Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Message  MurielB le Jeu 21 Mai - 13:33

Gérard a écrit:Oui en effet, mais pouvait-on employer "bilingue" ?

si vous souhaitez connaitre le début de la discussion à propos des nouveaux mots du dictionnaire, veuillez cliquer http://www.cafe-polyglotte.com/t4613-nouveaux-mots-du-dictionnaire#30017
Christian, Gérard
En regardant de plus près les réformes et notamment avec le mot "bilangue", je viens de réaliser qu'il signifie parler mal 2 langues et que si l'on veut parler correctement, il ne faut surtout pas compter sur l'école. Ce sont les familles aisées qui vont envoyer leurs enfants à l'étranger, mettre en contact avec des natifs etc. Bravo pour l'égalité des chances pour tous !
Bien sur en France il faut surtout apprendre le Français. Dommage pour l'ouverture d'esprit qu'apporte l'intérêt pour les langues étrangères ! Sad


Dernière édition par MurielB le Jeu 21 Mai - 20:41, édité 3 fois

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 12453
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Message  gerardM le Jeu 21 Mai - 19:43

Muriel,

> Bravo pour l'égalité des chances pour tous !
Qu'est-ce que l'égalité des chances pour tous ?
Est-ce l'égalité des moyens scolaires c'est à dire un enseignement uniforme, le même pour tous ?
Est-ce l'égalité après études c'est à dire égalité dans les résultats, c'est à dire des moyens multipliés pour ceux qui n'ont pas le résultat souhaité ?

Le dernier point est difficilement possible : il faudrait -dans l'idéal- travailler sur la motivation et de toutes façons, ce serait un gouffre sans fond puisque les rejetons des familles possédant le savoir, le pouvoir et les finances auront toujours plus de chances surtout si la volonté est transmise !
Sans parler de l'attrait chez certains de l'argent facile de la drogue, de la délinquance, du football, etc.

Que faire des inégalités dans la beauté, dans la force, dans les capacités à comprendre, dans les capacités à courir, à jouer au tennis, etc. ??? scratch

Faut-il respecter la liberté de chacun à choisir et de bâtir son destin ?
Dans toute société, il y a des chefs, des dirigeants...

~~

Heu, je suis peut-être un peu loin des "nouveaux mots du dictionnaire" !!! LOL

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 34250
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Latin, histoire, classes bilangues

Message  MurielB le Jeu 21 Mai - 20:13

c'est à dire un enseignement uniforme, le même pour tous ?
Gérard je pense que c'est tout le contraire. En résumé c'est l'école qui devrait s'adapter aux élèves et non les élèves qui doivent s'adapter à l'école.
Pour chaque enfant il devrait avoir l' enseignement qui est le meilleur pour lui. Par exemple, dans les zones difficiles il faudrait de plus petits groupes et des enseignants formés à s'occuper de ce type d'enfants. Ces enseignants pourraient être mieux payés car c'est un travail qui demande d'avantage d'efforts etc...Il faudrait déterminer les motivations et compétences des élèves quels qu'ils soient et faire en sorte qu'ils soient dirigés vers la filière qui lui convient le mieux avec du matériel et une façon d'enseigner qui lui conviennent le mieux.
De quoi parlions nous à propos ? Des nouveaux mots du dictionnaire. Je vais donc diviser le sujet.

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 12453
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Message  gerardM le Jeu 21 Mai - 21:42

gerardM a écrit:... difficilement possible : il faudrait -dans l'idéal- travailler sur la motivation et de toutes façons, ce serait un gouffre sans fond puisque les rejetons des familles possédant le savoir, le pouvoir et les finances auront toujours plus de chances surtout si la volonté est transmise !
Sans parler de l'attrait chez certains de l'argent facile de la drogue, de la délinquance, du football, etc.

Que faire des inégalités dans la beauté, dans la force, dans les capacités à comprendre, dans les capacités à courir, à jouer au tennis, etc. ??? scratch

Faut-il respecter la liberté de chacun à choisir et de bâtir son destin ?
Dans toute société, il y a des chefs, des dirigeants...

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 34250
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Message  MurielB le Jeu 21 Mai - 21:49

Gérard je comprend ce que tu as écris. Tu crois que ce n'est pas possible.

Faut-il respecter la liberté de chacun à choisir et de bâtir son destin ?
Oui je crois profondément à la liberté individuelle et on est parfois étonnés du parcours de certains enfants que l'on croyait voués à l'échec. Il suffit d'une structure adaptée, d'un prof psychologue etc. Des choses incroyables que l'on a pas prévu. Mais ce n'est pas si simple.


Dernière édition par MurielB le Jeu 21 Mai - 21:59, édité 1 fois

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 12453
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Message  gerardM le Jeu 21 Mai - 21:57


Faut-il respecter la liberté de chacun à choisir et de bâtir son destin ?
Muriel,
J'évoquais ceux qui ne voulaient pas travailler à l'école, attirés par l'argent facile, etc. faut-il un acharnement éducationnel ?

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 34250
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Message  MurielB le Jeu 21 Mai - 22:03

Au final, même si l'environnement porte les enfants, celui qui choisit la voie de l'argent facile ou de la médiocrité aura ce qu'il mérite. Peut-être( du moins de l'espère) connaitra-t-il une autre chance pour se rattraper ? On ne peut rien prévoir.

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 12453
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Message  Christian le Dim 24 Mai - 4:44

Concernant ce qu'il faudrait changer à l'école, je ne connais pas LA solution.
Comme ça vient d'être dit, il y a d'abord un problème de motivation et ça dépasse le cadre de l'école.
Le fait de parler des problèmes de société dans leur ensemble montre que le problème est plus vaste qu'un problème de moyens pour l'école.

Et si le problème était facile à résoudre, on peut quand même espérer qu'on aurait déjà mis en place la solution.
Et ce serait trop facile de dire que c'est seulement dû à l'incompétence des politiciens. Même si leur seule préoccupation est de se faire réélire, résoudre ce genre de problèmes serait un moyen sûr d'y arriver ... On peut donc espérer qu'ils n'ont pas fait semblant d'y réfléchir.

Mettre plus de moyens pour l'enseignement pour une population qui n'est pas motivée par l'école ne me semble pas la solution ... J'imagine qu'il faut d'abord retrouver cette motivation ...
Malheureusement, il y a aussi des élèves et des profs qui ont au départ une dose suffisante de motivation, puis la perdent plus ou moins vite à cause des manques de moyens, mais aussi de l'ambiance, ...

Je suis peut-être pessimiste, mais je suis certain que tripler le budget de l'éducation nationale ne permettrait pas de résoudre tous ces problèmes, surtout que ce budget supplémentaire serait pris quelque part ...

Je ne vois qu'une solution pour résoudre le problème de l'égalité des chances:
=> Réduire à néant la motivation pour tout le monde !
avatar
Christian

Messages : 23
Lieu : Kawasaki
Langues : français (Langue maternelle), japonais, esperanto

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Message  Christian le Dim 24 Mai - 4:56

Maintenant, en ce qui concerne les classes bilangues, hhmmm ...

A défaut d'être efficaces, elles permettent au moins d'entretenir l'illusion d'un choix (*).

Le fait que nos décideurs aient déjà capitulé devant le "tout anglais" (**), ne risque pas de motiver les foules pour apprendre d'autres langues.
(*) Donc plus encore que la motivation des élèves eux-mêmes c'est un problème de choix des parents.
Au moins avec ce genre de classes, (désolé pour le sarcasme) ils n'auront pas à choisir entre l'anglais vital et une une future langue morte !

(**) Non, je ne cherche pas à faire à nouveau dévier le sujet de la discussion. Je pense sérieusement que le principal intérêt de ces classes est qu'elles offrent le choix de ne pas choisir.
avatar
Christian

Messages : 23
Lieu : Kawasaki
Langues : français (Langue maternelle), japonais, esperanto

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Message  gerardM le Dim 24 Mai - 15:34

Bonjour Muriel, Christian, tous,

Quelques questions naïves :

- sans trop de préoccuper du coût, y a-t-il des écoles+collèges+lycées de qualité ? qui sont plus courus par les parents ?
Dans le public ou le privé ?
- les parents qui le veulent peuvent-ils de toute façon aller dans ces écoles-collèges-lycées ?
- que faut-il pour accéder à ces écoles-collèges-lycées ? un bon dossier scolaire ? de l'argent ? des contacts/relations ?
- faut-il nécessairement beaucoup d'argent pour accéder à de bonnes conditions d'enseignement ?

- parents, avez-vous jonglé pour obtenir un meilleur lycée pour vos enfants ?

- les parents avertis/motivés/ambitieux réussiront-ils de toute façon à obtenir l'enseignement désiré quelles que soient les réformes ?

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 34250
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Message  MurielB le Dim 24 Mai - 19:22

D
J
parents, avez-vous jonglé pour obtenir un meilleur lycée pour vos enfants ?
Christian, Gérard, tous !
Pour chaque enfant il faut trouver le meilleur pour lui. Nous avons mis nos propres enfants  dans les classes qui leur convenaient le mieux ( à notre avis) et il fallait jongler....

dans les zones difficiles il faudrait de plus petits groupes et des enseignants formés à s'occuper de ce type d'enfants. Ces enseignants pourraient être mieux payés car c'est un travail qui demande d'avantage d'efforts etc
Les pédiatres conseillent aussi l'école à partir de 2 ans pour les enfants de milieu défovorise car ils apprennent ainsi à parler correctement et cela gomme les inégalités sociales
Evidemment il est plus facile a des enfants de réussir lorsque des parents attentifs les soutiennent. Pour les enfants qui n'ont pas les faculties intellectuelles de poursuivre des etudes, il vaut mieux les orienter vers ce qui les rendra heureux : être berger, jardinier, maçon etc. D'ailleurs le "bio" et le refus de tout ce qui est "intensif"créera de nouveaux emplois.C

=> Réduire à néant la motivation pour tout le monde ! (Christian)
Je pense Christian que le plus important est que chaque enfant trouve le Bonheur mais que cela ne passe pas forcément par "étudier à tout prix"
Au contraire il faut aussi encourager ceux qui ont des capacités intellectuelles si leur épanouissement passe par les études. Le monde de demain sera également enrichi par eux.

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 12453
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

motivation des parents

Message  PatrickB le Lun 25 Mai - 9:39

Personnellement au début de ma carrière de pédiatre j'effectuais des visites scolaires dans les maternelles et en particulier les petites sections et en milieu défavorisé (il s'agissait de la zup de Calais et encore à cette époque elle n'avoisinait pas les 50% de chômeurs - j'exagère à peine). Les enseignants motivés souhaitaient avoir les petits très petits 2 ans car cela permettait l'accession à la verbalisation à un moment clé de l'accession au langage. (il est difficile de s'exprimer lorsque la télé fonctionne en permanence et où l'on ne s'exprime plus que par onomatopée - j'exagère un peu). Les parents étaient heureux de voir leur enfants épanouis (la seule richesse pour des "pauvres" c'est leur enfants et quoique l'on puisse en dire ces enfants sont aimés - il est plus facile pour un trisomique 21 d'être accepté dans ce type de famille que dans d'autres - expérience vécue). Pour ce qui est de la motivation des parents à voir réussir les enfants c'est vrai qu'il est difficile d'orienter certains enfants surdoués vers un enseignement où ils peuvent exprimer leur potentiel intellectuel mais du fait de leur précocité il se débrouillent très bien partout et "percent" plus tard. Pour ma part j'ai débuté ma scolarité "à la communale" ou différentes sections cohabitaient dans une même classe. Le Maître ou la Maîtresse pratiquait un enseignement adapté n'hésitant à adapter la difficulté à l'élève. Bien sur à cette époque point de discipline à faire puisque à part le curé, les instituteurs étaient les plus instruits (en dehors de mes parents bien sur ;-)) j'ai trouvé cet enseignement super et des enfants heureux mais à mon âge le passé est toujours merveilleux on ne garde que les bons souvenirs... Voilà il est bien évident que je dois avoir une influence sur la façon dont Muriel a traité le sujet puisque nous nous cotoyons tous les jours depuis notre terminale ensemble, c'était presque hier
avatar
PatrickB

Messages : 64
Lieu : café de Calais (et d'ailleurs - déplacements)
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Message  gerardM le Lun 25 Mai - 20:01

Bonsoir Patrick, tous,

Merci pour ton message et témoignage !

Pour ma part, je suis souvent intervenu dans la scolarité de mes enfants, par exemple pour mon 2ème :
- scolarité primaire dans une institution religieuse -je ne sais pas trop pourquoi mais tout s'y est bien passé- ; j'intervenais le samedi pour faire participer les élèves à des séances d'utilisation des ordinateurs (dans les années 80)
- inscription en collège (6ème à 4ème à Octave Gréard) dans une section sport-études au sein de l'éducation nationale - enseignement par petits groupes le matin seulement, par des enseignants spécialement formés ; vu les bonnes conditions d'enseignement mais aussi vu la maturité de ces élèves qui avaient un projet sportif correspondant à leur passion, demandant organisation, prises de décision, indépendance, ces enfants travaillaient très vite, très bien et très sérieusement. Cette inscription aurait permis une inscription dans un lycée parisien de bon niveau (Racine - mais il n'en a pas eu besoin)
C'est sans doute une période qui a formé mon fils pour la suite de ses études et de sa vie entière.
- inscription dans le lycée de notre lieu de résidence pour 1 an en classe de 3ème (période perturbée par un divorce pour moi)
- inscription dans un très grand lycée Parisien (Janson de Sailly) en classe de 2nde en vue d'une classe préparatoire éventuelle à venir
- tentative d'inscription dans une des prépas parisiennes scientifiques des plus prestigieuses (LLG HIV).
J'avais en tête une prépa scientifique pour mon fils ; il a finalement préféré une prépa "commerciale" c'est à dire qu'il est resté dans l'établissement dans lequel il était et qui avait la meilleure "prépa HEC" de France
- concours d'entrée dans une école commerciale ; là encore mon fils a suivi son propre choix et intégré la meilleure école de France (Ecole Normale Supérieure).
En parallèle à Normale Sup', mon fils a suivi l'enseignement de 2 autres écoles : science éco à l'Université de Paris-Dauphine et ENSAE.
Mon fils n'a pas suivi la filière normale à laquelle sont destinés les élèves de Normale (prof de maths à l'université) mais s'est orienté vers l'économie et la finance.


Je crois pouvoir dire qu'on a jonglé...
La pratique d'un sport de compétition dès 8 ans, la fréquentation d'écoles difficiles et en particulier des classes préparatoires ont donné à mon fils une grosse capacité de travail puisqu'il continue à mener de nombreuses choses de front : sa carrière professionnelle, une pratique sportive, des activités associatives, des activités dans la hiérarchie d'une Fédération sportive sans parler de sa charge parentale.

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 34250
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Message  MurielB le Lun 25 Mai - 22:05

Félicitation Gérard pour le beau parcours de ton fils ! Il a vraiment super bien réussi car l'école normale est ce qu'il y a de plus prestigieux.
Comme tu le dis si justement, le choix de sport-etudes l'a vraiment motive pour la suite.

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 12453
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Message  gerardM le Mar 26 Mai - 0:25

Muriel,

J'ai hésité avant d'écrire tout ça.

Ce que je voulais montrer avant tout, c'était le fait que son parcours scolaire a été jalonné de multiples prises de décision ; ce n'est vraiment pas le parcours standard qui a été fait.
Je remarque que ça n'aurait pas pu être fait loin de Paris.
Ce que je voudrais ajouter aussi, c'est que quelles que soient les réformes de l'éducation nationale, il y a des possibilités de "by-pass" et que la volonté, la motivation priment sur tout.

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 34250
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Message  gerardM le Mar 26 Mai - 0:31

De manière semblable au sport-étude de mon fils, l'un de mes collègues de travail me parlait des bienfaits de l'environnement scolaire de son fils et de ses copains qui étaient à la manécanterie des Petits chanteurs à la Croix de bois : leurs déplacements fréquents les obligeaient à s'adapter sans cesse, à se prendre en charge, etc. une bonne formation.

~~

Je voudrais insister aussi sur la pratique de compétitions sportives : tenter de se surpasser (pour gagner) est une bonne école, de même que l'acceptation de la défaite ; je ne sais pas si j'ai précisé que le sport de mon fils est le tennis... en matière de tennis, il y a des compétitions individuelles mais aussi des compétitions par équipe et les 2 ormes sont complémentaires et nécessaires.
Au fait, il y a un jour ou deux, j'ai vu -sur France 2 je crois- un documentaire sur le parcours de Rafael Nadal. Un grand coup de chapeau à ses formateurs (son oncle) et à lui-même pour le travail sur le plan tennistique comme sur le plan humain !

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 34250
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin, histoire, classes bilangues. Comment organiser au mieux l'école

Message  Christian le Mer 27 Mai - 4:58

MurielB a écrit:
=> Réduire à néant la motivation pour tout le monde ! (Christian)
Je pense Christian que le plus important est que chaque enfant trouve le Bonheur mais que cela ne passe pas forcément par "étudier à tout prix"
Au contraire il faut aussi encourager ceux qui ont des capacités intellectuelles si leur épanouissement passe par les études. Le monde de demain sera également enrichi par eux.
Bien sûr, ma dernière remarque n'était pas sérieuse.
Muriel, je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis.
Si l'enfant en a les capacités, de hautes études lui ouvriront plus de portes. Mais il ne faut pas pousser son enfant à "étudier à tout prix".
S'il est attiré par un métier manuel ou un travail à l’extérieur ou encore le contact avec la clientèle, ou tout autre type de métier, il ne faudrait surtout pas le pousser à passer ses journées derrière un écran d'ordinateur, même pour un salaire plus élevé (ce qui n'est pas évident).
Je connais des bac+5 au chômage et encore plus qui s'accrochent à un travail qu'ils n'aiment pas du tout, alors que, par exemple, les plombiers on un carnet de commande toujours bien rempli et font en général un métier qu'ils apprécient.

Pour que chacun puisse trouver sa voie, il faut que les choix d'orientation scolaire ne ferment pas les portes, quitte à perdre une année ou deux.
(Il ne m'aurait pas semblé évident qu'on puisse intégrer une grande école de commerce après voir choisi une section sport-étude, encore moins au siècle dernier)
avatar
Christian

Messages : 23
Lieu : Kawasaki
Langues : français (Langue maternelle), japonais, esperanto

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Finlande

Message  MurielB le Mer 10 Juin - 8:44

bonjour Gérard, Patrick, Christian
Je viens de trouver dans "courrier international numéro 1283"un article bien intéressant (Il n'est pas complet sur le net bien sur)  : Ecole, comment réforment-ils ailleurs ? Par exemple la Finlande qui est innovante.
http://www.courrierinternational.com/magazine/2015/1283-magazine

 la Finlande veut faire valser les matières au profit de l’interdisciplinarité, rapporte The Independent.

J'ai trouvé intéressantes les nouvelles méthodes finlandaises où l' approche est plus collaborative. Les élèves ne sont plus rangés pour écouter passivement le prof mais en petits groupes pour améliorer leurs compétences en communication.
Ils choisissent un thème

par exemple l'Union européenne, qui pourront aborder plusieurs aspects en même temps : économie, géographie, histoire... Pour les filières professionnalisantes, un cours comme "cafétéria" abordera les mathématiques et les techniques de communication. Les élèves pourront par ailleurs se retrouver pour travailler en petits groupes plutôt que de s'asseoir devant un tableau et d'écouter leur professeur. 
La Finlande arrivant en tête depuis des années des classements mondiaux en expression écrite et en mathématique n'est-elle pas un bon exemple à suivre ?
Ne favorise-t-elle pas l'élément indispensable pour l'élève : La motivation

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 12453
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum