Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  gerardM le Lun 5 Mai - 21:29

Bonjour à tous,


Alors, je suis grecque, professeur de FLE et FOS/FS. J’ai fait des études en langue et littératures françaises à l’université d’Athènes, ensuite un DEA en didactologie des langues et des cultures à l’université Paris III et j’ai continué avec un doctorat toujours à Paris III sur l’insécurité linguistique des enseignants non natifs de langues étrangères, toujours sous la direction de Jean-Claude Beacco. J’ai soutenu ma thèse en 2009 et par la suite j’ai fait un Master Pro à distance à l’université d’Artois sur le Français en milieu scolaire et entrepreneurial. J’ai effectué plusieurs séjours en France (stage Erasmus, universités d’été).

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 34236
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  MurielB le Mar 6 Mai - 10:05

Bonjour Gérard, tous.
Je trouve cet article vraiment intéressant et je comprends tout à fait le sentiment d'insécurité des profs. Néanmoins je pense sincèrement que le bon prof n'est pas celui "qui parle le mieux" mais c'est celui qui a "la meilleure pédagogie", celui qui sait donner le gout d'apprendre. Un natif ne se rend pas toujours compte des difficultés de l'élève. L'idéal, à mon sens, serait de créer une sorte de tandem entre un professeur non natif (Parce qu'il se rend compte des difficultés et qu'il a beaucoup de pédagogie) et un assistant natif qui seconderait le professeur (Bien sur il a un meilleur accent et son vocabulaire est actuel). Cet assistant, à peine plus âgé que les élèves les motiverait à pénétrer la culture de la langue, surtout s'il est sympathique et dynamique. Voici les conditions idéales mais comme chacun sait pour être efficace il faut être heureux dans l'imparfait.

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 13701
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  MurielB le Mar 6 Mai - 13:25

Je pense qu'il serait souhaitable que le professeur "non natif" connaisse les centres d'intérêt de ses élèves. Ils sont différents selon les écoles : école de commerce, école de chimie, filières techniques ou générales etc.  C'est ainsi qu'il se rend intéressant et donne le gout de l'apprentissage des langues mais je le répète pour les enfants de maternelle ou de primaire qui apprennent sans le support de l'écrit il est préférable d'être natif.

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 13701
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  gerardM le Mar 6 Mai - 22:15

Muriel,

Tu as déjà pu lire mon opinion : un prof de langue doit être natif ; sommes-nous à l'heure de l'Europe ou pas ?

Ce que tu décris comme le prof idéal est simplement un prof avec de l'expérience. Smile
Vu les restrictions budgétaires du moment, je ne sais pas si le ministre adhérera à tes vues.

Lorsque j'étais dans le secondaire, j'étais dans un lycée (c'est le terme que nous employions à l'époque) où il y avait de jeunes Britanniques qui venaient faire des sortes de stage pendant un an et nous recevaient pour des séances hebdomadaires optionnelles. Si je me souviens bien, nous avions ces natifs dans les premières années du secondaire, mais ça s'est ensuite arrêté (j'ai dû connaître ça 3 ou 4 ans, de la 6ème à la 4ème ou 3ème) !

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 34236
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  MurielB le Mer 7 Mai - 14:26

Gérard.
Pour que l'on soit tous les deux d'accord et que cela ne coute pas trop cher, il faudrait un prof bilingue (langue enseignée et langue maternelle des élèves) sympathique, dynamique, connaissant ce qui intéresse ses élèves. la perle rare.... Very Happy

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 13701
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  gerardM le Jeu 8 Mai - 22:31

Muriel,

Tu vas dire que je ressemble à un intégriste mais pour moi, ta proposition ne suffit pas : il n'y a pas beaucoup de bilingues "homogènes" car une seule langue compte, c'est celle de la culture, c'est celle de la prime enfance, de l'école primaire (qui peut être différente de la langue maternelle).

Si je prends l'exemple de ma famille de Dubaï, les enfants ont beau être de nationalité française, ils sont de culture anglaise/néo-zélandaise (par leur mère), malgré leur père français et leur enfance passée dans les Emirats (mais dans des écoles et dans une communauté anglaises).
Si je prends l'exemple de ma belle mère, elle était de culture française de par sa scolarité, bien que ses parents aient été Piémontais.

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 34236
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  Remy le Ven 9 Mai - 8:36

Il faudrait des robots bilingues

Remy

Messages : 1715
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  MurielB le Ven 9 Mai - 8:47

Bonjour Gérard, Remy
Avec toutes les difficultés que doivent surmonter les professeurs pour se faire respecter et venir à bout du comportement difficile des élèves, ce pourrait être une bonne solution !  Wink Bien sûr je plaisante car je pense que pour donner le gout d'apprendre il faut que l'enseignant crée avant tout une bonne relation avec son élève.  : lovincrowne: 

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 13701
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  Remy le Ven 9 Mai - 9:03

Encore faut-il savoir le faire...ça s'apprend ou c'est en soi ?

Remy

Messages : 1715
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  MurielB le Ven 9 Mai - 9:05

Il suffit d'être sympathique !  Wink 

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 13701
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  Remy le Ven 9 Mai - 10:58

Je me souviens d'un prof de physique, au lycée, débutant dans le métier.
Il était très sympathique, mais se faisait totalement bordéler.
Mais en langues, c'est peut-être différent. Je crois quand-même que le premier critère est la compétence. Si l'on est bon, consciencieux, à l'écoute, que l'on est préoccupé de la réussite des élèves...

Remy

Messages : 1715
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  MurielB le Ven 9 Mai - 11:42

Tu as complètement raison Rémy ! Je disais cela en plaisantant avec quand même une petite idée derrière la tête. Une de mes filles, je me souviens, aurait fait n'importe quoi pour un prof qu'elle adorait.
Je conclurais en reprenant les idées de Gérard, à savoir que les profs de langue doivent être natifs, qu'il faut avoir de sacrés compétences pour être un bon prof.

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 13701
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  gerardM le Ven 9 Mai - 12:49

Bonjour Muriel, bonjour Rémy,

L'enseignement des langues me semble particulier parce qu'il est au centre des préoccupations du forum et pour ce qui suit.

Nous sommes en train (pardon, nous devrions être en train) de construire l'Europe avec respect de la diversité des langues officielles. Pourquoi diable, ne peut-on pas construire l'"Europe de l'enseignement linguistique" ? Pourquoi diable ne peut-on pas avoir d'enseignants natifs, serait-ce trop facile ?
La réponse est -selon moi- que nous ne faisons pas confiance aux partenaires. En France, il faut à tout prix, des enseignants issus du sérail. Le résultat est... complétez vous même (vous connaissez mes positions) !
Nous construisons mais "à reculons" : on ne fait pas du bon travail sans confiance ! Sans confiance, il est inutile voire illusoire de vouloir construire l'Europe !!

> il faut avoir de sacrés compétences pour être un bon prof.
Il faut de belles compétences pour être un bon professionnel quel que soit le domaine.

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 34236
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  CharlineA le Ven 9 Mai - 15:17

je voulais vous faire partager une expérience personnelle
j'ai eu une prof d'allemand (non native) et qui m'a donné le goût et même plus de la langue allemande (je peux presque dire la passion) et çà me dure depuis bientôt 40 ans
en ayant commencé l'allemand en 2é langue, j'ai bientôt inversé et elle est devenue vite première langue
je lisais allemand, j'écoutais les disques allemands et je passais toutes mes vacances en Allemagne
(au pair) - ma soeur partageant ma passion, on se parlait même en allemand - et çà lui dure toujours aussi
j'ai plus travaillé en anglais, mais çà m'est toujours resté
je retourne en vacances tous les deux ans en Allemagne et lis toujours en allemand
j'espère retrouver mon niveau passé
j'ai même voulu être prof d'allemand !! mais ai plutôt intégré une Ecole de commerce
donc oui peut être, être native c'est sûrement plus pointu mais des non natifs bons pédagogues c'est pas mal non plus ....
avatar
CharlineA

Messages : 147
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  MurielB le Ven 9 Mai - 15:55

Merci Charline de nous éclairer par ton expérience
charline a écrit:donc oui peut être, être native c'est sûrement plus pointu mais des non natifs bons pédagogues c'est pas mal non plus ....

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 13701
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  Remy le Ven 9 Mai - 16:36

Je crois aussi, à la lumière de mon expérience d'élève, qu'un prof doit dominer sa matière - mais pas forcément être extraordinaire - et être pédagogue. La pédagogie est primordiale, à condition quand-même d'avoir un niveau minimal ( ce qui, aujourd'hui, est de moins en moins difficile, vu le niveau abyssal où plonge notre système d'enseignement, mais c'est un autre sujet).

Je me souviens que ma prof d'anglais de sixième nous avait appris en premier lieu la phonétique. Dès lors, nous pouvions prononcer n'importe quel mot anglais facilement, ce qui est pourtant l'obstacle sur lequel achoppe de nombreux élèves. C'était peu de choses, et en même temps c'était primordial. Pourtant, tous les profs de sixième ne l'enseignent pas...Le seul fait de prononcer des phrases en anglais, c'était déjà amusant. Ensuite, quand on comprend que cette langue permet de communiquer avec la moitié de la planète, on est forcément motivé (sauf si l'on se contrefiche de tout ce qui n'est pas français...).

Cela-dit, je me suis rendu compte ces dernières années, en voyageant un peu, que l'anglais ne permet pas forcément de se débrouiller partout.
En Espagne par exemple, de nombreuses personnes ne parlent ni le français, ni l'anglais. Si l'on voyage par soi-même, ce n'est pas toujours si évident que cela.

Je reviens d'un voyage en République tchèque. Là-bas, sous le joug communiste, qui n'a pris fin qu'en 1990, les élèves devaient obligatoirement apprendre le russe à partir de 9 ans, avec interdiction d'apprendre une autre langue étrangère de toute la scolarité ! Les jeunes de moins de trente ans parlent anglais sans souci, mais les plus anciens parlent au mieux l'allemand, parce que l'Allemagne est leur voisin. C'est vrai pour l'ancien bloc communiste dans son ensemble.

Dans le groupe, nous avions un couple de chiliens aisés, d'un certain âge : ils ne parlaient que l'espagnol et le portugais. C'était un peu frustrant de ne pouvoir communiquer avec ces gens sympathiques.

Je connais des hommes d'affaire qui ont trouvé du travail - pourtant de très haut niveau -en Europe centrale, parce qu'ils parlaient l'allemand et les langues slaves, à un très bon niveau.
Il ne faut surtout pas se limiter à l'anglais sinon, en-dehors des pays anglo-saxons, ce n'est pas suffisant, visiblement.

Remy

Messages : 1715
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  gerardM le Ven 9 Mai - 17:37

Bonjour Charline,

Merci pour les lignes sur ton expérience avec la langue allemande.

Par bien des côtés, l'Allemand est plus facile que l'Anglais : je pense à la prononciation, à l'intonation, à la grammaire...

N'as-tu pas trouvé un prof semblable, natif Français et capable d'enseigner correctement l'Anglais ?

J'ai, pour ma part, trouvé une prof d'Américain... mais c'était une native.
J'ai toujours été très déçu par mes profs d'Anglais de culture Française.

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 34236
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  Remy le Ven 9 Mai - 18:09

Il faudrait peut-être des profs de langue non natifs au collège et des profs natifs au lycée; ou alors un mix de profs au lycée; il faudrait plus d'assistants linguistiques étrangers, ce qui au total ne coûterait rien; cela devrait pouvoir se faire, sauf que ça restreindrait le nombre d'enseignants de langues titulaires, mais quand y faut...
Ca nous changerait de voir des assistantes de langue anglaises, américaines, australiennes, allemandes, russes, chinoises, espagnoles, chinoises, brésiliennes...en pagaille chez nous

Remy

Messages : 1715
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  gerardM le Ven 9 Mai - 18:24

Rémy,

Certains de nos profs enseigneraient le Français dans un autre pays européen... il est vrai qu'il y aurait moins de profs de Français dans un autre pays Européen que de "faux" prof d'anglais en France (natifs de France).

Je fais remarquer au passage le bon niveau de Français de certains étrangers du Liban, de Roumanie, de Turquie, des pays d'Afrique du nord ou d'Afrique Saharienne : ils sont souvent allés dans le lycée Français de leur capitale (ou l'Alliance Française).

Il y a bien le British Council qui est bien implanté en France mais il est destiné aux étudiants qui veulent se perfectionner.
Je remarque qu'il y a à Paris, l'AUP-American University in Paris : elle délivre les diplômes normaux d'une Univ Américaine (elle n'est pas destinée aux Français souhaitant apprendre l'Américain mais aux expatriés Américains) - je suis allé y suivre des stages.

Je parle d'Américain mais il y a bien sûr, l'équivalent Allemand avec le Goethe Institut.

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 34236
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  Remy le Ven 9 Mai - 19:24

Gérard,

je dois bien me référer à ce que je connais. Perso, j'ai appris l'anglais à l'école, avec des professeurs français. Le résultat, c'est que j'avais, paraît-il, à une certaine époque, un bon niveau scolaire. Ce qu'il me manquait, c'était la compréhension facile de l'anglais parlé par un natif, ainsi que les expressions idiomatiques (et bien sûr davantage de vocabulaire). Cependant, dans ma vie professionnelle, je n'ai jamais eu besoin d'en savoir plus.
La question que je me pose est la suivante : si l'on a besoin de parler l'anglais "comme un natif", c'est que l'on exerce une profession qui l'exige; mais dans ce cas, en général, de nos jours, on est amené à effectuer un stage, une année, une mission à l'étranger, où l'on apprend la langue sur place, ce qui est encore la meilleure façon d'apprendre.
Sauf peut-être dans le cas des professions franco-françaises, dont les congrès sont en langue anglaise (professions médicales, intellectuels...).

Alors, quel niveau d'anglais faut-il vraiment apprendre à l'école ?? Ne faut-il pas enseigner le minimum, par un prof français, en tronc commun, et ensuite que ceux qui le souhaitent puissent approfondir d'une façon ou d'une autre, hors des circuits traditionnels ?

Remy

Messages : 1715
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  gerardM le Ven 9 Mai - 20:00

Rémy,

Evidemment ça dépend de ce qu'on fera de la langue acquise.
Cependant il est bon d'être monéyable (zut ! Comment est-ce que ça s'écrit ?) sur le marché du travail et donc de se préparer au mieux. Avec ton raisonnement, doit-on ne rien apprendre au préalable car c'est peut-être le Chinois qu'on sera amené à utiliser.

Avec l'Anglais tel qu'il est enseigné en France, on se trouve en position d'infériorité vis à vis des peuples étrangers qui ont une meilleure formation (Suède, Pays-Bas, etc.) On se trouve aussi en position d'infériorité pour discuter/négocier/s'imposer en face d'un interlocuteur Anglo-saxon.
L'Anglais appris sur les bancs de l'école Française est si problématique qu'on y acquiert de très mauvaises habitudes et que -si l'on veut être à niveau avec les Anglos- il faut commencer par désapprendre !!!
Les Français sont bons pour lire et écrire ; ils sont bons en grammaire ; ils ne sont pas mauvais en vocabulaire mais ils ne sont pas très capables de parler ou de comprendre ce qu'un Anglo-saxon leur dit. et, par là, pas capables de négocier et de montrer leurs talents.

Oui je sais, notre Anglais scolaire suffirait en France en face de Sim ou de Yasser Arafat Wink; je le répète, l'Anglais des têtes pensantes de la Sorbonne (responsable de l'enseignement de l'Anglais) ont un accent Français épouvantable ! l'Anglais académique de la France n'est absolument pas vendable !!!


A l'heure de l'Europe, il serait si facile de donner un coup de pied dans cette fourmilière et obtenir de bien meilleurs résultats.
Je rappelle par ailleurs que ce n'est pas un nombre d'heures de cours plus important qui fait le niveau des Européens du nord mais une attitude différente par rapport à la langue étrangère (ce qui permet un apprentissage naturel, en douceur, comme on l'a fait pour la langue maternelle).

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 34236
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  Remy le Sam 10 Mai - 0:07

Certes. C'est toujours le même problème : si tu veux conclure des affaires avec un pays étranger, tu dois parler très bien sa langue. D'où l'intérêt d'Erasmus. Dans la plupart des grandes écoles françaises, le stage à l'étranger est obligatoire, de nos jours. Même un élève incapable de sortir une phrase en anglais, s'il passe 1 an à l'étranger, parle comme Tony Blair au retour (j'en connais...).
Peut-on remplacer cette période en immersion par un enseignement adapté ? Sans doute...

Remy

Messages : 1715
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  gerardM le Sam 10 Mai - 12:37

Erasmus est très très bien ! C'est bien plus que l'acquisition d'une langue.
Il faut néanmoins le remplacer par...

... Erasmus + Wink


_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 34236
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  CharlineA le Lun 12 Mai - 11:54

tout à fait d'accord
on apprend la grammaire la base mais en sortant du Lycée on est incapable de discuter de sujets de la vie" réelle " ou même de sujets professionnels en anglais
en école de commerce c'est différent
j'ai eu un prof non natif mais très pointu , très pédagogue et de plus très sympathique
et puis il faut des stages, des formations (proficiency par exemple à l'époque) et bien sûr la pratique
journalière dans des sociétés franco britanniques (ou américaines )

par contre quand on n'a pas les bases scolaires même si elles sont perfectibles, c'est beaucoup plus difficile d'apprendre une nouvelle langue je trouve

dans beaucoup de pays avec l'anglais, l'allemand et l'espagnol on arrive à communiquer
avatar
CharlineA

Messages : 147
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner une langue lorsque l’on n’est pas un locuteur natif ?

Message  odileD le Lun 12 Mai - 16:02

Zwischendurch eine kleine Anmerkung
@ CharlineA
Wenn ich verstehe, hast Du in der Vergangenheit die deutsche Sprache sehr gern erlernt und Du pflegst sie weiterhin. Du nimmst sogar die Gelegenheit öfter wahr, diese Sprache in Deutschland zu praktizieren.
Wie wäre es, wenn Du es im deutschen Forum ebenfalls tun würdest?
Ich freue mich auf Deine Beiträge und auf eine rege Unterhaltung mit Dir  Smile
Bis bald und LG

Continued on  page 2

odileD

Messages : 287
Lieu : Allemagne
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb, De Esp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum