Billet d'humeur : réponse à un ami (catholique) qui m'invitait à un débat sur la Procréation Médicale Assistée et la Bioéthique

Aller en bas

Billet d'humeur : réponse à un ami (catholique) qui m'invitait à un débat sur la Procréation Médicale Assistée et la Bioéthique Empty Billet d'humeur : réponse à un ami (catholique) qui m'invitait à un débat sur la Procréation Médicale Assistée et la Bioéthique

Message  PatrickB le Mar 26 Nov - 12:04

Cher Ami, Bonjour,
Merci de ton invitation mais je ne puis y participer. En effet les débats d’opinions ne sont pas « mon truc ». Je préfère les réflexions et les discussions où les personnes s’écoutent, s’entendent, argumentent et réfléchissent en dehors d’un contexte émotionnel qui me semble peu propice à une prise de décision issue d’une intelligence collective.
Je comprends la démarche des « églises dogmatiques » quelles soient juives, chrétiennes ou musulmanes face aux évolutions scientifiques et à leurs applications mais elles ne me semblent pas les plus appropriées pour parler de la famille, de la filialité, de la maternité, de l’amour aux vues de leurs parcours et de leurs actes non de leurs « idéaux ».
Personnellement je suis philosophiquement agnostique, théologiquement athée, et politiquement laïque. Il importe de s’interroger sur le « pouvoir » du mythe dans l’inconscient collectif permettant à un groupe de « survivre » (cf Yuval Noah Harari "homo sapiens").
La religion, le pouvoir, la transmission de son patrimoine génétique sont au cœur de chaque mythe. Il permet un but commun, il établit une frontière entre le nous et les autres, il rassure sur toutes les angoisses et en ce sens il nourrit les névroses qu’il apaise.
Actuellement notre survie me semble plus étroitement liée à nos actions « écologiques » plus qu’à la façon dont nous transmettrons nos gamètes. Par conséquent le « mythe » qui me « branche » le plus et pour lequel mes actions me portent est lié à l’interrogation suivante : que puis-je faire pour que mes enfants et mes petits-enfants aient un avenir sans passer par une « sanctuarisation » de territoires sous la coupe de « dictateurs » qui ont été par le passé étroitement liés aux religions.
Voilà mon point de vue, bien évidemment comme tout point de vue il révèle une vérité qui m’est propre et qui tout aussi évidemment incomplète, temporaire et aléatoire (principe de physique quantique - observateur/chose observée) mais a le mérite de me permettre de « tracer » ma conduite de façon libre, tolérante et optimiste ce qui « ma foi » fait mon bonheur sans passer par la case psychanalyse ni soumission à toute idéologie religieuse ou autre.
Au plaisir de te rencontrer et de « débattre » dans un climat apaisé car comme tout un chacun nous avons je pense bien plus de valeurs qui nous réunissent que celles qui nous séparent et il serait « idiot » de se « battre » pour le « narcissisme de la petite différence »(Sigmund Freud). Ton ami
P.S. Bien évidemment ce sujet est polémique, la réponse se veut apaisée et n'est en aucune façon une critique de ce que pensent, croient les autres mais se veut tolérante et constructive. N'hésitez pas à me répondre "dans un climat serein" et nous faire partager "vos vérités". Ce site n'est pas un forum de propagande mais d'échange d'idées mises en mots en espérant que les maux ne nous dévorent pas... (mon métier ayant été de "soigner" la maladie, j'essaie d'éviter que le "mal à dire" ne me ronge pensant que notre "humanité" est corps et conscience avec une interaction très forte entre les deux (voire avec plus, la porte est ouverte aux autres voies de communication) et que la mise en mots évite non seulement les maux à vivre mais les accidents... Patrick
PatrickB
PatrickB

Messages : 162
Lieu : café de Calais (et d'ailleurs - déplacements)
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum