toutes les langues ont un "Hein" commun.

Aller en bas

toutes les langues ont un "Hein" commun.

Message  MurielB le Dim 15 Déc - 9:02

Il y a un mot commun à presque toutes les langues, et ce mot est «hein?». C’est ce qu’établit une étude publiée le 8 novembre 2013 par l’institut Max-Planck de psycholinguistique basé à Nimègue, dans les Pays-Bas.

http://www.slate.fr/life/79975/hein-mot-commun-langues-etude

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 13762
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: toutes les langues ont un "Hein" commun.

Message  gerardM le Dim 15 Déc - 12:42

Bonjour Muriel, bonjour à tous,

Merci pour le lien vers cette très intéressante page Internet !

face à la même nécessité, celle d’adresser à son interlocuteur un signal «simplifié au maximum et rapide à produire dans les situations où nous sommes tout simplement à court de répliques», les humains ont adopté la même solution
Je ne suis pas surpris. Je ne veux pas faire le savant mais j'ai en tête que, hormis en haute philosophie, le langage correspond à des besoins, en particulier des besoins primaires.
Dans pas mal de langues, les mots les plus courants sont des mots courts et s'ils ne le sont pas, on les raccourcit (par exemple Vélocipède->vélo, Bicyclette->bike, Cinématographe->cinéma->ciné) en particulier en langue anglaise mais pas systématiquement en Français.
Ce mot "hein" se doit en outre, d'être bref pour attirer l'attention ultra rapidement sans obligatoirement interrompre le discours. Toutefois, je crois pouvoir remarquer qu'il est un peu plus discret en Français qu'en Anglais ou en Espagnol. Je crois pouvoir remarquer aussi que le mot poli "pardon ?" a du mal à s'imposer face au "hein" si pratique Wink

On peut sans doute penser à quelques autres mots correspondant à ces critères de nécessité dans le discours... je reviens après le repas...

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 33745
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: toutes les langues ont un "Hein" commun.

Message  gerardM le Dim 15 Déc - 14:37

Re-Bonjour,

Tout d'abord, je constate que mon dictionnaire (Hachette-Oxford) ne donne comme traduction :
hein [!]/ 'E~ / exclamation (pour faire répéter) what[!]?, sorry?, pardon me? US; ça t'étonne, hein? (pour savoir) that's surprised you, has it?; (pour insister) that's surprised you, hasn't it?; tu ne m'en veux pas, hein? you're not angry with me, are you?
et il me faut consulter  
huh [!]/ h@ / exclamation (in surprise, inquiry) hein!; (in derision, disgust) pff!
pour avoir son équivalent anglais.


gerardM a écrit:... On peut sans doute penser à quelques autres mots correspondant à ces critères de nécessité dans le discours...
En écrivant ce début de développement, je pensais à tous ces mots qui sont prononcés sans même qu'on s'en aperçoive.

J'aimerais lire le résultat d'études savantes sur le sujet mais il y a de ces mots totalement inutiles mais qui sont pourtant nécessaires (à certains personnes plus qu'à d'autres sans doute) :
- "hum" - ce petit mot ultra court a plusieurs significations et exprime le fait qu'on n'est pas convaincu par le discours ; il est plus discret et moins offensif que "vous me racontez des sottises" ou "je n'en crois pas un mot". Je ne serais pas surpris qu'il existe sous une forme semblable dans des tas de langues
- "heu" "euh" - ce mot ne sert généralement à rien dans le discours mais il permet de, rapidement, réfléchir pour former la suite de la phrase
- "ouf" -
- "pff" -
- "olala" - apparemment typiquement Français ???
- etc.
- je pense aussi à tous ces mots qui sont proches du tic de langage comme "donc", "en fait", "bon", "well", "une fois", "achso" sans parler du mot commun aux Marseillais que je n'ose pas écrire ici même si sa fonction a été expliquée dans un sketch.

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 33745
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Hein?

Message  Philippe-Henri le Dim 15 Déc - 15:52

gerardM a écrit:Bonjour Muriel, bonjour à tous,

Je ne veux pas faire le savant mais j'ai en tête que, hormis en haute philosophie, le langage correspond à des besoins, en particulier des besoins primaires.
.

L’émergence du langage articulé − qui date probablement de nos arrière-grands-grands...ancêtres Homo habilis, puis Homo erectus − semble effectivement correspondre à des besoins primaires : s’alimenter, survivre, se reproduire.

GerardM a raison de dénoncer la «haute philosophie» du langage. Le langage s’est formée des centaines de milliers  (voire plusieurs millions) d’années avant même que l’homme, bien nourri, bien sécurisé et bien assuré d’avoir transmis son savoir à sa descendance, puisse se permettre le luxe de «philosopher».

Plus près de nous, GerardM nous signale l’interjection «hein» en français dans le sens de faire répéter ce qu’on n’a pas compris : Comment, plaît-il ?

Le Grand Robert donne un avis plus circonstancié :

− Interrogation renforcée : Hein ? en voilà une histoire !
− Surprise, étonnement : Qu'en penses-tu, hein ?
− Renforcer un ordre, une menace : Attention à vous, hein ?
− Exprimer une joie triomphante : Hein ? qu'est-ce que je vous avais dit ?
− Demander plus ou moins formellement une approbation, solliciter un consentement : Vous viendrez, hein ? (n’est-ce pas ?)

Il est intéressant de noter qu’en anglais ce dernier sens de demande d’approbation («n’est-ce pas ?») a perdu son caractère formel. Il marque pour ainsi dire le passage du langage formel (notre vouvoiement français) au langage informel (notre tutoiement). Exemple :

Formel (vouvoiement) : I’m sure you’ll join us (Be welcome) at our party tonight ! (Venez donc, je vous en prie, à notre petite fête ce soir)

Informel (tutoiement) : You’ll join us at our party tonight, won’t you? (Tu viens à notre «party» ce soir, hein ?).

C’est comme ça que je «sens» l’anglais. Que les native speakers me corrigent...

Philippe-Henri

Philippe-Henri

Messages : 254
Lieu : Lille
Langues : Néerlandais (Langue maternelle), Fr, Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: toutes les langues ont un "Hein" commun.

Message  MurielB le Dim 15 Déc - 19:09

Bonsoir Gérard, Henri
Merci beaucoup pour vos très intéressantes réponses. La découverte de ce petit mot universel qui a la meme signification dans toutes les langues n'a pas fini de faire parler de lui.

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 13762
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: toutes les langues ont un "Hein" commun.

Message  gerardM le Dim 15 Déc - 20:32

Bonsoir Muriel, Philippe-Henri, bonsoir à tous,

@ Philippe-Henri : merci pour les compléments très intéressants sur "hein".
Philippe-Henri a écrit:... Plus près de nous, GerardM nous signale l’interjection «hein» en français dans le sens de faire répéter ce qu’on n’a pas compris : Comment, plaît-il ?

Le Grand Robert donne un avis plus circonstancié :

− Interrogation renforcée : Hein ? en voilà une histoire !
− Surprise, étonnement : Qu'en penses-tu, hein ?
− Renforcer un ordre, une menace : Attention à vous, hein ?
− Exprimer une joie triomphante : Hein ? qu'est-ce que je vous avais dit ?
− Demander plus ou moins formellement une approbation, solliciter un consentement : Vous viendrez, hein ? (n’est-ce pas ?)...

En effet, je m'étais limité au sens le plus fréquent et le plus frappant, l'interjection correspondant à l'enquête (du moins telle que je l'ai comprise).
Mon dico ajoutait déjà quelques autres usages de "hein" :
hein [!]/ 'E~ / exclamation (pour faire répéter) what[!]?, sorry?, pardon me? US; ça t'étonne, hein? (pour savoir) that's surprised you, has it?; (pour insister) that's surprised you, hasn't it?; tu ne m'en veux pas, hein? you're not angry with me, are you?
Les "autres sens" (pour savoir, pour insister), s'ils sont bien des "hein" français, ne correspondent pas au "huh" anglais.

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 33745
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: toutes les langues ont un "Hein" commun.

Message  gerardM le Dim 15 Déc - 21:04

Philippe-Henri a écrit:... L’émergence du langage articulé − qui date probablement de nos arrière-grands-grands...ancêtres Homo habilis, puis Homo erectus − semble effectivement correspondre à des besoins primaires : s’alimenter, survivre, se reproduire.

GerardM a raison de dénoncer la «haute philosophie» du langage. Le langage s’est formée des centaines de milliers  (voire plusieurs millions) d’années avant même que l’homme, bien nourri, bien sécurisé et bien assuré d’avoir transmis son savoir à sa descendance, puisse se permettre le luxe de «philosopher»...
J'apporte quelques précisions sur ce sujet.
On peut certes parler de "formation du langage", de proto-langage, etc. mais qu'est ce que le langage ? les premiers échanges ?
Pour ma part, je considère que le langage articulé est arrivé il y a 100.000 ans.
J'ai tendance à être strict et un rapide coup d'œil sur Internet me corrige en parlant de l'arrivée du langage articulé vers -100.000 ou -200.000 ans.
La mutation du gène FoxP2 intervenue chez Homo sapiens il y a cent à deux cent mille ans a donc certainement dû être déterminante, mais s’est inscrite dans une dynamique d’évolution commencée plusieurs millions d’années auparavant3.

Bon courage pour la lecture des pages ci-après car la fourchette va de -40.000 ans à -2,5 millions d'années ( http://www.inexplique-endebat.com/article-les-origines-du-langage-80397259.html   http://www.hominides.com/html/dossiers/langage.php   http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_langues   http://fr.wikipedia.org/wiki/Langage_humain   Dossier -Le langage chez l'humain   http://lecerveau.mcgill.ca/flash/d/d_10/d_10_s/d_10_s_lan/d_10_s_lan.html )

Sujet très intéressant ! encore des pages qu'il me faudrait lire ! Smile

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 33745
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum