Grand bazar au Grand Palais

Aller en bas

Grand bazar au Grand Palais

Message  GuyP le Mar 25 Aoû - 21:26

On a beau avoir déjà vécu de tels rassemblements, le Congrès Universel d'Esperanto, qui s'est tenu à Lille du 25 juillet au 1er août a été impressionant .
Imaginez 2700 personnes venues de 82 pays (presque la moitié des pays du monde!) qui se retrouvent, font connaissance, s'embrassent, discutent, présentent leurs projets dans une immense salle des pas-perdus. Et ce, pendant toute une semaine.
Tous s'apostrophent, se parlent, plaisantent dans la même langue ! C'est le miracle de l'esperanto, cette langue universelle, facile à apprendre, équitable (chacun(e) a dû l'apprendre, personne n'impose sa langue à l'autre).
Cela ressemble à une immense réunion de famille : chacun(e) retrouve des ami(e)s, des visages connus ailleurs dans le monde à l'occasion d'un congrès, d'un stage, d'une rencontre. Chacun(e) adresse spontanément la parole à des inconnu(e)s dans un esprit de fraternité sans chichi.
Chaque jour, un programme très (trop?) chargé est proposé : chaque jour, des excursions emmènent les curieux visiter les richesses de la région, en bus, à pied, en vélo ; ce sont aussi des expositions, des débats, des conférences sur les sujets les plus variés (sciences -les 100 ans de la théorie de la relativité- , culture -la cosmologie boudhiste- , société -le Nord, une petite Pologne- , tourisme – séminaire sur les vins français-), mais aussi des concerts (du rap aux airs de l'opéra chinois en passant par le rock, la musique classique et les variétés), des spectacles, des pièces de théâtre, des bals... Le tout bien évidemment en esperanto !
Des cours express de français étaient proposés aux participants étrangers (plus de 2200) et un match de foot était organisé entre des jeunes espérantistes (sélection africaine contre le reste du monde!)
A l'extérieur, sur les places de Lille, étaient proposés des concerts où le public était invité à chanter en esperanto ! De même, des cours express d'esperanto permettaient de s'initier à cette langue universelle.
Cette année, pour ce 100ème Congrès Universel, les participants ont eu l'occasion de visiter Boulogne-sur-Mer : c'est là que s'est tenu le tout premier Congrès Universel d'esperanto en 1905, en présence de son créateur, le docteur Zamenhof. C'est pourquoi les esperantistes du monde entier connaissent le nom de Boulogne-sur-Mer, et pour beaucoup, ce fut une forme de pélerinage sur les traces de ce bienfaiteur de l'humanité. (une stèle avec son buste se trouve devant la gare de Tintelleries à Boulogne).
Bref, ce fut une semaine fort occupée, fort fatigante, mais aussi forte en émotions et pleine de souvenirs et d'amitiés impérissables.
Si bien que la séparation après les dernières embrassades a été, pour beaucoup, déchirante. Mais néanmoins pleine d'espérance - on se reverra au prochain Congrès en Slovaquie, ou au suivant à Séoul (Corée-du-Sud) ou dans quelque autre lieu du monde eperantiste- car « esperanto » signifie : celui qui espère. Et ne le sommes-nous pas tous ? « Ĝis revido ! » (prononcer : djis révido) :au revoir !
Guy Perrin
avatar
GuyP

Messages : 88
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Espéranto, Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand bazar au Grand Palais

Message  MurielB le Mar 25 Aoû - 21:43

Très séduisante ta langue, Guy et en plus elle t'emmène vers les quatre coins du monde où les groupes espérantistes s'invitent telle une grande famille...Merci pour ce beau message ! :-)

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 13356
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand bazar au Grand Palais

Message  Christian le Ven 28 Aoû - 3:57

J'y étais !
J'avais d'autres occupations qui m'ont empêché de profiter de l'ensemble des activités proposées.
Mais justement, ces autres occupations m'obligeaient à me rendre à Lille, je ne pouvais donc pas manquer une telle occasion de participer à ce congrès.
Et inversement, c'est en sachant que le 100ème congrès se tiendrait à Lille que je m'étais enfin décidé à regarder à quoi ressemblait cette langue dont je connaissais l'existence depuis au moins une quarantaine d'années.
Il y a autre chose qui m'a motivé pour l'étudier, c'est d'habiter actuellement dans un pays non francophone.
En effet, bien que ce soit le principe des cafés polyglottes (quand des étrangers ne font pas l'honneur de leur présence), parler dans une langue étrangère entre français, c'est moins naturel.
Et d'ailleurs les membres du groupe d'espérantistes auquel je participe partagent ce sentiment.
Maintenant avec Internet on a beaucoup plus facilement l'occasion de pratiquer les langues, en consultant les ressources disponibles ou en communiquant sans se déplacer.
Cependant les rencontres physiques apportent quelque chose que la technologie n'arrive pas encore à remplacer.

Malheureusement même si le tarif peut se justifier, ça reste un budget non négligeable. Il faut donc le voir comme un supplément à un voyage où on fera facilement des rencontres. Et surtout pas compter les frais de voyage comme une dépense supplémentaire.
Si vous parlez espéranto, vous pouvez assez facilement vous arranger pour rencontrer des espérantistes lors de vos voyages, vous n'aurez pas de frais d'inscription, mais sûrement pas autant d'activités et vous ne profiterez pas de la même diversité culturelle en un seul voyage.
Enfin, l'un n'empêche pas l'autre, bien au contraire, les petites rencontres informelles augmentent l'envie de se retrouver lors d'événements importants, et vice versa.

Ĝis revido !
avatar
Christian

Messages : 23
Lieu : Kawasaki
Langues : français (Langue maternelle), japonais, esperanto

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

2698 participants venant de 80 pays

Message  didje le Sam 29 Aoû - 9:45

Congrès mondial d'espéranto à Lille (du 25 juillet au 1 août 2015) : 2698 participants venant de 80 pays.

Selon les dernières statistiques, ont participé au 100ème congrès universel de Lille 2698 congressistes de 80 pays. Par conséquent il devient le plus grand congrès universel depuis celui de Berlin en 1999, qui attira 2712 participants. Selon le nombre de participants, parmi tous les congrès universels, celui de Lille se place en 14ème position, juste après celui de Berlin. Le nombre de pays participants (80) est un record.
Un quart des participants, au total 724, venaient du pays organisateur, la France. Avec 200 participants l'Allemagne occupait la 2ème place. Plus de 100 participants étaient originaires du Japon (171), du Brésil (124) et de Pologne (115), suivis par ceux de Belgique (95), Litovie et Suède (à raison de 38 chacune), l'Iran (28), le Canada, le Mexique et la Slovaquie (26 chacun), la Norvège (22) et l'Ukraine (20). (Source : http://uea.org/gk/586a1)
avatar
didje

Messages : 38
Lieu : Calais
Langues : Espéranto Gb Fr (Langue maternelle),

Voir le profil de l'utilisateur http://didesper.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum