Café polyglotte sur le net (Language forum)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'intercompréhension entre langues apparentées

3 participants

Aller en bas

L'intercompréhension entre langues apparentées  Empty L'intercompréhension entre langues apparentées

Message  gerardM Mer 26 Jan - 21:16

Bonjour à tous,

Aujourd'hui, j'ai eu à prendre le métro et j'ai pu lire un article du journal gratuit "Direct Matin", qui reprenait un papier de Le Monde : "Réussir à comprendre une langue qu'on n'a jamais apprise".

J'ai cherché sur Internet pour donner le lien vers la page mais je n'ai rien trouvé, peut-être demain ?

Peu importe...

Le document concerne des travaux menés en 2007-2008, en particulier en Suisse, qui disent en gros que nous avons bien trop peur devant une langue que nous n'avons pas apprise !

Au sein des langues romanes (français, italien, espagnol, portugais, roumain, franco-provençal, etc.), des stages ont été suivis par des "frileux" (ceux qui pensent ce que je disais au dessus) et la conclusion est que ce dont nous avons peur sont les faux-amis ; entre les langues romanes, le % de faux amis est de 3-4 % ce qui veut dire qu'il y a 95 % des mots pour lesquels on a des chances de tomber sur de "vrais amis" et les stagiaires frileux ont été bluffés !
L'expérience des stages montre que, sans la peur devant une langue inconnue, on peut comprendre globalement ce dont parle un article (un article de journal n'est pas la chose la plus facile à comprendre) écrit dans une langue apparentée.

N'ayons pas peur ! Plongeons dans l'apprentissage des langues ! Wink

Toutes les langues européennes sont issues d'un même peuple venu du nord de la mer Noire durant le IIIème millénaire avant JC... à l'exception du basque, du hongrois, de l'estonien et du finnois (langues "pré-indo-européennes").
On peut tracer une sorte d'arbre généalogique des langues européennes et déterminer l'époque des diverses séparations : bien sûr, les langues germaniques et les langues romanes/italiques se sont séparées bien avant les différentes langues romanes et le pourcentage de racines communes entre allemand et français est plus faible.

Il y a quelques années, j'avais écrit quel était le pourcentage de racines communes à l'anglais et au français mais je ne m'en souviens plus (et j'ai la flemme de chercher Wink)...
Cette page Web montre grossièrement l'histoire des langues européenes -> Histoire des langues
Si on descend dans la page, on voit des infos sur la Langue Anglaise, sa création, son évolution, les premiers dicos, etc. (c'est aussi par là que je parle des racines communes - ça varie selon les époques et les modes).


Voici un document suisse de 2007 sur l'intercompréhension : Je n'ai pas appris, mais je comprends quand même... ils parlent carrément de compréhension entre les 4 langues de la Suisse : suisse-allemand, français, romand et italien !... c'est gonflé car le suisse-allemand s'est séparé des autres plus tôt dans l'histoire !
LANGUE. Alors que le plurilinguisme réceptif devient un concept-phare en Europe, des linguistes de Fribourg élaborent une méthode d'«entraînement à la compréhension» qui devrait décrisper les Romands face au Schwizerdütsch.


Il y a d'autres pages Web très intéressantes : je donnerai des liens plus tard.


Dernière édition par MurielB le Lun 20 Jan - 15:29, édité 7 fois (Raison : Liens corrigés)
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'intercompréhension entre langues apparentées  Empty Re: L'intercompréhension entre langues apparentées

Message  MurielB Mer 26 Jan - 21:22

merci Gérard, cela nous donne envie de commencer une langue qu'on ne connait pas Tous tes articles sont autant d'encouragemnts Cool
MurielB
MurielB
Admin

Messages : 16508
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Revenir en haut Aller en bas

L'intercompréhension entre langues apparentées  Empty Re: L'intercompréhension entre langues apparentées

Message  gerardM Mer 26 Jan - 21:25

Muriel,

Tu es trop rapide pour moi...

En tant qu'administrateur d'un autre forum, j'ai pris la sale habitude de faire une première rédaction, de valider puis de me relire et là, immanquablement, je corrige, je modifie, je reformule, etc. surtout si je pense qu'il n'y a personne d'autre de connecté.
J'ai donc un peu modifié mon texte pendant que tu répondais ! Embarassed

Merci pour tes commentaires ! Wink
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'intercompréhension entre langues apparentées  Empty Re: L'intercompréhension entre langues apparentées

Message  gerardM Mer 26 Jan - 21:30

Re,

Je parlerai un peu plus en détail de l'article du journal mais déjà...

Les conclusions ne me surprennent pas mais je suis vexé pour plusieurs raisons :
- je n'avais jamais entendu parlé de ces travaux
- les travaux datent de 2007 et je me demande si la France se réveille seulement 3-4 ans plus tard ! Sad
Il est vrai que la France n'a pas de nombreuses langues (ce qui n'est pas un compliment selon moi vu les inconvénients et surtout les conditions de l'unilinguisme).
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'intercompréhension entre langues apparentées  Empty Re: L'intercompréhension entre langues apparentées

Message  gerardM Ven 28 Jan - 23:00

Bonsoir Muriel bonsoir à tou(te)s,

J'ai le témoignage de Kathrin (Allemande Es Fr En) :
Je me rappelle d'avoir eu pas mal de problème lorsque j'ai commencé d'apprendre l'espagnol à cause des faux amis. Au début j'avais beaucoup plus de peine que mes amis allemands, qui eux ne faisaient pas l'association avec le français. Mais après quelques mois l'effet s'est inversé car on développe comme un sixième sens pour les faux-amis.
Mais à ce jour j'ai un accent français en espagnol, et un accent allemand en anglais. Ce qui reflète aussi la similarité que je vois entre les langues.
Pour moi, le problème quand j'ai appris l'Espagnol était non seulement le faux-ami, mais aussi les mots qui ne sont pas amis du tout. 30% des mots espagnols sont d'origine arabes et dans ces cas l'utilisation des mots français ne mène pas au but. (Un exemple sont les carottes qui en espagnol s'appellent zanahorias.)
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'intercompréhension entre langues apparentées  Empty intercompréhension entre langues

Message  CharlineA Sam 29 Jan - 17:13

dans mon cas, il est vrai que je n'ai pas de difficultés à lire les articles en espagnol dans les journaux "people" ou sportifs type Marca As donc cela me semble vrai que la lecture est plus facile
je comprend assez bien aussi les vidéos en cours ou quand les gens me parlent
la difficulté arrive quand je veux m'exprimer : vocabulaire manquant ou phrases dans le désordre
ex me falta una toalla grande
mot à mot me manque une serviette grande - phrase pourtant simple
avec l'habitude on doit s'y faire mais au début pas facile
en Espagne, comme je veux absolument parler espagnol, çà donne un charabia mélange d'anglais et d'espagnol pas toujours bien ordonné, au moins je les fais rire et ils me donnent la bonne construction que je note avec les mots nouveaux
CharlineA
CharlineA

Messages : 147
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, Es

Revenir en haut Aller en bas

L'intercompréhension entre langues apparentées  Empty Re: L'intercompréhension entre langues apparentées

Message  gerardM Sam 29 Jan - 19:24

Bonsoir Charline, bonsoir à tou(te)s,

Les documents "théoriques" parlent de comprendre un document lu. Parler est effectivement une autre paire de manches.

Pour ma part, j'ai étudié l'Italien et l'Allemand mais j'ai perdu beaucoup de vocabulaire (la grammaire est toujours là). Pour lire, pas trop de problème, pour écrire en Allemand, il me manque du vocabulaire ; pour écrire en Italien, outre le vocabulaire, j'ai une "peur bleue" des prépositions à employer !
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'intercompréhension entre langues apparentées  Empty Re: L'intercompréhension entre langues apparentées

Message  MurielB Sam 29 Jan - 23:31

Cuando quiero hablar italiano, me sale el espanol Very Happy
MurielB
MurielB
Admin

Messages : 16508
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Revenir en haut Aller en bas

L'intercompréhension entre langues apparentées  Empty Re: L'intercompréhension entre langues apparentées

Message  gerardM Dim 30 Jan - 0:13

E quando parli spagnolo, hai l'italiano?
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'intercompréhension entre langues apparentées  Empty Re: L'intercompréhension entre langues apparentées

Message  MurielB Dim 30 Jan - 14:20

per me c' è molto più difficile parlare l' italiano scratch
MurielB
MurielB
Admin

Messages : 16508
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Revenir en haut Aller en bas

L'intercompréhension entre langues apparentées  Empty Re: L'intercompréhension entre langues apparentées

Message  gerardM Dim 30 Jan - 21:22

L'italiano è molto facile per me. Wink
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'intercompréhension entre langues apparentées  Empty Re: L'intercompréhension entre langues apparentées

Message  gerardM Lun 31 Jan - 1:33

Bonsoir à tous,

Une chose que je voudrais rapporter ici est ma propre expérience de cette intercompréhension.

Lorsque j'étais étudiant en chimie (j'ai un diplome d'ingénieur en chimie industrielle), nous avions à effectuer des recherches bibliographiques pour savoir quelques avaient été les expériences déjà menées dans le domaine relatif à notre projet de manière à ne pas violer un brevet, à ne pas refaire une chose connue, et nous aider des connaissances de nos collègues.

Comme vous le savez, les chercheurs publient le résultat de leurs travaux dans des revues internationales : ceci leur permet de prendre date, de protéger leurs travaux, d'acquérir de la notoriété et une certaine réputation sur le plan international et aussi et surtout de participer au sein de la grande communauté de la recherche scientifique (annoncer les résultats à chacun pour que les autres prennent la suite, vérifient, confirment, etc.)

Il y a des revues réputés surtout Anglaises et Américaines mais il y a également des journaux nationaux qu'il nous fallait consulter. Pour ce faire, nous allions à la bibliothèque de l'école et aussi dans la bibliothèque des autres écoles et facs de la ville (Lyon) qui nous donnaient accès sans problème aux documents d'un siècle de documentation. Nous devions consulter le J.AmChemSoc (Journal of American Chemistry Society), le JChemSoc (anglais - Journal of Chemistry Society) ainsi que des journaux allemands, italiens, français, russes et autres... pas question d'apprendre toutes les langues mais vu les mots techniques qui sont semblables, il nous était possible de parcourir ces publications avec une compréhension bien suffisante.
De là date mon apprentissage de rudiments de Russe car il y avait l'écueil des signes graphiques mais, une fois les lettres et un peu de grammaire connues, nous avions la satisfaction de pouvoir lire. J'ajoute qu'il y avait beaucoup de publications russes en thermochimie et que les livres russes étaient peu onéreux.
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum