IMMIGRATION billet du jour 5

Aller en bas

IMMIGRATION billet du jour 5 Empty IMMIGRATION billet du jour 5

Message  PatrickB le Dim 10 Mar - 21:27

Sujet délicat à aborder mais qui nous interpelle d’autant que nous vivons à Calais.
Sommer « gentiment » de clarifier mes pensées sur ce thème après une « discussion de café » avec un ami qu’en aucun cas on ne peut « taxer » de « xénophobe ni de fasciste » lui-même appartenant à une communauté qui a durement été éprouvé par ces mouvements.
De prime abord je serais plus enclin à être pour une ouverture à tous les étrangers avec un accueil généreux de l’autre (de type « bourgeois de gauche » ou « démocrate-chrétien ») se donnant « bonne conscience » sans pour autant participer de façon active à ce mouvement autrement que par une aide ponctuelle ou une attitude empathique.
Mon ami me faisait remarquer que par ce comportement je méconnaissais deux faits importants : le premier est que beaucoup de mes concitoyens ne partageaient nullement mes idées et que je ne pouvais en aucun cas ne pas en tenir compte. Le deuxième est que l’Europe est en « train d’éclater » par ce phénomène migratoire avec une dérive vers l’extrémisme de droite et corollairement la montée de l’anti sémitisme et des nationalismes avec le risque que l’on a connu dans les années 36-39 : mouvements populaires de revendications et élections de dictateurs populistes.
Évidemment quand je quitte mon domicile je ferme les portes à clés et je branche l’alarme. Il me préconise la même chose pour l’Europe une fermeture hermétique des frontières, l’arrêt de toute immigration mais avec pour corollaire une aide matérielle à tous les citoyens d’où viennent les immigrés. Aide non pas pécuniaire trop facilement détournable par nos et leurs gouvernements (France à fric, aide au dictateur en place) mais par l’intermédiaire d’actions humanitaires diverses non étatiques : aide à l’irrigation (creusement de puits etc) à l’accès à l’énergie (centrales solaires) etc.. A l’agriculture dons d’animaux (poules chèvres avec distribution ensuite interne de type élevage sans frontière). Favoriser le retour à une agriculture vivrière et non d’exportation. Permettre des pêches durables par des petites unités en évitant d’exploiter leurs ressources par des bateaux usines. Bref une vraie politique européenne d’aide à la personne à être heureuse chez elle « un toit, un boulot, un projet de vie ».
Bien évidemment ceci demande aussi que nous travaillons à l’intégration de notre propre population souvent laissée pour compte, que notre « ascenseur sociale » refonctionne, que nos services publics restent au service du public bref une vraie « liberté, égalité, fraternité ».
Ceci n’est qu’un « billet d’humeur » et je reste sensible à tous les arguments que vous pourrez me faire parvenir pour peu qu’ils restent bienveillants, ce sont des échanges pas des joutes.
PatrickB
PatrickB

Messages : 99
Lieu : café de Calais (et d'ailleurs - déplacements)
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum