Permis à points

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Permis à points

Message  Remy le Dim 1 Mar - 7:13

Bonjour à tous,

je viens de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière, afin de récupérer quatre des points que j'avais perdus sur mon permis de conduire, pour des bricoles je vous rassure.

Au terme de ces deux jours de discussion (deux formateurs, une vingtaine de stagiaires), j'en retiens quelques éléments, que je me permets de vous livrer.

Le plus important, à mon sens, est de savoir pourquoi les forces de l'ordre nous harcèlent en permanence sur les routes. En 2002, l'Union européenne a fait remarquer à la France que le nombre de morts sur les routes était trop élevé, en comparaison des pays du nord de l'Europe, d'autant plus si l'on considère l'excellent état de notre réseau routier. Si nous voulions garder certaines subventions européennes, et cesser d'être l'objet de moqueries, nous devions prendre des engagements. C'est ce que les pouvoirs publics ont fait, en se fixant l'objectif de 3000 morts par an sur les routes en 2012, puis 2000 en 2020. En 2010, nous en étions encore à 3900 morts par an, sans compter un nombre de blessés beaucoup plus important.
Or, il est prouvé statistiquement que le nombre de morts est directement lié au nombre d'infractions. Plus on commet d'infractions, plus il y a d'accidents corporels.
Inversement, plus les forces de l'ordre dressent de contraventions, moins il y a d'infractions.
Le schéma logique est donc le suivant : harceler les conducteurs afin qu'ils commettent moins d'infractions, de façon à diminuer le nombre de tués de la route.

Notons que la principale source de danger vient d'une vitesse excessive. Pour au moins deux raisons : d'abord parce que l'on dispose de moins de temps pour réagir quand on roule vite. Ensuite, bien sûr, parce que les chocs sont plus violents.
Savez-vous quelle est la vitesse à partir de laquelle vous êtes absolument certain d'y laisser la vie, en cas de rencontre avec un platane ou une pile de pont ?
56 km/h...

Le plus grand nombre d'accidents mortels, environ les trois quarts, se déroulent en rase campagne. Cela se comprend, la vitesse étant plus élevée. En revanche, ce qui semble paradoxal, c'est que le plus grand nombre d'accidents a lieu en été. Non pas sur les autoroutes des vacances, assez sûres, mais sur les routes désertes. Les gens se défoulent, foncent sur les routes abandonnées; ils sont trop sûrs d'eux...et se tuent.
En hiver, en revanche, chacun est plus prudent.

La tranche d'âge la plus touchée est celle des 18-24 ans. 21% des accidents mortels à eux-seuls. Les motards sont également beaucoup plus concernés, en France, mais pas en Allemagne par exemple.
Après les jeunes, ce sont les plus de 74 ans, non pas parce qu'ils conduisent mal. Ils sont plus lents, certes; mais ils se font tuer surtout en qualité de piéton...

On pourrait dire aussi qu'il faut terriblement se méfier des parcours connus, surtout quand on est fatigué. On marche au radar, comme on dit, on arrive au bout de la route sans même s'en rendre compte. Mais il suffit d'un changement sur le trajet pour provoquer l'accident.

Enfin, j'ai appris qu'en cas d'accident corporel, même si l'on n'est pas en tort, si l'on est légèrement alcoolisé, même bien en-deçà des 0.5 g/l, on aura forcément des torts, et donc de l'argent à verser et, éventuellement, une peine de prison. Les autorités considèrent en effet que l'on ne doit pas prendre le volant quand on a pris de l'alcool... Pour le cannabis, c'est carrément "drôle", la tolérance est un milliardième de gramme par litre... Smile

Remy

Messages : 1579
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permis à points

Message  gerardM le Dim 1 Mar - 9:38

Bonjour Remy,

Un grand merci pour ce compte-rendu !
Je l'ai entièrement lu, bien qu'un peu rapidement et je suis un peu surpris.

C'est très intéressant et j'ai l'impression que "tu as bien appris ta leçon", ce qui est étrange (d'ordinaire ton esprit critique est réactif).

Ci-dessous, une première série de remarques.

De mémoire, lorsque j'étais enfant, la vitesse n'était pas limitée, la vitesse de 100 km/h était presqu'un exploit interplanétaire et le nombre de morst était de 100 par semaine c'est à dire 5.200 par an (le nombre 100 est rond pour mieux mémoriser mais l'ordre de grandeur doit être là).
J'ai du mal à comprendre le "la principale source de danger vient d'une vitesse excessive" :
- lorsque j'étais ado, avec un nombre de tués de 5.200 par an, rares étaient les voitures qui roulaient à plus de 60 km/h
- quid de l'alcool au volant ?
- quid de la drogue au volant ?
- quid des incivilités ?
Il me semble qu'au Royaume-Uni, le nombre de tués a toujours été très bas. Les sujets de Sa Majesté sont-ils obéissants ? il y a plusieurs décennies la police verbalisait-déjà elle à outrance ? est-ce que leur système d'enseignement de la conduite est plus soigné (regarder très loin - anticiper) ?

~~

Pour ma part, je n'ai jamais perdu un seul point. Avec 50 ans de conduite, je ne me souviens que d'un seul accident de mon fait et d''environ 4-5 accrochages (pourtant il y a du monde place de la Concorde et Place de l'étoile).
La dernière amende que j'ai eue (par un CRS) consistait à avoir roulé environ 3 mètres sur une zone zébrée (c'est à dire que j'ai trop anticipé) pour atteindre une chaussée sur laquelle il n'y avait strictement personne alors que ma chaussée était embouteillée ; le CRS était juste là rien que pour ça !!!
D'ordinaire, je ne le fais pas mais... j'étais avec ma petite fille, nous avions roulé une bonne heure dans les embouteillages et j'en avais plus que marre d'avoir la même voiture devant moi depuis une bonne heure : arriver sur une chaussée dégagée était un vrai bonheur !

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 33885
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permis à points

Message  Remy le Dim 1 Mar - 11:55

Bonjour Gérard,

Je suis bien aise que tu répondes.
Je n'ai fait que rapporter ce que j'ai vu en stage. Le savoir ne suffit pas à regagner 4 points, malheureusement. Il faut payer 220€ et passer les deux jours.

Cela ne veut pas dire que j'approuve des deux mains la politique hyper sécuritaire de l'Etat, initiée en 2002, pour des raisons qui peuvent aussi être diverses. L'argent des contribuables serait peut-être mieux utilisé dans la chasse aux terroristes, ou bien dans le développement de l'économie...

Cela-dit, je dois à la vérité d'ajouter quelques remarques.

D'accord, tu n'as perdu qu'un seul point mais, à ma connaissance, tu ne roules que 2500 km par an...

Ensuite, concernant le nombre d'accidents sur les routes, les statistiques montrent qu'en 1950, effectivement, le nombre de tués n'étaient pas très important. En revanche, en 1973, il était de l'ordre de plusieurs dizaines de milliers de morts par an sur les routes; il me semble que c'était 30 000. Le nombre de blessés était dix fois plus élevé...

Avec la crise, on a commencé à fabriquer des voitures moins solides, moins lourdes; elles consommaient moins et en cas de choc elles se déformaient davantage, rendant l'impact moins grave (une partie importante de l'énergie était absorbée par la déformation du véhicule). On a rendu la ceinture obligatoire, etc... Le nombre de morts a baissé jusqu'en 2002, mais ce n'était pas suffisant, apparemment.

Cela-dit, est-ce raisonnable de tolérer uniquement 2000 morts par an sur les routes, alors que l'amiante à elle-seule tue beaucoup plus de monde, sans parler du tabac, des pesticides...?
Cependant, à partir du moment où l'on estime que ce chiffre doit être respecté, on comprend le zèle des policiers.

Pour ma part, je trouve que cet objectif paraît excessif. Le conducteur perd tout plaisir de conduire; des gens se retrouvent sans permis avant d'avoir compris ce qui leur arrivait. Moi-même, qui suis un conducteur prudent et sûr depuis longtemps, j'en arrive à une réduction de mes points à 6.

La France a emboité le pas aux pays du Nord, alors qu'elle est un pays latin.

Cependant, à l'heure actuelle, si l'on ne veut pas d'ennuis avec la police, il faut se tenir à carreaux.

Concernant les Anglais, il paraît qu'en Angleterre, au premier contrôle alcootest positif, ils te suspendent ton permis pendant un an. S'il y a récidive, c'est à vie. Dans les pays du Nord de l'Europe, apparemment, quand on boit, c'est beaucoup, mais on ne prend pas la route après...

Remy

Messages : 1579
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permis à points

Message  gerardM le Lun 2 Mar - 22:21

Bonsoir Remy,

> D'accord, tu n'as perdu qu'un seul point mais, à ma connaissance, tu ne roules que 2500 km par an...
Non je n'ai pas perdu le moindre point. Pour l'histoire que j'ai racontée, j'ai pu amadouer le CRS qui ne m'a mis qu'une amende de catégorie xyz (je ne me souviens plus du numéro mais une petite aux environs de 30-35 euros) ; il m'a fait remarquer qu'il aurait pu insister sur le "franchissement d'une ligne continue" et là, c'était plus cher en euros et en points... j'ai eu froid dans le dos !!!
C'est vrai que je ne roule que 2.500 km/an ; plus précisément j'ai fait 12.000 km en 5 ans et des poussières.

> en 1950, effectivement, le nombre de tués n'étaient pas très important.
Je ne connais pas le nombre de 1950 mais c'est vers la fin des années 6x que je faisais référence avec mon 100 tués par semaine (soir 5.200 par an).

J'ai la nostalgie de l'époque où la vitesse n'était pas limitée ou du moins, de l'époque où elle n'était pas limitée et où les voitures n'allaient pas aussi vite et où les autoroutes étaient rares et inutiles. Je me souviens de ma conduite sur les petites routes sinueuses de ma Provence natale où le moteur de mon Ondine ronflait dur, où je devais changer de vitesse tous les 30 mètres (virages) : j'aimais alors conduire !
Maintenant, conduire m'ennuie et je marche à pied pour des distances jusqu'à 10 kilomètres (je ne parle pas de mes randonnées jusqu'à 50 kilomètres).

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 33885
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Permis à points

Message  pierreP le Jeu 2 Avr - 19:41

A propos du nombre de tués sur les routes. En France, le pic de tués sur les routes a atteint 18.000 morts en 1972. Depuis cette date, il diminue pour atteindre 4000. Pendant le même temps, au Royaume-Uni, il est passé de 4000 à moins de 2000 ! Si l'on mesure la mortalité routière en nombre de tués par million d'habitants, la France, parmi nos voisins n'est pas trop bien placée. Voici un ordre, en commençant par les moins bien placés
Grèce (111), Pologne (102), Portugal (88), Belgique (76), Italie (68), France (64), Espagne (54), Danemark (46), Allemagne (44) et Royaume Uni (31), ce dernier étant champion toutes catégories (je n'ai pas les chiffres pour tous les pays). La circulation est comparable dans tous ces pays avec, en moyenne, une voiture pour deux habitants. Si en France, on affine ces chiffres par département, on trouve que Paris et la petite couronne ont en moyenne 30 tués par million d'habitant. Pour le reste, les chiffres s'étalent entre 44 tués par million d'habitants pour le Nord et 209 tués par million d'habitants pour le Tarn-et-Garonne. Je me souviens que, du temps de ma jeunesse folle (1955-1960) l'exploit consistait à faire Paris-Clermont Ferrand (400 km) en moins de 4 heures et que l'alcool au volant était considéré (par la justice et par l'opinion publique) comme une circonstance atténuante !
avatar
pierreP

Messages : 84
Lieu : Lille (59)
Langues : Français (langue maternelle), GB, de, es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permis à points

Message  gerardM le Jeu 2 Avr - 20:47

Bonsoir Pierre,

Merci pour ces chiffres instructifs !

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 33885
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Une vision tranchante de la situation

Message  nicolasM le Jeu 2 Avr - 21:08

Au risque de choquer, J'ai surtout l'impression qu'on nous prend pour des cons.
Le permis à point sert surtout à faire tourner le commerce des centres de formation, et à ramener des sous dans les caisses de l'état par le biais des amendes.
Personnellement, j'ai mes 12 points et n'ai pas commis d'infraction.
Seulement, en quoi une personne qui fait un excès de 1 km/h est elle dangereuse ?
Pourtant, les radars, qui fonctionnent de manière binaire, enregistrent une infraction même pour de très faibles excès.
Je refuse l'endoctrinement de l'analyse pseudo-scientifique qui montre une relation entre petite infraction et mort sur la route.
avatar
nicolasM

Messages : 15
Lieu : calais
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb, De

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permis à points

Message  Remy le Jeu 2 Avr - 21:21

Effectivement, si l'objectif est la sécurité routière, pourquoi est-ce que les forces de l'ordre roulent la plupart du temps en étant bourrées ??

Remy

Messages : 1579
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Permis à points

Message  pierreP le Ven 3 Avr - 15:12

Je suis entièrement d'accord pour dire que la répression sur les routes a d'abord pour but de remplir les caisses de l'état, la sécurité n'étant qu'un prétexte et j'avoue ne pas savoir ce qu'il faut faire pour changer cette mentalité. Mais je dois à la vérité de dire qu'aux Etats-Unis et au Canada, la répression est infiniment plus sévère qu'en France au point que les automobilistes respectent scrupuleusement les limitations de vitesse (moins de 100 km/h sur les autoroutes). Cela a pour conséquence une circulation infiniment plus fluide qu'en France et un comportement des automobilistes infiniment plus cool. Les automobilistes là-bas ne considèrent pas leur permis de conduire comme un permis de tuer ! Je n'ai pas réussi à connaître le nombre de tués par accident dans ces pays.
avatar
pierreP

Messages : 84
Lieu : Lille (59)
Langues : Français (langue maternelle), GB, de, es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permis à points

Message  gerardM le Ven 3 Avr - 16:53


_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 33885
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permis à points

Message  Remy le Lun 6 Avr - 21:07

Bonsoir,

depuis mon stage de sensibilisation à la sécurité routière, je respecte scrupuleusement les limitations de vitesse. Ne serait-ce que pour éviter de perdre à nouveau des points. Je prends mon temps.
Je ne sais pas si je suis moins dangereux, mais en tout cas je suis beaucoup plus cool au volant. Je me suis même surpris à y prendre du plaisir.

A une époque où nous devons toujours aller plus vite et nous stresser davantage, le code de la route nous force à être zen. Pourquoi pas ? Cool

Remy

Messages : 1579
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum