Café polyglotte sur le net (Language forum)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Moi polyglotte ! Non mais, quoique ?

2 participants

Aller en bas

Moi polyglotte ! Non mais, quoique ? Empty Moi polyglotte ! Non mais, quoique ?

Message  PatrickB Mar 9 Fév - 15:14

Moi polyglotte ! Non mais, quoique ?
Lors d’un « zoom polyglotte » l’on m’a demandé si j’étais polyglotte. J’ai répondu : « non je parle un Anglais scolaire mais il y a longtemps que je ne l’ai pratiqué car chez moi tout le monde parle la langue Shakespeare de façon très courante ».
Mais après avoir réfléchi il me semble que je pratique des langues peut-être un peu spéciales. Mon métier m’a appris le langage du corps, le langage de l’esprit et celui des non-dits.
Le langage du corps c’est celui des maux (mots) qui expriment le « mal à dire » (maladie) permettant au corps d’exprimer l’indicible ou de l’infra verbal. Tout ce langage gestuel fait de postures, d’arrêt, de reprise du flot verbal, de la mimique, du regard.
Le langage de « l’esprit » c’est celui des non-dits qu’il faut décrypter au-delà des mots. Mots du patient ou mots de l’entourage ou mots non exprimés. Un dicton dit « un silence en dit long »
Pourquoi particulièrement dans mon métier. Parce j’étais pédiatre et donc je m’occupais d’enfants (« infans » en latin : celui qui ne parle pas - ou le plus souvent que l'on ne laisse pas parler - ma phrase la plus répétée : Madame taisez-vous!). Oui l’enfant ne s’exprime pas avec des mots mais avec son corps, ses vocalises (timbre, puissance, durée, répétition, silence), son et je devrais plutôt dire : ses regards.
Quand on s’occupe d’enfants on s’occupe des parents. J’avais un collègue qui me répétait : « je devrais faire payer deux consultations au lieu d’une. En effet non seulement je soigne l’enfant mais le plus souvent je soigne la mère). (En France les médecins sont payés à l’acte directement par le patient ou par l’intermédiaire d’un tiers payant)
Effectivement le soin à l’enfant l’inscrit dans un dialogue avec ses représentants mais aussi dans un dialogue historique familial, culturel, contextuel. Certains disent « Aïe mes aïeux !»
(Aïe : interjection exprimant la douleur). Comprendre son histoire permet de comprendre sa maladie. Parfois même l’enfant présenté comme malade est le seul à exprimer son intégrité par rapport à une famille « toxique » et malade.
Voilà pour ces réflexions qui vous montreront que le langage ce n’est pas que des phonèmes et des écrits les transcrivant mais toute production d’ « homme » exprimant du sens. (Exemple la langue des signes, le langage de l’art, etc…)
J’espère que ce billet vous aura diverti, au plaisir de vous lire en réponse.
PatrickB
PatrickB

Messages : 317
Lieu : café de Calais (et d'ailleurs - déplacements)
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb

Revenir en haut Aller en bas

Moi polyglotte ! Non mais, quoique ? Empty Re: Moi polyglotte ! Non mais, quoique ?

Message  sirop-grenadine Mer 17 Fév - 13:24

Bonjour,
J'aime beaucoup ce point de vue. C'est vrai qu'on nous parle davantage des langues parlées étrangères au niveau international. Pour ma part, j'ai eu la chance de beaucoup voyager avant cette crise sanitaire. J'ai beaucoup bourlingué en Europe, à savoir en Allemagne, en Hollande, en Suisse et en Italie. J'ai également eu l'occasion de partir au Brésil, en Australie avec un ETA et aux States avec un ESTA. Ces deux pays sont d'ailleurs très exigeants au niveau administratif, pour les Etats Unis je me suis ainsi fournie une autorisation sur ce site https://us-esta.com/. Mais comme vous dites, c'est vrai qu'il y a d'autres langues, déjà la langue des sourds-muets, mais aussi un côté plus profond, plus axé communication : le corps. Je trouve que c'est très important de savoir s'exprimer et de comprendre le ressenti de chacun, en particulier des enfants. Votre métier n'a pas dû être facile tous les jours, à jongler entre les enfants et les parents. Il y a beaucoup de parents qui emmènent leurs enfants en consultation, persuadés qu'ils ont des soucis, alors qu'en fait, le problème vient tout bonnement des parents, qui eux ont du mal à avaler une telle nouvelle. Mais merci pour votre post, très intéressant.

sirop-grenadine

Messages : 10
Lieu : ??
Langues : Fr (langue mater) Gb, Deu, Esp

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum