présentation de GuyP ( Petit supplément: l'esperanto, c'est quoi? et Grand Bazar au Grand Palais)

Aller en bas

présentation de GuyP ( Petit supplément: l'esperanto, c'est quoi? et Grand Bazar au Grand Palais)

Message  Invité le Mer 24 Déc - 18:16

Saluton,
C'est l'une des façons(la plus usuelle) de dire "bonjour" en Esperanto, la langue que je pratique le plus, notamment au café polyglotte de Calais.
Bien qu'ayant, comme beaucoup, pas mal pratiqué l'anglais (professionnellement, voyages divers, séjour aux Etats-Unis, lecture de livres et magazines se rapportant aux bateaux à voiles, etc), j'ai, depuis quelques années, choisi l'Espéranto. Voici pourquoi.
C'est une langue neutre: elle appartient à chaque esperantophone, quelle que soient ses langues maternelle, régionale, nationale, ethnique.
C'est une langue-pont: idéalement, elle devrait être la deuxième langue pour tous: imaginez comme ce serait agréable et facile de se déplacer dans l'UE (et dans le monde) si chaque européen(ne) apprenait l'esperanto au lieu de devoir, ne serait-ce que par courtoisie envers les habitants du pays visité, mémoriser quelques mots dans les 25 ou 27 langues de l'UE! Comme disait Coluche: on parle partout étranger, mais c'est jamais le même!
Pourquoi l'esperanto plutôt que l'anglais, par exemple? Parce que l'esperanto s'apprend 10 fois plus rapidement et facilement que n'importe quelle autre langue étrangère. Et cela s'explique facilement: tout (prononciation; grammaire; formation des mots; conjugaisons;) tout est régulier et sans exception.
Vous voulez en savoir plus ou la voir pratiquée? Venez la mardi soir au café polyglotte de Calais (café de Paris rue Royale de 18h à 20h)  Bienvenue assurée!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Grand Bazar au Grand Palais

Message  Invité le Mar 27 Oct - 16:21



On a beau avoir déjà vécu de tels rassemblements, le Congrès Universel d'Esperanto, qui s'est tenu à Lille du 25 juillet au 1er août a été impressionant .
Imaginez 2700 personnes venues de 82 pays (presque la moitié des pays du monde!) qui se retrouvent, font connaissance, s'embrassent, discutent, présentent leurs projets dans une immense salle des pas-perdus. Et ce, pendant toute une semaine.
Tous s'apostrophent, se parlent, plaisantent dans la même langue ! C'est le miracle de l'esperanto, cette langue universelle, facile à apprendre, équitable (chacun(e) a dû l'apprendre, personne n'impose sa langue à l'autre).
Cela ressemble à une immense réunion de famille : chacun(e) retrouve des ami(e)s, des visages connus ailleurs dans le monde à l'occasion d'un congrès, d'un stage, d'une rencontre. Chacun(e) adresse spontanément la parole à des inconnu(e)s dans un esprit de fraternité sans chichi.
Chaque jour, un programme très (trop?) chargé est proposé : chaque jour, des excursions emmènent les curieux visiter les richesses de la région, en bus, à pied, en vélo ; ce sont aussi des expositions, des débats, des conférences sur les sujets les plus variés (sciences -les 100 ans de la théorie de la relativité- , culture -la cosmologie boudhiste- , société -le Nord, une petite Pologne- , tourisme – séminaire sur les vins français-), mais aussi des concerts (du rap aux airs de l'opéra chinois en passant par le rock, la musique classique et les variétés), des spectacles, des pièces de théâtre, des bals... Le tout bien évidemment en esperanto !
Des cours express de français étaient proposés aux participants étrangers (plus de 2200) et un match de foot était organisé entre des jeunes espérantistes (sélection africaine contre le reste du monde!)
A l'extérieur, sur les places de Lille, étaient proposés des concerts où le public était invité à chanter en esperanto ! De même, des cours express d'esperanto permettaient de s'initier à cette langue universelle.
Cette année, pour ce 100ème Congrès Universel, les participants ont eu l'occasion de visiter Boulogne-sur-Mer : c'est là que s'est tenu le tout premier Congrès Universel d'esperanto en 1905, en présence de son créateur, le docteur Zamenhof. C'est pourquoi les esperantistes du monde entier connaissent le nom de Boulogne-sur-Mer, et pour beaucoup, ce fut une forme de pélerinage sur les traces de ce bienfaiteur de l'humanité. (une stèle avec son buste se trouve devant la gare de Tintelleries à Boulogne).
Bref, ce fut une semaine fort occupée, fort fatigante, mais aussi forte en émotions et pleine de souvenirs et d'amitiés impérissables.
Si bien que la séparation après les dernières embrassades a été, pour beaucoup, déchirante. Mais néanmoins pleine d'espérance - on se reverra au prochain Congrès en Slovaquie, ou au suivant à Séoul (Corée-du-Sud) ou dans quelque autre lieu du monde eperantiste- car « esperanto » signifie : celui qui espère. Et ne le sommes-nous pas tous ? « Ĝis revido ! » (prononcer : djis révido) :au revoir !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit supplément: l'esperanto, c'est quoi?

Message  Invité le Mar 27 Oct - 16:23

L’esperanto, kézaco ?
C’est une langue universelle, créée par un médecin polonais, Louis-Lazare ZAMENHOF en 1887.
Elle présente deux particularités :
-sa régularité : son inventeur a supprimé toutes les difficultés que l’on peut rencontrer en étudiant une langue étrangère. En esperanto, pas de déclinaisons, la prononciation , la conjugaison, le pluriel des mots, etc, tout est régulier, sans exception. Par exemple, à chaqueson correspond une graphie, et à chaque graphie, un seul son. Si bien qu’un débutant ne fait pas d’erreur dans une dictée, même s’il ne comprend pas les mots !
- tous les mots sont constitués d’une racine, à laquelle on ajoute une finale : o, pour les noms ; a, pour las adjectifs ; e, pour les adverbes ; i, pour les verbes à l’infinitif. ; j, pourle pluriel. Exemple : avec la racine « parol », on a : parolo= la parole ; paroloj= des paroles parola= oral ; parole=oralement ; paroli=parler.
- A ces racines, on peut ajouter préfixe ou/et suffixe (qui ont toujours la même signification). Exemple : « ejo »=le lieu, d’où avec la racine « labor », on a laborejo= atelier
le suffixe « in » indique le féminin : « koko »=coq ; « kokino »=poule. « patro »=père ; « patrino »=mère.
De même, en utilisant le préfixe « mal », on forme tous les contraires. Exemple : « bela »=beau/belle ; « malbela »=laid(e) ; « utila »=utile ; « malutila »=nuisible.
Conséquences : c’est une langue particulièrement facile à apprendre, 10 fois plus que l’anglais même pour les asiatiques, et néanmoins une langue tres complète et tres précise.
C’est en outre une langue neutre et équitable, car elle appartient à ses locuteurs qui, tous, ont dù l’apprendre.
La littérature en esperanto, originale et traduite, est très abondante, notamment la poésie, issue de toutes les cultures du monde.
Et de nombreux sites Internet permettent d’apprendre la langue et de s’informer sur l’esperanto et le mouvement esperantiste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation de GuyP ( Petit supplément: l'esperanto, c'est quoi? et Grand Bazar au Grand Palais)

Message  JeanPierreD le Mar 27 Oct - 21:23

Ce congrès a dû être un évènement très important comme je vois ! et une belle raison d'apprendre l'esperanto pour l'utiliser . Je me souviens aussi du "Passporta servo" qui permet de voyager au travers du monde entier en étant sûr de rencontrer des personnes qui partagent les mêmes intérêts que soi, dans la différence des cultures .
avatar
JeanPierreD

Messages : 118
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation de GuyP ( Petit supplément: l'esperanto, c'est quoi? et Grand Bazar au Grand Palais)

Message  MurielB le Mar 27 Oct - 21:32

Merci Guy pour ces explications. Il est vrai, et encore aujourd'hui à la table d'Espagnol, que ton drapeau vert interpelle. Nous ne manquerons pas d'utiliser ce message explicatif quand viendront les questions. Nous dirons aussi que la communauté des espérantistes ressemble un peu au coach surfing car ses membres s'accueillent  mutuellement;  Tu as pu aller en Chine ou au Liban n'est ce pas ?

_________________
Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère. Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer :-)
avatar
MurielB
Admin

Messages : 13698
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation de GuyP ( Petit supplément: l'esperanto, c'est quoi? et Grand Bazar au Grand Palais)

Message  didje le Mer 28 Oct - 13:45

Bonjour,

A l'attention des membres des cafés polyglottes de Calais et Boulogne-sur-Mer :

Si vous souhaitez apprendre l'espéranto, des cours pour débutants, gratuits, vous sont proposés le samedi matin à Boulogne-sur-Mer.

Plus d'infos sur le site de notre association (http://boulogne.esperanto.free.fr).

Cordialement,
Didier - BOULOGNE ESPERANTO
avatar
didje

Messages : 44
Lieu : Calais
Langues : Espéranto Gb Fr (Langue maternelle),

Voir le profil de l'utilisateur http://didesper.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum