonnée qui mène également à Kluki. Mais par temps de pluie, il faut patauger dans le marécage pendant 3 kms.



Musée de plein air à Kluki
Ce petit village abrite l’un des plus jolis musées de plein air de la Slowinie (région autour de Slupsk). D’ailleurs, les polonais appellent tous les musées de plein air un « skansen » d’après le premier musée de plein air qui s’est ouvert fin du 18e siècle près de Stockholm en Suède. Le peuple des slowiniens ne s’appelle de ce nom qu’à partir du 19e siècle. Ils font partie du peuple de la Cachoubie, mais contrairement aux cachoubes qui sont catholiques, les slowiniens sont de religion protestante.
Nous continuons par Smoldzino par des routes secondaires, agréables à rouler dessus, jusqu’à Gardna Wlk situé au lac du même nom.
On y trouve des chambres chez l’habitant et une sorte d’auberge de jeunesse intitulé PTTK, une organisation qui s’occupe aussi des chemins de rando.

30e jour (23 km)
En continuant à parcourir les routes secondaires en passant par Gabino et Objazda, nous arrivons à Ustka, une autre ville balnéaire de la mer baltique. A part d’hôtels et de chambres chez l’habitant, il y a deux campings. La plage est équipée de fauteuil-cabines en osier comme on les trouve tout au long de la mer du nord et la mer baltique en Allemagne et en Pologne.
31e jour (44 km)

Château de Darlowo
Pour arriver à Darlowo et Darlowko, sa station balnéaire, il faut emprunter la 203 pendant 3 km. Afin d’éviter la circulation, on peut la quitter à Zaleskie et passer par Rusmovo.
Darlowo est une petite ville agréable dotée d’un château fort. Sa station balnéaire se trouve à 3 km de là.
Comme à Leba, Ustka et après à Kolobrzeg, il y a des hôtels, des chambres chez l’habitant et des campings. Darlowko est également une petite station balnéaire agréable. Le plus on avance vers l’ouest et vers la frontière allemande, le plus c’est fréquenté par les allemands.

32e jour (24 km)
Il faut reprendre la 203 pendant 7 km (pas trop de circulation), pour arriver à Dabki, ville balnéaire à l’entrée de l’isthme du lac de Bukowo et de celui du lac de Jamno.
La langue de terre enfermant le lac de Bukowo nous offre pendant 7 km un petit chemin asphalté menant finalement dans le vide. Ce qui nous oblige à traverser pendant 3 km les dunes et la plage ensablée, avec le vélo un travail d’Hercule ! La seconde langue de terre, celle devant le lac Jamno nous mène à travers d’une multitude de petits villages balnéaires. A Uniescie nous trouvons un camping très rudimentaire sans cuisine.

33e jour (25 km)
Mielne se trouve à la sortie de la langue de terre. Pour arriver à Kolobrzeg on sera obligé de prendre la 11 hyper-fréquentée pendant les derniers kms. Mais comme la ligne de chemin de fer longe la route, on peut l’éviter en empruntant le train. Il y a plusieurs arrêts le long de la route.

34e jour (5 km)
Kolobrzeg (Kolberg en allemand) est une ville moderne avec une multitude de restaurants, de cafés, des magasins ouverts le dimanche. Cela change la Pologne profonde. Dans la chambre se trouve un transat et un paravent en tissu ! Tout est prévu pour les vacanciers !

35e jour
Tout le long du quai on peut acheter des bijoux en ambre. Il y a une grande partie de l’ambre qui est extrait le long de la côte de la Prusse orientale et qui provient de l’ère tertiaire, il y a 40 à 50 millions d’années. Mais on trouve aussi de l’ambre plus récent.

36e jour (20 km)
Nous quittons Kolobrzeg en train pour aller à Berlin en passant par Szczecin (Stettin en allemand)

En tout 571 km en vélo.
F I N Smile

ruthD

Messages : 12
Lieu : Berlin
Langues : Allemande (Langue maternelle), Es, Fr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage Lituanie - Pologne du nord en vélo 2009

Message  MurielB le Sam 25 Fév - 23:01

Merci Ruth pour ce magnifique récit et bravo pour les 571kms en vélo cheers

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 12441
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage Lituanie - Pologne du nord en vélo 2009

Message  Admin le Dim 26 Fév - 11:37

;-) Super! Tu as tout regroupé en un seul sujet!
:-) Bravo! Le récit est très intéressant..
avatar
Admin
Admin

Messages : 1625
Lieu : Calais
Langues : Français, Gb

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cafe-polyglotte.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage Lituanie - Pologne du nord en vélo 2009

Message  MarineL le Sam 8 Mar - 16:01

Bonjour tout le monde !

J'ai lu le recit avec plaisir, ca me rememore le temps ou j'ai vecu en Pologne. Il y a tellement de choses a voir a Warmie-Mazurie. Ca me suprend d'ailleurs que Ruth n'ait pas visite Olsztyn, car c'est une des villes dominantes de la region, avec ces jolis lacs. Smile

Et il y a un centre franco-polonais, ou meme le breton fut un temps enseigne. J'y ai enseigne le francais.

D'autres personnes ont visite la Pologne ?


Bises a tous xx


P.S. : Je ne peux pas faire d'accents avec ce clavier, et en le changeant, je suis perdue...

MarineL

Messages : 187
Lieu : United Kingdom
Langues : French (Langue maternelle), English, German

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum