Café polyglotte sur le net (Language forum)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Café polyglotte lieu de rencontre... Ou promotion du concept "café polyglotte"

2 participants

Aller en bas

Café polyglotte - Café polyglotte lieu de rencontre... Ou promotion du concept "café polyglotte" Empty Café polyglotte lieu de rencontre... Ou promotion du concept "café polyglotte"

Message  PatrickB Mar 1 Oct - 12:59

France
Les "cafés polyglottes" (clubs,cercles etc)sont des lieux de rencontre et d'échange. Non pas un lieu d' "échangisme" ou un site pour trouver "l'âme soeur" mais un lieu de découverte, de lien pour découvrir l'humanité dans sa diversité. A preuve cela m'a permis de tisser des liens d'amitiés avec des personnes que je n'aurais jamais abordées si de tels endroits n'existaient pas. A notre table de Français se compose en ce moment d' un anglais qui fait chaque semaine l'effort de traverser pour converser avec nous en français, un écossais (vivant en France) marié à une chinoise qui vient pour que son épouse puisse pratiquer son apprentissage du français, un réfugié guinéen en recherche de liens d'amitié et d'intégration, un habitant d'un village environnant Calais qui vient pour s'ouvrir à la diversité et "intellectualiser" sa vie campagnarde, un Catalan militant "anti speciste" "pro ZADiste" (zone à défendre par détournement de l'expression administrative "zone d'aménagement différé" permettant à l'état ou aux corps constitués d'avoir la priorité pour y implanter un projet qui souvent "n'a rien d'écologique ni de durable") venu (notre Catalan) pour aider une association d'aide aux réfugiés. Nous découvrons "les autres" quels que soient leurs âges, leurs confessions, leurs conditions sociales. Par les cafés polyglottes j'ai aussi fait la connaissance de "Frédérico" personnage haut en couleur, professeur d'Anglais de son métier (mais qui parle de nombreuses langues par ailleurs) qui m'a fait découvrir en toute amitié sa culture. Il a écrit un livre qui personnalise une partie de lui "La sagesse politique du Talmud et de la Torah". Bien qu'étant (actuellement !) philosophique agnostique, théologiquement athée, et profondément "anti théocratie" cela m'a permis de connaître un "autre point de vue", une autre "réalité" (selon la "théorie quantique" ou "la réalité est fonction de l'observation" ou tout du moins ce que j'en ai compris ou voulu comprendre). La fréquentation du "café polyglotte" correspond, pour moi, à une contribution pour la "création d'un nouveau monde" bâti sur la sagesse et non sur le "culte de l'émotion". Voilà pour moi à ce que servent les cafés polyglottes : une vraie "auberge espagnole" ou chacun partage ce que l'autre apporte. Ce que d'autres dénomment un "potluck" ou "pol luck"  (à la fortune du pot), ou "buffet canadien" (cf wikipédia) mais où les nourritures sont spirituelles (elles nourrissent l'esprit) et amicales (elles nourrissent l'amitié) dans un lieu convivial et neutre. Vous voyez le "café polyglotte" c'est un "café langue" "café philo" "café littéraire" "café convivial" bref un vrai "bistrot" à la française ou l'on "cause de tout" et on "refait le monde"...

Angleterre The "polyglot cafés" (clubs, circles, etc.) are places of meeting and exchange. Not a place for "swapping" or a site to find "your soul mate" but a place of discovery, a link to discover humanity in its diversity. As proof, it has allowed me to create friendships with people I would never have met if such places did not exist. At our French table we currently have an Englishman who makes the effort to cross the border every week to converse with us in French, a Scotsman (living in France) married to a Chinese woman who comes so that his wife can practise her French, a Guinean refugee looking for friendship and integration, an inhabitant of a village near Calais who comes to open up to diversity and to "intellectualise" his country life, a Catalan militant "anti speciste" "pro ZADiste" (zone to be defended by hijacking the administrative expression "zone of deferred development" allowing the state or the constituted bodies to have priority to implant a project which often "has nothing ecological or sustainable") who has come (our Catalan) to help an association helping refugees. We discover "the others" whatever their age, their confessions, their social conditions. Through the polyglot cafés I also met "Frédérico", a colourful character, an English teacher by profession (but who speaks many other languages) who showed me his culture in a friendly way. He has written a book which personifies a part of him "The political wisdom of the Talmud and the Torah". Although I am (currently!) a philosophical agnostic, theologically atheist, and deeply "anti-theocracy", this has allowed me to get to know "another point of view", another "reality" (according to the "quantum theory" or "reality is a function of observation" or at least what I have understood or wanted to understand). For me, attending the "polyglot café" is a contribution to the "creation of a new world" based on wisdom and not on the "cult of emotion". This is what polyglot cafés are for me: a real "Spanish inn" where everyone shares what the other brings. What others call a "potluck" or "pol luck", or "Canadian buffet" (cf wikipedia) but where the food is spiritual (it feeds the spirit) and friendly (it feeds the friendship) in a friendly and neutral place. You see, the "café polyglotte" is a "language café", a "café philo", a "literary café", a "convivial café", in short, a real French-style "bistrot" where we "talk about everything" and "remake the world"


Dernière édition par PatrickB le Mer 2 Oct - 10:38, édité 1 fois
PatrickB
PatrickB

Messages : 317
Lieu : café de Calais (et d'ailleurs - déplacements)
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb

Revenir en haut Aller en bas

Café polyglotte - Café polyglotte lieu de rencontre... Ou promotion du concept "café polyglotte" Empty Re: Café polyglotte lieu de rencontre... Ou promotion du concept "café polyglotte"

Message  Remy Mer 2 Oct - 7:40

Tout-à-fait Patrick.

Dans les villes de taille moyenne, les cafés polyglottes permettent de s'ouvrir aux autres cultures, de sortir d'une vie provinciale quelque peu endormie pour s'immerger dans la mondialisation, comme c'est le cas naturellement dans les grandes villes.

On peut évoquer la politique et la religion, histoire de connaître les gens, pour éviter de les choquer, et aussi pour s'ouvrir à la différence et à d'autres cultures, mais ce sont aussi des sujets qui peuvent fâcher, alors on en parle assez rarement.

Les cafés polyglottes ne sont clairement pas des lieux de rencontres coquines. Maintenant, on peut éventuellement y trouver l'âme soeur, même si ce n'est pas fréquent; Cupidon ne s'arrête pas aux portes des bistrots. Cool.

Il est en revanche fréquent que l'on s'y fasse des amis.

Remy

Messages : 2465
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum