Café polyglotte sur le net (Language forum)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La guerre : une posture ou une option ? Les États unis, l’OTAN : une aide ou un service au nom de l’impérialisme et du sacré dollar ? La Chine un futur état impérialiste ou simplement une nation qui cherche à vivre ?

Aller en bas

La guerre : une posture ou une option ? Les États unis, l’OTAN : une aide ou un service au nom de l’impérialisme et du sacré dollar ? La Chine un futur état impérialiste ou simplement une nation qui cherche à vivre ? Empty La guerre : une posture ou une option ? Les États unis, l’OTAN : une aide ou un service au nom de l’impérialisme et du sacré dollar ? La Chine un futur état impérialiste ou simplement une nation qui cherche à vivre ?

Message  PatrickB Dim 3 Avr - 11:13

La guerre : une posture ou une option ? Les États unis, l’OTAN : une aide ou un service au nom de l’impérialisme et du sacré dollar ? La Chine un futur état impérialiste ou simplement une nation qui cherche à vivre ?

Que de questions posent cette guerre en Ukraine et la chute de la sacré sainte doctrine « faites du commerce, pas la guerre ».

Mr Poutine « poux-poux » pour les intimes (en rappel avec une petite bête qui s’incruste, démange, envahie par contact et résiste de plus en plus à nos shampoing), en envahissant l’Ukraine (un état souverain) relance la dialectique des guerres de conquêtes pour plus de territoire, plus de richesse. Eh oui ! l’Ukraine a le malheur d’avoir des ressources minières convoitées, et une production de céréales capable de nourrir 600 millions d’âmes (c’est une grande maison avec un grenier rempli de blé et une cave pleine de stock) …

Mais qui tire les bénéfices ? A priori les U.S. cela lui permet de relancer son complexe militaro-industriel (après le retrait de l’Afganistan), d’engranger des bénéfices en vendant son pétrole et son gaz de schiste tout en en valorisant l’exploitation, de se repositionner en « gendarme » avec le slogan « sécurité contre dollar$ ». Peut-être un peu la Chine en créant une « zone d’échange en yuan » mais est-ce un peu raté pour annexer Taïwan ?

L’histoire des États-Unis serait-elle jonchée de cadavres (rouges, noirs, jaunes et blancs) pour la terre et l’argent ? C’est un peu réducteur mais c’est le lot de notre humanité (nous n’avons pas mieux fait (Fr, G.B, D, Viking, Huns, Egyptien, Perses, Mongols etc…). C’est l’envers de Sapiens : le belliqueux, le cupide (ta femme, ton fric, ta bicoque) … L’endroit étant le commerçant, « le troqueur » !

Au-delà d’une « bêtise sans nom » l’envahissement de l’Ukraine remet dangereusement la géopolitique dans sa forme géostratégique dangereuse : La Pologne verrou « stratégique » à l’extension terrestre en passant par l’Ukraine (dans les deux sens) de La Russie et de l’U.E., Taïwan verrou « stratégique » à l’extension maritime de la Chine (là dans un seul sens, aucun pays ne peut s’aligner pour vouloir se confronter à elle. Elle a l’arme démographique et jusqu’à peu de temps c’était « l’usine du monde ». L’arme nucléaire n’étant plus dissuasive sauf à contre-emploi : « ne m’embête pas ou j’appuie sur le bouton ».

Le danger c’est qu’à force de penser confrontation, armement, rivalité, richesse on crée une réalité qui débouche sur le conflit… (bienvenu dans l’apocalypse et la collapsologie)

La solution c’est d’arrêter la guerre… Sachant qu’une guerre est facile à déclencher et extrêmement dur à cesser. Il faudra faire que « poux-poux » se sente vainqueur, que les Russes ne soient pas humiliés (sinon gare on va créer une « nation russe »), que les Ukrainiens puissent reconstruire leur pays, faire le deuil de leurs morts, qu’une « psychothérapie collective » de la création de leur unité donne un « sens » au sacrifice des individus. (Eh oui c’est pour nous qu’ils se sacrifient, ils ont droit à une reconnaissance éternelle et pas qu’en mots mais en actes). C’est pour cela que nos politiques sont élus, là se situe leur cœur de métier, pas en promesse électorale mais en une vision sociétale et en une intelligence gouvernementale… Français pensons-y en glissant notre bulletin dans l’urne.

L’avenir c’est de relever le défi du « réchauffement climatique » toutes nations ensemble. Dans une « union différenciante » c’est à dire en respectant nos particularités sans viser une uniformité des solutions. Notre intérêt commun prime les intérêts nationalistes individuels.
Certes nous sacrifions notre idéologie « cornucopienne » mais grâce à un mythe « le sauvetage de l’espèce » nous nous unissons dans nos particularismes pour « inventer » et « mettre en œuvre » les solutions. L’autre face de Sapiens : l’intelligence et l’échange.

La solution ce n’est pas la guerre (qui est une fin) mais le respect et la coopération. Aidons les Ukrainiens, ne fachons pas les Chinois, oublions un peu le Dollar, offrons une porte de sortie à « poux-poux ». Donnons du sens à nos vies en nous engageant à sauver la planète. « Aidons-nous, les Dieux nous aiderons ». Ils ont tout intérêt parce que si nous disparaissons plus personne pour les prier. Si nous sommes nombreux à penser une autre réalité que la guerre nous donnons corps à une nouvelle réalité. Le champ des possibles est ouvert.

Ah oui bien sûr ! nous sommes en Avril, peut-être pas le 1er. Ce petit mot est une blague. Il n’a pas de guerre, pas de pénurie, nous respectons chacun les convictions de l’autre, nous ne cherchons pas à amasser le plus possible, le climat ne change pas et la Covid ce n’est un rhume…
PatrickB
PatrickB

Messages : 415
Lieu : café de Calais (et d'ailleurs - déplacements)
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum