Café polyglotte sur le net (Language forum)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Histoire des langues européennes

3 participants

Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Histoire des langues européennes

Message  gerardM Lun 17 Jan - 1:01

Bonsoir à tous,

Je ne suis pas un historien mais seulement un passionné qui aime lire des livres sur ces sujets.
Mes propos sont sans doute approximatifs voire arrangés, romancés, inventés ou faux.
N'hésitez pas à commenter et contester.


Se basant sur les similitudes entres les langues, les linguistes ont déterminé qu'il y avait à l'origine, une langue appelée "indo-européenne", toute théorique car l'écriture n'existant pas encore à l'époque, il n'y a aucune trace.
Si cette langue est indéniable, il reste des recherches à mener pour mieux connaître le peuple d'origine, sa civilisation, ses déplacements, son histoire, etc. et affiner la théorie.
Voici quelques éléments...


Il y a 7.000 ans, des envahisseurs à cheval sont partis de la région nord de la mer Noire et ont traversé, en plusieurs millénaires, le continent jusqu'à l'océan Atlantique et, dans l'autre direction, jusqu'au Moyen-Orient et en Inde.

Leur langue s'est mêlée à celles des populations rencontrées et se trouve de nos jours, en de multiples variantes mais aussi et surtout, avec des similitudes évidentes.
Ces différentes langues ne correspondent pas -bien sûr- avec les frontières politiques et même, rares sont les pays avec une seule langue officielle (par exemple France ou Portugal mais, dans l'autre sens, Belgique, Suisse, Italie, etc.) : ce sont les peuples qui sont intéressants et pas les nations qui, elles, sont temporaires.

En fait, il y a eu plusieurs vagues d'envahisseurs et plusieurs mélanges successifs : un vrai brassage de langues et de cultures.

Une chose remarquable est que quelques peuples initiaux (dits pré-indo-européens) ont réussi à résister à toutes les vagues d'envahisseurs. Ils ont reculé pour se réfugier au bord de la mer (quelle qu'elle soit) et ont gardé leur langue : Basques, Hongrois, Estoniens et Finnois (bizarrement les Hongrois ne sont pas allés jusqu'à une mer).
D'autres peuples ont résisté un temps mais ont fini par céder ; on se souvient toutefois encore de certains noms : Ibères, Lusitaniens, Aquitains, Ligures, Etrusques, Sicules...
D'autres peuples qui avaient été des envahisseurs, ont été repoussés eux ausi par les vagues suivantes jusqu'à la mer et ont subsisté : Celtes, Grecs.
Il est à remarquer que certaines civilisations ont pu se développer et ont même pris le dessus sur la civilisation des guerriers envahisseurs : Grecs.
A ces invasions en provenance des steppes du nord mer Noire, se sont ajoutés d'autres brassages : le développement de certains empires (Grecs, Romains), l'arrivée des Arabes par le détroit de Gibraltar, la descente des Vikings, etc.

Tout ceci est déjà un joli brassage dans tous les sens.

Pour poursuivre le tableau (mais pas le compléter), on peut aussi parler des déplacements :
- des explorateurs et marchands qui sont allés vers l'est : Marco Polo
- à des dates plus anciennes que les peuples des steppes de Russie : homo erectus, ergaster qui ont quitté l'Afrique, en plusieurs vagues eux aussi, pour migrer vers le reste du monde et, en particulier, ce qui nous intéresse plus ici, l'Europe avec Néandertal et Cromagnon
- à des dates plus récentes : Vasco de Gama, commerce le long de la route de la soie, Christophe Colomb, etc.
- juste pour montrer que ce sont des mouvements éternels, évoquons juste les immigrés actuels, la mondialisation, etc.


En gros et compte tenu des brassages dans tous les sens, on distingue actuellement les groupes :
- langues pré-indo-européennes indépendantes : Basque, Hongrois, Estonien, Finnois
- langues Celtes éclatées en plusieurs pays (Irlande, Ecosse, Pays de Galles, Bretagne, Espagne)
- langue Grecque au sud des Balkans
- langues slaves à l'est d'une verticale Pologne-Macédoine sauf Roumanie et Grèce
- langues germaniques à l'est d'une oblique allant des iles Britanniques au nord de l'Italie et limitées à l'est par les langues slaves
- langues romanes dans la partie restante c'est à dire au sud ouest de l'Europe (ligne oblique des iles Britanniques au nord de l'Italie) plus la Roumanie.

Je reviendrai éditer cette partie pour la compléter de quelques dates.


Dernière édition par gerardM le Lun 17 Jan - 23:20, édité 8 fois
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Re: Histoire des langues européennes

Message  gerardM Lun 17 Jan - 1:05

Re,

Encore une fois, je ne suis pas un historien mais seulement un passionné qui aime lire des livres sur ces sujets.
Mes propos sont sans doute approximatifs voire arrangés, romancés, inventés ou faux.

Nous allons toutefois essayer d'examiner les choses avec un peu plus de détails mais en nous limitant à la période 5.000 av. JC au Moyen-Age et ceci à "grands coups de brosse" qui survoleront quelques grandes civilisations de l'espace européen.

Je ne souhaite pas étaler un savoir -que je n'ai pas- mais au contraire faire appel à vous pour compléter mes informations par vos commentaires et contestations. N'hésitez pas !
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Re: Histoire des langues européennes

Message  gerardM Mar 18 Jan - 20:59

Bonsoir à tous,

Mère en français, mater en latin, mothar en gotique, mathir en vieil irlandais, matar en sanscrit, madar en persan, meter en grec, matka en polonais, mat' en russe, Mutter en allemand, mother en anglais, madre en italien, madre en espagnol, etc.
Ca sent une origine commune...

Quelques jalons sur le chemin de la formation de nos langues européennes :
  • -1,9 millions d'années - Sortie d'Afrique - hominidés en Europe (Dmanisi en Géorgie)
  • -1,2 millions d'années - homo antecessor en Espagne (Atapuerca)
  • -600.000 ans - Homo Heidelbergensis
  • -450.000 ans - Homme de Tautavel
  • -300.000 ans - domestication du feu
  • -300.000 ans - Néandertal en Europe
  • -100.000 ans - début de l'activité du langage
  • -40.000 ans - Cromagnon en Europe
  • -35.000 ans - début art rupestre
  • -18.000 ans - Lascaux

  • VIIe millénaire av.JC - Néolithique en vieille Europe, bassins du Danube - société matriarcale.
    Le néolithique est une société de la culture du sol. Au lieu de vivre uniquement des produits de la cueillette, de la chasse ou de la pêche, les hommes du néolithique, en cultivant la terre étaient devenus sédentaires et producteurs de biens : céréales, lentilles, bétail, poteries, etc.
    Les fouilles montrent également que les habitants vénéraient des éléments relatifs à la culture de la terre : une déesse-mère, la nature, la lune, le printemps, l'eau, etc.
  • -6.600 ans av.JC - pictogrammes Henan
  • Ve millénaire av.JC - civilisation des kourganes loin à l'est de l'Europe, au nord de la mer Noire - société patriarcale et très hiérarchisée.
    Ces peuples ensevelissaient leurs morts sous des tumulus ronds appelés kourganes.
    Les fouilles montrent une société patriarcale et très hiérarchisée.
    On retrouve ces kourganes en d'autres endroits d'Europe mais à des dates plus récentes, ce qui montre une migration de ces peuples.
  • début IVe millénaire av.JC -4000-3500 av.JC - déplacement kourganes en Europe centrale, bassin danubien (Roumanie Hongrie)
  • -4.000 ans av.JC - écriture idéographique
  • après -3500 av.JC - déplacement kourganes en Asie (Turquie & Stans)
  • -3.350 ans av.JC - écriture cunéiforme
  • IV-IIIe millénaire av.JC - civilisation des Mégalithes en vieille Europe - le long des côtes occidentales, Espagne, France, Grande-Bretagne, Danemark...
    Cette civilisation a laissé des alignements d'énormes blocs de pierre (menhirs) et des superposition de ces mêmes pierres comme sépultures (dolmens). On pense à des hommes de type néolithique.
    (-3.000 av.JC Stonehenge)
  • IV-IIIe millénaire av.JC - plaines du Danube - signes de début d'une écriture (M V X triangles zigzags)
  • IIIe millénaire av.JC -2500 av.JC - déplacement kourganes en Europe moyenne (Autriche), Baltique, Elbe
  • milieu IIIe millénaire av.JC - rencontre dans les plaines du Danube - aux divinités de la déesse-mère+lune+eau s'ajoutent des divinités guerrières+soleil+tonnerre+foudre. Apparition de haches de combat en pierre et de poignards en cuivre.
    Hypothèse de rencontre en Europe centrale de la civilisation néolithique et des guerriers venus des steppes du sud de la Russie.
  • IIIe millénaire av.JC - déplacement kourganes vers la Grèce
  • -2.599 ans av.JC - pyramide de Kephren
  • fin IIIe millénaire av.JC - déplacement kourganes vers Scandinavie
  • miracle grec - divinités : Zeus Arès et Poséidon, Apollon Athéna et Héra, Déméther Perséphone et Aphrodite.
    La confrontation des 2 civilisations totalement opposées : matriarcale sédentaire et envahisseur patriarcal guerrier n'a pas toujours conduit à l'asservissement.
    Eclosion d'une civilisation née d'une symbiose réussie de deux civilisations complémentaires.
  • IIe millénaire av.JC - Crète - Syllabaires
Photo Europe en fin de IIe millénaire av.JC -
  • Slaves (indo-européens) au nord de la mer Noire
  • Germains (indo-européens) au nord de l'Allemagne
  • Celtes (indo-européens) en Europe centrale, au sud de l'Allemagne
  • Pré-indo-européens
  • *** Aquitains (pré-indo-européens) en Aquitaine
  • *** Ligures (pré-indo-européens) en Provence
  • *** Ibères (pré-indo-européens) en Espagne
  • *** I millénaire av.JC - Etrusques (pré-indo-européens) en Italie du Nord, Toscane
  • *** Sicyles (pré-indo-européens) en Sicile
  • Ombriens - 2e vague indo-européenne en Italie du nord
  • Latins (indo-européens) en Italie centrale
  • Osques - 2e vague indo-européenne en Italie du Sud
  • -1200 av.JC - Doriens - 2e vague indo-européenne en Grèce, après la première vague des Achéens (civilisation Mycénienne), Ioniens et Eoliens
  • écriture syllabique phénicienne
  • VIIIe siècle av.JC - alphabet grec
  • Expansion celtique
  • Empire romain
  • Invasions germaniques
Photo Europe de nos jours -
  • langues pré-indo-européennes : basque, hongrois, estonien, finnois
  • langues celtiques : à l'extrême ouest europe - galéique d'Ecosse, irlandais, gallois, manxois, cornique, breton
  • langues romanes : sud europe de l'Espagne au sud de l'Italie - portugais, galiciens, castillan, aranais, catalan, langues d'oi et d'oc, français, franco-provençal, italien, corse, roumain
  • langues germaniques : nord europe - anglais, frison, néerlandais, allemand, luxembourgeois, langues scandinaves
  • langues slaves : est europe - russe, okrainien, polonais, slovaque, tchèque, bulgare, macédonien, serbe, croate, slovène
  • langues baltes : lituanien, letton
  • langues helléniques : sud-est europe - grec
  • albanais
  • les langues tsiganes : sans territoire - parties du nord-puest de l'Inde il y a un milier d'années et arrivées en Europe à partir du XIVe siècle

Sources -
. Histoire des langues européennes 2 (blog gM Langues)
. "L'aventure des langues en occident" d'Henriette Walter (Robert Laffont 1994)
. Histoire de l'humanité (Gérard Mélone)
. Les Indo-Européens, un mythe sur mesure
. La famille indo-européenne
. LA FAMILLE INDO-EUROPÉENNE
. La langue SANSKRIT
. Quelques notes sur le sanskrit


... je vais éditer ce post pour rédiger un meilleur texte pour néolithique, kourganes, mégalithes et rencontre néolithique-kourganes...


Dernière édition par gerardM le Mer 19 Jan - 0:25, édité 4 fois
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Re: Histoire des langues européennes

Message  MurielB Mar 18 Jan - 21:58

C'est vraiment passionnant ! Je me rend compte que beaucoup de monde lit tes posts, Gérard (Jai fait ma petite enquête) Ils finiront bien pas s'y mettre !
MurielB
MurielB
Admin

Messages : 16505
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Re: Histoire des langues européennes

Message  gerardM Mar 18 Jan - 22:15

Merci pour tes mots gentils Muriel !

Moi ça m'émeut l'évolution de l'humanité... lorsque je pense à tous nos ancêtres qui ont fait progresser les choses, pierre par pierre, pour qu'on en arrive à participer aux cafés polyglottes ! Wink

J'ai en tête le projet d'un autre texte sur l'histoire de l'écriture mais il faudrait que je lise et complète mes lignes en faisant quelques recherches.
Il ne s'agirait pas de détails des lettres ou je ne sais quoi mais des dates pour montrer le temps et le travail des Sumériens > Phéniciens > Grecs > Etrusques > Romains (ces 5, ce sont les peuples qui ont fait progresser l'alphabet - dans cet ordre) pour le passage des idéogrammes/pictogrammes aux lexiques, au syllabique puis à l'alphabet actuel.

... également un autre avec des dates sur les traces attestées d'écriture dans les différentes "langues" de l'histoire (grec, latin, germanique, celtique et slave)... également si j'en suis capable, un autre avec des dates sur l'abandon du latin au Moyen-Age pour passer aux langues vernaculaires (par ex. ordonnance de Villers-Cotterêts entre le 10 et le 15 août 1539).
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty globalisation

Message  Remy Mer 19 Jan - 7:46

Merci Gérard !
L'histoire et la géographie des langues est fascinante...
Par ailleurs, quand on pense qu'à l'origine on taillait des silex et qu'aujourd'hui on construit des A380, des centrales nucléaires, des téléphones portables, des médicaments...et ce qui vient est ahurissant avec les biotechs, les nanotechs, robotechs, neurotechs, greentech...
Le monde évolue à très grande vitesse. En 2020, la moitié des plus grandes entreprises mondiales seront de pays émergents. Les Bric ne sont plus seuls : l'Amsud, l'Asie et même l'Afrique s'y mettent.
Dans cet environnement, le déplacement des personnes s'intensifie. Par suite, l'utilisation des langues, mais aussi la connaissance des cultures, devient essentiel.
On assiste à un gigantesque mouvement d'ensemble, qu'on ne perçoit pas trop à Calais, sauf peut-être au café polyglotte... Smile

Remy

Messages : 2812
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Re: Histoire des langues européennes

Message  MurielB Mer 19 Jan - 9:27

Un immense merci à Remi d'être rentré dans la discussion. J'ai envie de citer une phrase de Jean d'Ormesson dont je viens de terminer le livre -Je vous le conseille : C'est une chose étrange à la fin que le monde-
"L'histoire n'avance pas au hazard....Les hommes font l'histoire mais ne savent pas l'histoire qu'ils font...Le plus frapant est que la liberté de chacun n'empêche pas une sorte de déterminisme statique et global...Nous ne cessons jamais d'organiser des évènements qui nous échapent et des mystères qui nous dépassent."
MurielB
MurielB
Admin

Messages : 16505
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Re: Histoire des langues européennes

Message  gerardM Mer 19 Jan - 11:48

Bonjour Bertrand,

Un grand merci pour ton message !

Le brassage culturel et linguistique s'intensifie mais il a toujours été à un bon niveau.

Dans les temps reculés (mais pas seulement), il y avait des invasions barbares, des conquêtes militaires.
Par la suite, ça a été l'évangélisation, la colonisation, le commerce à dos de chameau ou de mule le long de la route de la soie sans oublier les échanges littéraires qui mélaient les lettrés européens (universités qui avaient des étudiants de tous pays parlant latin, des artistes italiens de la Renaissance qui venaient en France et autres pays, des salons littéraires qui réunissaient des russes, des polonais, des allemands, des français, etc.).
De nos jours, c'est plutôt l'exode sud->nord, les voyages, la mondialisation de l'économie, l'invasion du Coca Cola, des films et de l'Internet.

Il y a besoin des cafés polyglottes et des échanges linguistiques sous toutes les formes (nombreuses manières de participer aux échanges même de chez soi, par Internet).
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Re: Histoire des langues européennes

Message  gerardM Mer 19 Jan - 11:56

Bonjour Muriel,

J'aime bien cette phrase que tu cites : les mots y sont bien pesés et l'affirmation est si juste !
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Re: Histoire des langues européennes

Message  Remy Jeu 20 Jan - 17:24

Comme tu le dis, Gérard, les échanges ont toujours existé, bien avant les TGV, les avions et internet.
Mais aujourd'hui, il semble que dans quelques décennies, tous les pays seront plus ou moins "avancés"...si tout se passe bien. Le monde sera devenu un immense pays, avec des régions différentes, plus ou moins riches, mais plus aucune dans la misère. Y aura-t-il assez pour tout le monde ? Va-t-on y arriver sans conflit majeur ? Espérons-le ! (ce n'est pas ce que pense Jacques Attali).
Comme le dit Muriel, on a le sentiment d'une unité de mouvement derrière le foisonnement d'initiatives. Internet y est peut-être pour quelque chose ?

Bientôt, les scientifiques pourront créer des êtres vivants complexes, de façon entièrement synthétique, à la demande. Dès lors, que signifiera la vie ? Sera-ce la fin du monde prédite dans certains manuels ? Sera-ce la fin d'une formidable aventure, celle des humains sur la planète Terre ? Ou va-t-on continuer autrement ?
Les questions métaphysiques vont se poser à nouveau avec acuité.
Nous serons en pleine science-fiction...d'aujourd'hui, ou d'hier.
Enfin, je dis nous, mais ça prendra peut-être un peu de temps quand-même.

Muriel,je vais lire le livre que tu recommandes, je crois que j'ai besoin de philosophie... Smile

Remy

Messages : 2812
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Re: Histoire des langues européennes

Message  gerardM Jeu 20 Jan - 22:36

Bertrand,

Je suis un peu plus pessimiste que toi sur le premier sujet. La fin de la misère, je n'y crois pas trop.
Il ne me semble pas qu'il y ait eu dans l'histoire de civilisation avec l'égalité entre les citoyens et la fin de la misère. D'abord parce que les critères pour juger de l'égalité ne sont pa sles mêmes pour tous, les besoins sont également différents et surtout, certains veulent dominer et s'enrichir "par tous les moyens" pour avoir un meilleur sort que les autres.
Il me semble que les sociétés qui semblent "archaiques" (je pense aux sociétés africaines -petits groupes qui ne sont que des tribus- qui ont un chef mais se réunissent autour d'un "arbre à palabres") de même que nos sociétés dans le passé, sont plus sages que nos sociétés actuelles... les choses ne s'améliorent pas !
Il y a de plus en plus de chanteurs, footballeurs, politiciens, industriels et bien d'autres qui veulent un sort meilleur que tous les autres !

Je suis plus optimiste que toi sur le deuxième sujet : la société va freiner les chercheurs pour donner à l'éthique, l'importance qu'elle nécessite et les pays mettent en place des organismes pour réguler le fonctionnement du monde.
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Re: Histoire des langues européennes

Message  MurielB Ven 21 Jan - 9:29

Bonjour Bertrand et Gérard
Voici en quelques mots ma contribution personnelle à cette échange.
Le monde s'améliore-t-il ou pas ? C'est difficile de le dire...C'est vrai qu'il a toujours ceux qui profitent des autres, c'est la nature humaine et l'on y peut rien. Il y a cependant d'avantage de conscience. On prend tous ensemble conscience de l'importance de l'environnement, de respecter la planète etc les scandales sont dévoilés là où autrefois ils étaient occultés : L'église, le gouvernement.
Les plus grands économistes n'ont jamais rien prévu : ni la chute du mur de Berlin, ni la crise de 2010 ..
MurielB
MurielB
Admin

Messages : 16505
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Re: Histoire des langues européennes

Message  Remy Ven 21 Jan - 10:58

Buon giorno,

je vous trouve un peu pessimistes quand-même. Bien sûr, la nature humaine n'est pas toujours très enthousiasmante, ça ne fait aucun doute. Néanmoins, dans les pays avancés, on connaît encore des situations difficiles, mais globalement il existe des mécanismes qui permettent de survivre, d'être nourri, de se soigner, d'être logé...même si c'est loin d'être idéal. Chacun a sa chance, à condition de savoir ou de pouvoir la saisir. C'était pire au XIXème siècle.
Dans les pays autrefois pauvres, aujourd'hui émergents, des centaines de millions de personnes sont sorties de la misère depuis 20 ans.

Le problème à mon humble avis n'est pas de vouloir l'égalité pour tous. Certains contribuent beaucoup plus que d'autres à l'avancée du monde, ça paraît normal qu'ils gagnent un peu plus...D'ailleurs, sans la carotte et le bâton, le système ne fonctionne pas, les régimes communistes l'ont montré. Les êtres humains sont individualistes et pas forcément stackanovistes...
D'autre part, la cupidité érigée en philosophie conduit aux excès que l'on connaît. La globalisation financière, qui sévit depuis 30 ans, et ne fait que s'amplifier, conduit à des crises économiques de plus en plus fortes. Les salariés sont de plus en plus contraints. Comment celà va-t-il finir ? Question




Remy

Messages : 2812
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Re: Histoire des langues européennes

Message  MurielB Ven 21 Jan - 11:02

Merci Bertrand pour ton optimisme et je suis ravie d'apprendre que le monde s'améliore sunny sunny sunny
MurielB
MurielB
Admin

Messages : 16505
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Re: Histoire des langues européennes

Message  MurielB Ven 21 Jan - 13:46

J'ai envie d'ajouter que le monde s'améliore car il y a de moins en moins d'illettrés. Parallement à la montée de la culture et l'éducation, les gens trouvent de meilleures solutions pour résoudre leurs problèmes . La révolution tunisienne en est la preuve. Si les gens avaient été moins éduqués, elle aurait pu se solder par un bain de sang. Merci pour tous ceux qui alimentent ce forum de leurs réflections si intéressantes pour tous et qui participent "A tirer le monde vers le haut"
MurielB
MurielB
Admin

Messages : 16505
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Re: Histoire des langues européennes

Message  gerardM Ven 21 Jan - 14:17

Bonjour Muriel, Bertrand, bonjour à tous,

MurielB a écrit:... C'est vrai qu'il a toujours ceux qui profitent des autres, c'est la nature humaine et l'on y peut rien...
Remy a écrit:... globalement il existe des mécanismes qui permettent de survivre, d'être nourri, de se soigner, d'être logé...même si c'est loin d'être idéal. Chacun a sa chance, à condition de savoir ou de pouvoir la saisir. C'était pire au XIXème siècle.
...
Certains contribuent beaucoup plus que d'autres à l'avancée du monde, ça paraît normal qu'ils gagnent un peu plus.
...
D'autre part, la cupidité érigée en philosophie conduit aux excès que l'on connaît. La globalisation financière, qui sévit depuis 30 ans, et ne fait que s'amplifier, conduit à des crises économiques de plus en plus fortes. Les salariés sont de plus en plus contraints. Comment celà va-t-il finir ? Question
Je pensais à tout un tas de gens qui ne mettent pas le bien-être de l'humanité en priorité numéro #1 mais qui ont su calculer que piquer un euro à chacun, ce n'est pas grand chose pour les autres et c'est bien pour eux ! Pourquoi s'en priver ??? Crying or Very sad
Je pense aux stars du football tricolore... qui gagnent... je n'ose pas y penser ! Font-ils avancer l'humanité ? Ils ont peut-être travaillé jadis pour améliorer leur dribble mais est-il normal qu'en quelques années de professionnalisme, ils gagnent bien plus qu'un Français moyen durant toute sa vie ? Ne sont-ils plus capables de travailler dans un autre métier à partir de 35 ans ? Le footbal devrait être un loisir, un plaisir pour tous les Français mais il faut se payer l'entrée des matchs pro !!!
Je pense aux politiciens Mad qui utilisent si facilement l'argent des Français, qui jouent avec le pays pour asseoir leur réputation et être tout à la fois riches, puissants, célèbres... quel mérite ont-ils : savoir baratiner et promettre ?... certains sont sans doute utiles et appliqués pour servir leur pays mais combien d'élus (je ne parle pas des élus locaux mais nationaux et internationaux) y a-t-il sur les bancs des assemblées de Paris, Bruxelles, Strasbourg, Luxembourg et autres ? tellement nombreux qu'avec leurs disputes, ils desservent notre pays et gaspillent leur temps et notre argent sans compter qu'ils se gardent bien de voter des lois pour restreindre leurs avantages ou réduire leur nombre pour équilibrer les comptes ?

>c'est la nature humaine et l'on y peut rien...
D'accord avec vous 2 pour dire qu'il faut des managers et des exécutants (chacun a des capacités différentes)mais il y a parfois des abus du genre de ce dont je parle dans mes précédents paragraphes.
Pour les abus, on peut quelque chose.


Il serait bon parfois de s'asseoir au pied de l'"arbre à palabres" pour garder la tête sur les épaules et laisser sa chance à chacun. Wink


Je suis allé visiter mercredi, l'hôpital de la Pitié-Salpétrière à Paris. C'est le plus grand hôpital d'Europe (disent-ils). Je croyais aller visiter la partie Salpétrière pensant aux explosifs d'il y a quelques siècles et me demandant ce qu'ils allaient bien pouvoir nous montrer mais finalement c'est la partie hôpital que j'ai vue Very Happy
J'y ai vu des bâtiments des 17ème et 18ème siècles pour la plupart et ce qui étaient des prisons et des lieux d'enfermement des "mauvais pauvres".
J'y ai vu l'endroit où Charcot a révolutionné la psychiatrie, où Freud a fait un stage qui l'a mené à tous ses travaux... ce ne sont pas des musées à la gloire de la psychiatrie mais des bâtiments utilisés actuellement tout simplement.
Je crois que les 2 personnages que j'ai cités ont grandement fait avancer les conditions des "possédés" !
J'y ai surtout vu des bâtiments qui n'avaient sans doute pas été nettoyés depuis l'époque de leur construction avec des infirmières qui passaient et s'affairaient à proximité de notre groupe de visiteurs et qui n'avaient pas de crédits pour de meilleures conditions... et qui ne se plaignaient pas plus que ça !
Je pense que cet hôpital et tous ses employés font tout leur possible pour aider les patients, en tout cas bien plus que les footballeurs professionnels de l'équipe de France qui ne savent plus ce qu'est le ridicule et les politiciens qui n'ont pas honte de se faire payer pour se disputer !
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des langues européennes Empty Re: Histoire des langues européennes

Message  gerardM Ven 21 Jan - 19:15

Bonsoir à tous,

>Il ne me semble pas qu'il y ait eu dans l'histoire de civilisation avec l'égalité entre les citoyens
>et la fin de la misère.
Je commente mes propres mots Wink
Je ne connais pas les détails de cette période historique mais j'ai toujours entendu dire que la période la plus heureuse de l'humanité avait été "le siècle de Périclès" et qu'un critère pour juger du bonheur d'un peuple est la place accordée aux arts, ce qui est bien le cas de cette période en matière de théâtre, d'art, de philosophie, etc.
... sans doute pas l'égalité des citoyens (vu les besoins, les possibilités, les critères différents, l'égalité, l'uniformité sont difficilement possibles) ni la fin de la misère mais j'espère au moins la liberté du peuple grec et un peu de bien-être.

Si l'un d'entre vous pouvait me donner son avis, j'apprécierais ! Smile
gerardM
gerardM

Messages : 32574
Lieu : Ermont & Eaubonne café-langues (Val d'Oise)
Langues : Français (Langue maternelle), US-En, De, It, Ru

http://volangues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum