Esperanton

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Esperanton

Message  MurielB le Mer 20 Jan - 8:28

L’espéranto est une langue construite conçue à la fin du XIXe siècle par Ludwik Lejzer Zamenhof dans le but de faciliter la communication entre personnes de langues différentes, à travers le monde entier. Zamenhof publia son projet en 1887 sous le nom de Lingvo Internacia (« Langue internationale »), sous le pseudonyme de Doktoro Esperanto (« Docteur Espérant », « Docteur qui espère »), d’où le nom sous lequel la langue s’est popularisée par la suite. Accusée à tord d'être sans culture car très vite un poème fut écrit dans cette langue, ses adeptes forment une diaspora et ont parfois des difficultés de se regrouper. Il serait intéressant de créer dans ce forum un salon de discussion dans cette langue car sur le net les distances n'existent pas !


Dernière édition par MurielB le Dim 11 Oct - 16:16, édité 5 fois
avatar
MurielB
Admin

Messages : 11281
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Au sujet de l'ESPERANTO

Message  GuyP le Jeu 28 Jan - 18:13

Contre l'ignorance et donc les préjugés concernant l'Esperanto, j'aimerais apporter les éclaircissements suivants:
- l'Esperanto est une langue "construite", comme, par exemple, l'hébreu moderne;
- l'Esperanto N'A PAS vocation à devenir la langue mondiale, ni la langue de l'Europe;
-l'Esperanto est une "langue-pont".
Kézako?
C'est une langue qui permet de communiquer quand les interlocuteurs (même polyglottes!) n'ont aucune langue en commun.
Mais il y a l'anglais, entend-t-on.
Sauf que(entre autres) : l'anglais est difficile, de par sa prononciation notamment (ce qui a causé de nombreux accidents aériens, incidents diplomatiques, etc, par exemple);
l'anglais n'est pas neutre, c'est-à-dire que face à un anglophone de naissance, on se retrouve en situation d'infériorité (recherche d'emploi, négociation de contrats, argumentations, contentieux juridiques, etc);
Les avantages de l'Esperanto: neutre,
n'appartient à personne (appartient à tous les esperantophones)
est la langue la plus facile à apprendre, de par sa construction rationnelle éliminant les obstacles rencontrés dans l'étude des langues étrangères: prononciation, syntaxe, déclinaisons, conjugaison, etc..., (vous avezdéjà essayé d'apprendre le finnois ou le hongrois?) sans parler des écritures syllabiques ou par idéogrammes...
En résumé: l'Esperanto est un outil efficient pour celui ou celle qui désire disposer d'un moyen de communication véritablement international: demandez à n'importe quel esperantophone (généralement polyglotte)!
Guy Perrin
avatar
GuyP

Messages : 88
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Espéranto, Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Merci de votre éclairage sur l'espéranto le 28 janvier

Message  MurielB le Jeu 28 Jan - 18:54

dankon
avatar
MurielB
Admin

Messages : 11281
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour ceux qui s'intéressent à l'Espéranto

Message  GuyP le Sam 6 Fév - 15:10

Petite mise au point relative à une supposée rivalité entre Esperanto et anglais.
S'il est vrai que certains esperantistes pronent l'avènement de l'Esperanto en dénonçant l'hégémonie de l'anglais,(voir par exemple la page de publicité - financée par un particulier japonais - dans Le Monde du 16 octobre 2009), pour la grande majorité des esperantophones, l'Esperanto est un complément à toutes les langues existantes (nationales, régionales, ethniques,...) dont, bien entendu, l'anglais que, d'ailleurs, beaucoup d'esperantophones pratiquent.
Personnellement, voici comment je fonctionne:
J'ai un correspondant en Angleterre.
Quand nous correspondons (lettre, courriel, téléphone) nous échangeons en Esperanto.
Quand je vais en Angleterre, je parle anglais - je mange aussi "anglais" et,d'une façon générale, me conforme aux règles de vie anglaises - car je suis le visiteur et dois respect et marques d'amitié (notamment à l'égard de son épouse).
Quand il vient en France, il s'efforce, pour les mêmes raisons, de s'exprimer en français - pour la nourriture et le mode de vie en général, il semble qu'il n'ait pas besoin de se forcer...
Quand je parle anglais, quand il parle français, et que nous rencontrons des difficultés pour nous comprendre, chacun a recours à l'Esperanto.
avatar
GuyP

Messages : 88
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Espéranto, Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un texte en français pour comprendre l'utilité universelle de l'espéranto par Guy Perrin

Message  MurielB le Mar 20 Juil - 10:18

Les deux bouts de la langue Le Monde 11 juillet 2010 par le philosophe Michel Onfray



Michel Onfray a écrit:Au commencement était Babel, chacun connaît l'histoire : les hommes parlent une seule et même langue, dite "adamique", celle du premier d'entre eux. Puis ils se proposent de construire une immense tour destinée à pénétrer les cieux. Pareille architecture suppose que les hommes habitant le même élément que Dieu en deviendraient de facto les égaux. Cette volonté prométhéenne agit comme une autre formule du péché originel car, goûter du fruit de l'arbre de la connaissance, c'est savoir tout sur chaque chose, autrement dit, une fois encore, égaler Dieu. Il y eut une sanction pour le geste d'Eve, personne n'a oublié... De même pour celui des constructeurs de Babel : la confusion des langues.
Dieu qui est amour, rappelons-le pour qui aurait la fâcheuse tendance à l'oublier, descend sur Terre pour constater de visu l'arrogance de ces hommes. "Il dit : "Voilà qu'à eux tous ils sont un seul peuple et ont un seul langage ; s'ils ont fait cela pour leur début, rien désormais pour eux ne sera irréalisable de tout ce qu'ils décideront de faire. Allons ! Descendons et là, brouillons leur langage, de sorte qu'ils n'entendent plus le langage les uns des autres." Et Yahvé les dispersa, de là, à la surface de toute la Terre, et ils cessèrent de bâtir la ville" (Gen. 11, 6-7) - où comment semer la discorde...

Dès lors, il y eut des langues, certes, mais surtout l'incompréhension parmi les hommes. De sorte que la multiplicité des idiomes constitue moins une richesse qu'une pauvreté ontologique et politique. On se mit alors à parler local, ce que d'aucuns célèbrent aujourd'hui comme le fin du fin. Je songe aux "nationalistes", plus justement nommés "indépendantistes régionaux", qui font de la langue un instrument identitaire, un outil de fermeture sur soi, une machine de guerre anti-universelle, autrement dit un dispositif tribal.

Précisons que le politiquement correct passe souvent sous silence cette information qu'il n'existe pas une langue corse, une langue bretonne, mais des dialectes corses ou bretons, chacun correspondant à une étroite zone géographique déterminée par le pas d'un homme avant l'invention du moteur. Le mythe d'une langue corse ou d'un unique parler breton singe paradoxalement le jacobinisme honni, car lesdites langues régionales sont compartimentées en groupe de dialectes - j'eus des amis corses qui, le vin aidant, oubliaient un instant leur religion et leur catéchisme nationaliste pour avouer qu'un berger du cap corse ne parlait pas la même langue que son compagnon du cap Pertusato ! Babel, Babel...

La langue régionale exclut l'étranger, qui est pourtant sa parentèle républicaine. Elle fonctionne en cheval de Troie de la xénophobie, autrement dit, puisqu'il faut préciser les choses, de la haine de l'étranger, de celui qui n'est pas "né natif" comme on dit. Or, comme une espèce animale, une langue obéit à des besoins relatifs à une configuration temporelle et géographique ; quand ces besoins disparaissent, la langue meurt. Vouloir faire vivre une langue morte sans le biotope linguistique qui la justifie est une entreprise thanatophilique. Son équivalent en zoologie consisterait à vouloir réintroduire le dinosaure dans le quartier de la Défense et le ptérodactyle à Saint-Germain-des-Prés...

A l'autre bout de la langue de fermeture, locale, étroite, xénophobe, il existe une langue d'ouverture, globale, vaste, cosmopolite, universelle : l'espéranto. Elle est la création de Ludwik Zamenhof, un juif de Bialystok, une ville alors située en Russie (en Pologne aujourd'hui). Dans cette cité où la communauté juive côtoyait celle des Polonais, des Allemands et des Biélorusses, les occasions de ne pas se comprendre étaient nombreuses. En ces temps, déjà, Dieu pouvait jouir de son forfait. Fin 1870-début 1880, l'espéranto se propose donc le retour au Babel d'avant la colère divine.

A l'heure où le mythe d'une langue adamique semble prendre la forme d'un anglais d'aéroport parlé par des millions d'individus, on comprend que la langue de Shakespeare mutilée, amputée, défigurée, massacrée, dévitalisée, puisse triompher de la sorte puisqu'on lui demande d'être la langue du commerce à tous les sens du terme. Vérité de La Palice, elle est langue dominante parce que langue de la civilisation dominante. Parler l'anglais, même mal, c'est parler la langue de l'Empire. Le biotope de l'anglais a pour nom le dollar.

Mais cette langue agit aussi comme un régionalisme planétaire : elle est également fermeture et convention pour un même monde étroit, celui des affaires, du business, des flux marchands d'hommes, de choses et de biens. Voilà pour quelle raison l'espéranto est une utopie concrète à égalité avec le projet de paix perpétuelle de l'abbé de Saint-Pierre, autant d'idées de la raison dont le biotope n'est pas "l'avoir" mais "l'être" - plus particulièrement "l'être ensemble" sans perspective d'échanges autres que de biens immatériels.

L'espéranto propose d'habiter une langue universelle, cosmopolite, globale qui se construit sur l'ouverture, l'accueil, l'élargissement ; elle veut la fin de la malédiction de la confusion des langues et l'avènement d'un idiome susceptible de combler le fossé de l'incompréhension entre les peuples ; elle propose une géographie conceptuelle concrète comme antithèse à la religion du territoire ; elle parie sur l'être comme généalogie de son ontologie et non sur l'avoir ; elle est le voeu d'une nouvelle Grèce de Périclès pour l'humanité entière - car était grec quiconque parlait grec : on habitait la langue plus qu'un territoire - ; elle est la volonté prométhéenne athée non pas d'égaler les dieux, mais de faire sans eux, de quoi prouver que les hommes font l'histoire - et non l'inverse


Dernière édition par MurielB le Ven 7 Mar - 13:53, édité 1 fois
avatar
MurielB
Admin

Messages : 11281
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le petit prince en espéranto

Message  MurielB le Ven 12 Nov - 12:03

"Le Petit Prince" en espéranto

de nouveau disponible !



Même si vous ne connaissez pas encore la langue

"espéranto", peut-être serez-vous intéressé(e) par la

découverte de cette version en espéranto du "Petit Prince" ?

Ou peut-être êtes-vous collectionneur ?



Pour commander cette réédition de grande qualité,

contactez l'association Dunkerque-Espéranto

au 06.70.65.93.29. ou par mail : dk-esperanto@laposte.net

avatar
MurielB
Admin

Messages : 11281
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

D'autres tables d'Esperanto?

Message  GuyP le Mar 23 Nov - 12:20

Une particularité, semble-t-il, du café polyglotte de Calais est la présence, chaque mardi soir, d'une table d'Esperanto.
Et je me et vous pose la question: existe-t-il d'autrestables d'Esperanto parmi les nombreux cafés polyglottes en France et à l'étranger?
Merci de vos réponses. Amitiés à tous.
Guy Perrin
avatar
GuyP

Messages : 88
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Espéranto, Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperanton

Message  Admin le Mar 23 Nov - 14:26

Peut être pouvez-vous contacter "Eesperanto Nord" (http://esperanto.nord.online.fr/fr/index.htm) qui font la promo de l' Espéranto dans le Nord / Pas de Calais / Picardue
avatar
Admin
Admin

Messages : 1562
Lieu : Calais
Langues : Français, Gb

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cafe-polyglotte.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperanton

Message  victoriaD le Mar 23 Nov - 15:22



Guy,

A Falmouth, UK, nous n'avons pas d'Esperanto.
cheers,
vic
avatar
victoriaD

Messages : 47
Lieu : Falmouth (UK)
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, It

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les enfants dyslexiques devraient apprendre l'espéranto

Message  MurielB le Ven 21 Jan - 9:58

avatar
MurielB
Admin

Messages : 11281
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperanton

Message  Remy le Ven 21 Jan - 10:34

Quelque part, l'esperanto est peut-être une forme de résistance à l'hégémonie culturelle américaine...
A ma connaissanc, c'est aussi une sorte d'internationale, qui permet d'avoir des amis partout dans le monde, par le seul fait d'être espérantiste. Sympa pour voyager ! Smile

Remy

Messages : 1433
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'espéranto, à quoi bon?

Message  GuyP le Sam 22 Jan - 17:55

Merci d'avoir diffusé cet article.(Il se trouve juste avant l'intervention  de Remy)
Loin d'avoir une connaissance quelconque sur la dyslexie, je ne suis quand même pas surpris par les conclusions de l'article: les vertus propédeutiques de l'espéranto sont reconnues depuis longtemps. Il serait donc raisonnable que...
Mais si on vivait dans un monde raisonnable, çà se saurait..!
Guy
avatar
GuyP

Messages : 88
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Espéranto, Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperanton

Message  gerardM le Sam 22 Jan - 21:37

Bonsoir Muriel, Guy, Bertrand, bonsoir à tous,

Merci à Muriel d'avoir fait remonter le sujet et ajoutant quelques mots car le sujet m'intéresse beaucoup mais je n'osais pas y écrire car :
- le sujet a été ouvert il y a longtemps
- je pensais que dans ce salon, il était obligatoire d'écrire en esperanto et que mes mots Fr auraient dérangé

... je reviendrai mettre des commentaires sous peu Wink
avatar
gerardM

Messages : 31228
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

On parle de l'espéranto à la radio

Message  GuyP le Mer 9 Fév - 16:48

Bonjour,
A l'invitation du président de l'association MultiActivités Brémoises, j'aurai l'occasion de présenter l'espéranto à la radio RCD (Radio Calais Détroit) ce vendredi 11 février entre 10 et 11heures.
Ce sera donc le moment de satisfaire votre curiosité impatiente concernant cette langue géniale! Si, si...
Amitiés à tous.
Guy Perrin
avatar
GuyP

Messages : 88
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Espéranto, Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperanton

Message  gerardM le Mer 9 Fév - 23:50

Bonsoir Guy,

Félicitations pour avoir obtenu cette émission ! :-)

Pourras-tu s'il te plaît, obtenir le fichier son pour le mettre sur le forum ?
avatar
gerardM

Messages : 31228
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Esperanto learning videos

Message  babelang le Ven 16 Mar - 4:01

Esperanto learning VIDEOS


bestoj - animals - les animaux - http://www.youtube.com/watch?v=ENphbHn6XHU

legomoj - vegetable - les légumes - http://www.youtube.com/watch?v=AMbNXdgdq-g

trinkaĵo - beverage - la boisson - http://www.youtube.com/watch?v=D5vsJMcP6Dg

fruktoj - fruits - http://www.youtube.com/watch?v=3B9vnKeVUNc

koloroj - colors, colours - les couleurs - http://www.youtube.com/watch?v=claBZHRwmP8

domo - house - la maison - http://www.youtube.com/watch?v=KKTcd-hx45s

urbo - city, town - la ville - http://www.youtube.com/watch?v=KQw9nFh258Y

babelang

Messages : 12
Lieu : Mont-de-Marsan
Langues : Français (Langue maternelle)

Voir le profil de l'utilisateur http://langoland.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Un vêtement contre l'autisme

Message  GuyP le Jeu 24 Jan - 22:44

Une fois n'est pas coutume, voici une traduction du dernier (dernier paru, je veux dire!) article en espéranto envoyé sur le forum:
Un vêtement contre l'autisme
Une nouvelle entreprise de Vancouver, Canada, espère apporter une aide aux enfants souffrant d'autisme.
Lisa Fraser, nouvellement diplômée de l'université Emily Carr, a créé un vêtement spécial à visée thérapeutique qui aide les enfants autistes à se porter mieux. Ce vêtement s'appelle SnugVest, et se présente comme une veste normale sans manches, avec une capuche.
Une poche d'air intégrée à la veste crée une pression sur le torse quand on la gonfle à l'aide d'une pompe à main. Des études ont montré que la pression qui en résulte aide à calmer les personnes souffrant d'autisme.
Souvent, les enfants autistes n'aiment pas qu'on les touche, mais ils apprécient la sensation de pression sur le corps pour se calmer et ainsi pouvoir remplir les tâches de la vie quotidienne plus efficacement.Fraser reçoit déjà des pré-commandes sur son site Internet et espère lancer la production en série au printemps. La veste coûte 300 dollars.
Le magazine Forbes a inclus le vêtement dans sa liste de suggestions pour des cadeaux d'entreprises.
Fraser envisage de faire aussi une version pour les personnes stressées qui éprouve le besoin d'être serré dans les bras.
avatar
GuyP

Messages : 88
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Espéranto, Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperanton

Message  Guilaine le Ven 25 Jan - 13:49

quelle merveilleuse avancée !
Pouvoir aider les gens grâce aux vêtements qu'ils portent ! Bravo !

Je connaissais les collants qui font mincir, ou autres textiles sophistiqués qui permettent de protéger du froid, ou de permettre l'évacuation de la transpiration, mais quand il s'agit de soigner, c'est encore mieux !
avatar
Guilaine

Messages : 1023
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, Es,It

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperanton

Message  MurielB le Ven 1 Mar - 19:50

Bonjour Chritian
Je viens de rencontrer une amie Française mariée a un Allemand et qui a élevé ses enfants en Allemagne.Elle m'a promis d'ecrire son expérience sur ce forum. Cette amie a montré beaucoup d'intérêt pour l'Espéranto.


Dernière édition par MurielB le Mer 5 Mar - 7:39, édité 2 fois

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 11281
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'Espéranto la langue la plus facile du monde à apprendre

Message  GuyP le Sam 16 Mar - 20:55

Merci, Odile D, pour ton message d'intérêt envers l'espéranto.
L'esperanto est la langue la plus facile du monde à apprendre (y compris pour des japonais ou des chinois, par exemple), du fait de sa régularité - une grammaire ne comportant que 16 règles, sans exceptions - mais c'est surtout la langue de l'amitié: on a aucun intérêt à l'apprendre et à la pratiquer, si ce n'est pour se faire des amis!
Personnellement, je l'ai apprise par correspondance (beaucoup l'apprennent maintenant par Internet), et après quelques semaines d'apprentissage avec des progrès très rapides (c'est une langue comme le Meccano), j'ai pu lire des livres, des revues, et converser. Restait à étendre mon vocabulaire, comme pour toute langue.
Je m'en sers pour lire (revues, livres), écouter des émissions (maintenant sur Internet) et communiquer (correspondants en Grande Bretagne et Finlande). Je participe également à des rencontres internationales dans lesquelles on peut se parler sans s'occuper de l'origine des gens. L'esperanto n'étant al langue d'aucun pays, mais celle d'une diaspora, pour utiliser la langue, il faut organiser (ou profiter que d'autres organisent!) un rendez-vous.
Mais ce n'est pas ce qui manque!
Pour des raisons personnelles, je n'ai pour l'instant pas beaucoup voyagé avec l'esperanto. Mais ça va changer, j'espère!
Amitiés.Guy
avatar
GuyP

Messages : 88
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Espéranto, Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperanton

Message  MurielB le Mar 2 Avr - 10:26

Rendez-vous avec Guy au salon de l'Espéranto http://www.cafe-polyglotte.com/f22-ni-parolu-kune

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 11281
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Intérêt d'apprendre l'Espéranto

Message  GuyP le Jeu 11 Avr - 23:09

Bonjour,
J'ai essayé de lire tous les échanges concernant le désir de parents de rendre leurs enfants bilingues.
Il me semble que le but est de donner un avantage à leurs enfants par rapport aux autres, disons une longueur d'avance à un moment de leur vie. Je suppose que tous les parents ont à coeur de procurer à leurs enfants le maximum de ce qui devrait les placer dans la meilleure position possible pour réussir leur vie dans le monde qui sera le leur demain.
Et dans un monde de concurrence exacerbée (et tous nous y participons allègrement!) et où l'anglais (américain) est la langue de circulation internationale, c'est à qui démarrera le plus vite dans l'acquisition de cette langue! Avant même la naissance, si possible!
Et comme Muriel dans son intitulé fait référence à l'espéranto, j'aimerais préciser mon point de vue.
Bien entendu, qu'on ne s'y trompe pas, je considère comme légitime que les parents (et grands-parents) essaient de donner la meilleure éducation possible à leurs enfants. Et moi aussi, j'ai appris l'anglais, l'ai pratiqué, l'ai utilisé (en particulier professionnellement) et continue volontiers à l'utiliser.
Mais c'est une langue qu'on apprend parce qu'elle procure un avantage: on a intérêt à la posséder.
L'espéranto ne procure aucun avantage: on a aucun intérêt à l'apprendre. L'espéranto ne sert qu'à se faire des amis!
C'est pourquoi je l'ai apprise, la pratique et l'utilise (pas assez à mon goût!). Et voudrais bien qu'elle soit mieux connue et donc plus répandue.
Le congrès mondial annuel d'espéranto qui se tiendra à Lille à l'été 2015 devrait être une formidable opportunité pour faire connaître cette langue neutre et équitable. Et facilement accessible à tous!
Guy

avatar
GuyP

Messages : 88
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Espéranto, Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Plaidoyer d'un jeune entrepreneur tunisien

Message  gerardM le Sam 8 Juin - 16:02

Bonjour Guy, bonjour à tous,

-> Plaidoyer d'un jeune entrepreneur tunisien (03 juin 2013 Par Dominique C de MediaPart)
Voici le texte publié par un jeune Tunisien sur un blog de Facebook, je colle la version originale, à laquelle j'adjoins progressivement sa traduction française.
Ce texte est un vibrant plaidoyer pour que les pays "arabes" se saisissent de l'espéranto.

_________________
Please feel free to point out big mistakes in my messages in a foreign language. Thanks to your remarks, I'll be able to improve my level.
PS: Pls note that I chose American English for my vocabulary, grammar, spelling, culture, etc.  :-)
avatar
gerardM

Messages : 31228
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

Voir le profil de l'utilisateur http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Foti vian pladon povas plibongustigi ĝin

Message  GuyP le Lun 25 Nov - 16:21

Se vi iam manĝis ĉe restoracio kun primanĝa blogisto, verkisto, aŭ entuziasmulo kiu devas zorge dokumenti la alvenintan pladon, vi verŝajne ĝeniĝis. Simile via pacienca kelnero kiu devas atendi antaŭ ol surtabligi la sekvan bovlon aŭ teleron, por ke via amiko povu foti. Sed kio se ni dirus al vi ke tiu simpla faro povus efektive plibongustigi la manĝaĵon?
Nova esploro de la Universitato de Minesoto en Usono konkludis ĝuste tion. La ideo estas ke dummanĝa rito povas ŝanĝi la gustan perspektivon de la manĝanto. Ĉu ne malaltkvalita vino gustas iomete pli bone post tosto? Ĉu ne normala kaj malpene aĉetita naskiĝtaga kuko iĝas iomete pli speciala akompanate de naskiĝtaga kanto? En iuj mondopartoj, estas kafaj kaj teaj ceremonioj, kaj specialaj festotagaj ritoj antaŭ ol rompi panon.
Se vi volas maksimume ĉerpi de la gusto de via manĝo, oni sugestas ke vi festu la simplan agon de kunmanĝado kun minimuma teĥnologia interrompado. Ritigu manĝadon kun amikoj kaj familio kaj festu tion anstataŭ ol fotadaĉi.
Se vi insistas dokumenti ĉiun pladon, jen kelkaj konsiloj por ke vi minimume trudu al viaj samtablanoj kaj ĉirkaŭuloj:
Malŝaltu la fulmilon. Fotoj pri manĝaĵo aspektas pli bone sen fulmilo. Cetere, foti sen ĝi estas malpli atentokapte. Aparte se vi eligas grandegan fotilon. Ni lasu la senintencan blindigadon al la paparacoj.
Lasu hejme la stativon. Malgraŭ la tentoj de portebla stativeto kaj preciza alĝustigado de la telero, memoru: vi estas ĉe restoracio, ne fotstudio. Neniu volas atendi senfinajn minutojn antaŭ ol manĝi dum vi perfektigas kaj reperfektigas la pozicion de la telero, la kandeloj, la glasoj, kaj tiel plu. Krom se vi volas manĝi sole la sekvan fojon.
Kaj se vi devas foti vian pladon, faru rapide. Ekzerciĝo perfektigas, do se vi estas tre fotema tio ne estu problemo. Kaj viaj kunmanĝantoj ĝojos. En la fino, la intenco de la rendevuo estas ilia kunesto kombine kun bona manĝo, ĉu ne?
avatar
GuyP

Messages : 88
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Espéranto, Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Foti vian pladon povas plibongustigi ĝin

Message  MarineL le Mer 27 Nov - 20:07

Bonjour !

Excusez-moi de répondre en francais. Connaissez-vous un traducteur en ligne de cette langue ? J'ai essayé avec Google Traduction, mais ca ne donnait aucun sens, meme traduit vers l'anglais.
Merci !

MarineL

Messages : 187
Lieu : United Kingdom
Langues : French (Langue maternelle), English, German

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum