Discussion autour d'un ciné : "Thérèse Desqueyroux"

Aller en bas

Discussion autour d'un ciné : "Thérèse Desqueyroux" Empty Discussion autour d'un ciné : "Thérèse Desqueyroux"

Message  Guilaine le Lun 17 Déc - 12:47

J'ai dans ma bibliothèque ce roman de François Mauriac mais je l'avais un peu oublié.
Le film, tiré de ce roman, m'a permis de revivre les sentiments intimes de cette Thérèse énigmatique.
Si vous lisez le résumé inclus dans le livret distribué par l'Alhambra, tout vous sera expliqué.

Ce film représente l'ultime oeuvre de Claude Miller, décédé peu de temps avant la sortie du film, et on apprécie, une fois encore,
(cf "L'effrontée") sa manière de suggérer les pensées intimes de son héroïne. On évalue l'emprise d'une culture traditionnelle bourgeoise sur une jeune fille soi-disant "compliquée", qui reconnaît avoir des idées plein la tête, des idées bouillonnantes qui la troublent, mais qui ne lui suffisent pas à tout remettre en question ; "le mariage convenu et raisonnable qui scellera l'alliance de deux grandes familles des Landes lui permettra de trouver une stabilité", pense-t-elle.
Mais l'amour impossible qu'elle entrevoit chez sa belle-soeur et meilleure amie la font réfléchir sur le bien-fondé de ces alliances d'usage, elle tente d'approfondir son questionnement et aussi de contrarier les événements. Parviendra-t-elle à se libérer ?

Très beau film avec Audrey Tautou (Thérèse), Gilles Lellouche (Bernard, son époux), Anaïs Demoustier (Anne, la belle-soeur).
Guilaine
Guilaine

Messages : 1069
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, Es,It

Revenir en haut Aller en bas

Discussion autour d'un ciné : "Thérèse Desqueyroux" Empty Re: Discussion autour d'un ciné : "Thérèse Desqueyroux"

Message  MurielB le Lun 17 Déc - 13:52

Merci Ghislaine pour ce commentaire de film. Je ne l'ai pas vu mais le livre exprime bien la personnalité de Thérèse dont la vie a été broyée par un mariage sans amour et les conventions bourgoises. Elle a été mécaniquement poussée au pire.

J'ai lu Mauriac lorsque j'étais plus jeune et il me semblait profondément matérialiste et réaliste. Je le sentais peu enclin à exprimer la part idéaliste qui existe pourtant dans chaque être.

Je vois que le film a été à la hauteur du livre !


Dernière édition par MurielB le Mar 18 Déc - 21:21, édité 1 fois

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer  [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Merci pour votre réponse. Connectez vous (cliquez sur "connexion" et insérez "mot de passe" et "nom d’utilisateur") puis cliquez sur “répondre “ Pour avoir vos identifiants, inscrivez-vous  sur le forum [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] et pour tout autre question envoyez un mail : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] ou =>[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Mode d'emploi du forum)=>[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] 
MurielB
MurielB
Admin

Messages : 14367
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Revenir en haut Aller en bas

Discussion autour d'un ciné : "Thérèse Desqueyroux" Empty Re: Discussion autour d'un ciné : "Thérèse Desqueyroux"

Message  Remy le Mar 18 Déc - 7:22

Bonjour Guislaine, Muriel,

je n'ai pas encore vu le film, mais j'ai lu récemment le chef d'oeuvre de Mauriac.
L'action se déroule dans la France d'après-guerre, quand la femme était encore censée jouer le rôle d'une potiche destinée à perpétuer l'espèce, même si cela ne correspond pas à sa nature profonde.
Depuis, les moeurs ont bien évolué; il n'est pas rare cependant que les jeunes soient encore contraints à des alliances bourgeoises - ou non.
Dans ce film, Thérèse est contrainte de devenir dangereuse afin qu'on lui laisse un peu de liberté. Sans pour autant l'abandonner totalement.
Dans la vie cependant, il est souvent nécessaire de casser les ponts pour être libre. La bêtise humaine est un puits sans fond.


Remy

Messages : 1761
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum