Café polyglotte de saint Omer

Aller en bas

Café polyglotte de saint Omer

Message  MurielB le Lun 29 Oct - 18:41

J'ai le plaisir de vous annoncer l'ouverture du café polyglotte de saint omer à partir du 13 Novembre 2012
dont vous trouverez l'adresse ci-dessous


Café spey river grand place (Place du Maréchal Foch) le mardi de 18h à 20h


contact Susan Gibbs 06.66.87.98.94

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 13762
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

article de la voix du nord.

Message  Invité le Mar 4 Déc - 10:09

http://www.lavoixdunord.fr/region/susan-gibbs-convie-le-monde-a-sa-table-au-cafe-jna37b0n874005





merci beaucoup Susan pour avoir débuté un café polyglotte à saint Omer ! Nous savons déjà que le cadre est fort sympahique et l'ambiance bien agréable . Toutes nos félicitaitons !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

suite de l'article de la voix du nord

Message  Invité le Mar 4 Déc - 10:36



    • Son français est impeccable, mais une délicieuse pointe d'accent british trahit Susan Gibbs, née à Londres de parents originaires de la Barbade, les Antilles britanniques. Un accent que plus de vingt ans passés en France, dix-huit à Lille et cinq à Saint-Omer n'ont pas fait disparaître

      Professeur d'anglais dans des grandes écoles à Lille puis à l'ESCIP, elle a terminé sa carrière comme chargée des relations internationales de l'école supérieure de commerce international du Pas-de-Calais avant que cette dernière n'intègre le giron de l'université publique. « J'ai préféré partir car la proposition de reclassement qui m'était faite ne me convenait pas. » De son expérience à l'ESCIP elle a gardé de nombreuses relations. Ce sont ces dernières qui lui ont donné l'envie de se lancer dans l'aventure. « J'avais beaucoup de demandes pour donner des cours d'anglais, mais j'ai tourné la page, être professeur ça ne m'intéresse plus.

      » Dans le même temps, un ami l'invite au barbecue qu'organisent, tous les ans, les membres des cafés polyglottes de la région (Dunkerque, Calais et Boulogne). Le concept la séduit. « Je ne suis pas dans la position du professeur qui parle et des élèves qui écoutent. Le principe du café polyglotte, c'est chacun qui apporte à l'autre. » « Au début, je comptais sur le bouche à oreille, si j'ai contacté le journal c'est pour que personne ne puisse me dire : "Je ne savais pas, si j'avais su, je serais venu". » L'autre ambition de la médiatisation, c'est aussi d'étoffer le groupe. « Pour l'instant, nous sommes une dizaine. Si nous étions plus nombreux, nous pourrions nous répartir, une table où l'on parle allemand, celle ou l'on parle espagnol et celle où l'on parle anglais. » Aujourd'hui outre Susan Gibbs, le café polyglotte est fréquenté par une professeur d'anglais, trois Allemandes et une Espagnole qui occupent des postes d'assistantes de langue pour six mois en France. « Pour ces dernières, l'intérêt est double. À la fois aider les autres à progresser en allemand ou en espagnol et perfectionner leur français. Mais attention, insiste Susan, ce ne sont pas des cours. Tout au plus un complément aux cours. Il ne faut pas s'imaginer qu'on puisse apprendre une langue en venant au café. » Susan Gibbs insiste aussi beaucoup sur la liberté. Liberté ou pas de consommer au café, « même si je considère que c'est la moindre des choses de boire quelque chose quand on est deux heures au Spey. » De même, on n'est même pas obligé de rester deux heures. « J'ai un fils en bas âge, je suis là pour accueillir pour que les gens se sentent à l'aise puis après, je pars », explique l'instigatrice du projet. « J'ai été très bien conseillée par Muriel Bercez, la responsable du café polyglotte de Calais. » Cette dernière, forte de ses dix ans d'expérience lui a conseillé de mélanger les générations, étudiants et retraités et d'éviter les clans.

      De même, Susan se refuse à proposer un thème de discussion. « On agit au feeling, en fonction de l'actualité. Ainsi, on a parlé de Halloween, on pourra évoquer Noël pour voir comment on vit ces moments dans chaque pays. » Dernier conseil que Susan applique scrupuleusement : disposer d'un lieu calme. C'est pourquoi les polyglottes se retrouvent au premier étage du Spey River pour que chacun puisse s'exprimer et s'évader du quotidien audomarois, le temps d'une pause. •

      Tél : 03 21 88 18 28.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bravo Susan

Message  MurielB le Mar 5 Fév - 13:39

Merci de nous avoir donné ces excellentes nouvelles du café polyglotte de saint Omer cheers cheers
Le Café Polyglotte à Saint Omer va très bien - je ne m'attendais pas à autant d'intérêt - la semaine dernière on était 25!

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 13762
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum