LA DÉMOCRATIE, LES GILETS JAUNES LA RÉACTIVITÉ DE L’ ETAT Billet 4

Aller en bas

LA DÉMOCRATIE, LES GILETS JAUNES  LA RÉACTIVITÉ DE L’ ETAT  Billet 4 Empty LA DÉMOCRATIE, LES GILETS JAUNES LA RÉACTIVITÉ DE L’ ETAT Billet 4

Message  PatrickB le Jeu 20 Déc - 21:26

Mmm
20/12/18
 
Bien sur nous sommes dans une grande proportion sensible aux revendications des « gilets jaunes » : que l’on puisse nourrir et se loger décemment en France alors que l’on effectue un travail (ou même sans pour des raisons multiples : qui juge ?).
Là où ne comprenons plus c’est qu’ « ils estiment » que le chef de l’Etat, régulièrement élu, démissionne ? (se rendent-ils compte que à ce principe là toute organisation stucturée même minoritaire peut s’emparer d’un pays. Ont-ils envie d’un  régime dictatorial: extrême gauche ou extrême droite tous deux marqués par une restriction des libertés, des polices politiques, des génocides ? Ou même une organisation théologique prenne également le pouvoir avec le même résultat : génocide de celui qui ne croit pas au « dogme » régnant ? Avez-vous oublié la « saint Barthélémy », « Daesh ». ?
D’ou une revendication d’ « un référendum ou d’une votation ». C’est vrai que qu’actuellement beaucoup de personnes trouvent que les députés « ça coute cher » et « ça ne porte plus leur parole ». On cherche des moyens de faire « remonter » les informations dans notre « état centralisé ». Ont-ils tort tous ces gens qui ne se sentent ni écoutés, ni pris en compte d’où une fracture qui s’agrandit alors que notre monde qui court à sa perte demande de l’unité.
Le danger d’un « référendum » c’est qu’il pose parfois des questions qu’il ne faudrait pas poser. Je m’explique : nos voisins et cousins Britanniques ont posé la question du Brexit. Résultats la moitié de la population se dresse contre l’autre moitié et ce de façon irréconciliable. Ils ont dit oui à la sortie de l’Union Européenne à 55/45%. Si on refaisait le référendum le scrutin aboutirait à l’effet inverse avec à peu près le même pourcentage. (les indécis verraient les mauvais effets et les jeunes générations arrivées en âge de voter se voient priver des perspectives d’un vaste domaine pour « leur champ des possibles ». Bref référendum = danger car il peut diviser durablement une population sans par la suite pouvoir la réconcilier.
Dans un monde où nous aurions le temps pour « laisser du temps au temps » pas de problème. Mais actuellement si nous ne sommes pas unis dans 5 ans pourrons nous encore prendre des décisions pour influer le climat et l’avenir des générations futures ?
Les gilets jaunes ne sont pas tous loin s’en faut des inconscients. Ce sont pour la plupart des « braves gens » c’est à dire pas des « tordus » qui ont fait fortune sans aucune considération pour autrui. (je ne vise personne mais mon regard ne « trump » personne).
Et actuellement on voit un gouvernement qui s’est rendu compte de son ignorance des conditions de vie d’un grand nombre de ses concitoyens et qui a du mal à « inventer un système bureaucratique » pour s’implement porter un salaire minimum à 1500 €
Pourtant pour moi qui est « un ancien patron » cela me paraît simple : quand vous rémunérez  quelqu’un au smic à 1200€ vous réglez souvent  une facture de 1700 € au minimum (je n’ai pas les chiffres en tête mais 50% du salaire en charge me paraît être le strict minimum. Si vous dites à un chef d’entreprise : « payez vos salariés au smic à 1500€ et réduisez de 300 € les charges » pour lui pas de pb il ne perd rien. Bien sûr me direz-vous mais l’état perd 300 € de cotisations. Oui mais l’économie se porte mieux et ensuite moins de chomage donc plus de cotisation et puis pourquoi ne pas faire des économies aux dépenses d’état : comme dans les pays nordiques : les élus prennent les transports en communs, les logements de fonctions diminuent, les députés payent des impôts, finis les privilèges de classe, c’est pas pour cela qu’en 1789 nos « ancêtres » on fait la révolution. Et pas besoin d’un porte-avion nucléaire : qui voudrait s’emparer d’un pays où les gouvernants sont « logés à la même enseigne » que n’importe quel quidam.
Mais me direz-vous si mon voisin au smic gagne 1500€ moi qui n’était pas smicar et qui gagnait 1400€ ce n’est pas juste. Vous avez raison mais c’est là que nos technocrates et nos informaticiens vont enfin servir. Vous n’allez pas me dire qu’avec un bon logiciel en jouant sur une proportionnelle pour les charges et les taux d’imposition on n’arrive pas à augmenter les salaires en lissant pour continuer à avoir une différence qu’après 2000 à 2500 € (bref ils vont devoir cogiter mais bon on va pas trop les plaindre : les intempéries ils connaissent pas, les travaux où on expose sa santé c’est pas pour eux, en plus ils sont épanouis dont pas besoin d’une clope ni d’un verre de rouge pour se « faire un peu plaisir » à peu de frais donc pas de toxicité).
Je suis dur mais rassurez-vous je ne fais que rêver et d’imaginer que 2019 sera meilleur. D’ailleurs je pense que tous les politiques vont me faire des promesses qui seront comme cette résolution que j’ai eu l’année dernière « mon Dieu faites que je maigrisse et que mon compte en banque lui grossisse » résultat : je ne n’ose plus me peser et ce n’est pas parce que Tapie a repris ma « marque de pesage » pour la couler…
PatrickB
PatrickB

Messages : 125
Lieu : café de Calais (et d'ailleurs - déplacements)
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum