Café polyglotte sur le net (Language forum)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

De l’information, de l’anxiété, de la manipulation, de la presse écrite et des réseaux sociaux

Aller en bas

De l’information, de l’anxiété, de la manipulation, de la presse écrite et des réseaux sociaux Empty De l’information, de l’anxiété, de la manipulation, de la presse écrite et des réseaux sociaux

Message  PatrickB Lun 16 Aoû - 16:40

De l’information, de l’anxiété, de la manipulation, de la presse écrite et des réseaux sociaux

N’écoutant et ne regardant plus de programme d’information audio-visuel je me trouve en décalage par rapport à mon environnement : plus serein, plus optimiste, dépourvu d’anxiété et avec des projets objectifs réalisables à court terme (aménagement de maison, travaux de jardin, apprentissage de langue étrangère grâce aux applis). Bref je suis dans le monde présent tout en ayant une « bulle de protection » faisant carapace aux agressions et me permettant de garder mon indépendance et ma libre pensée (loin de toutes manipulations).
Cela ne veut pas dire que je ne m’informe pas non je lis chaque jour un quotidien local (la voix du nord), en numérique, me donnant les nouvelles « de mon coin », un quotidien international (courrier international) qui reprend des articles de différents journaux mondiaux et un quotidien médical (le quotidien du médecin) pour me tenir informé de l’évolution de ce qui a été mon métier et ma passion
Bien évidemment je parcoure les réseaux sociaux pour avoir des nouvelles des amis, des enfants des amis, des personnes rencontrées au cours de mon existence dont on a pu partager des moments de discussions sincères en présentiel, l’écoute de podcasts également. Tout ceci me permet d’entendre le « bruissement du monde »…
Et ainsi toutes ces informations nourrissent ma réflexion mais sans développer d’anxiété car il n’y a pas d’envahissement de mon champ émotionnel (mis à distance par la lecture ou la possibilité d’interrompre pour ralentir le flux des nouvelles), les repas restent tranquilles, moment de convivialité et d’échanges avec la famille plus présente en nombre pendant les vacances où nous accueillons avec une fréquence et un nombre plus élevés de petits enfants accompagnés ou non de leurs parents. Également un peu de marche ou de vélo permettent l’évasion et la réflexion et, très souvent, des moments de bavardages avec les personnes rencontrées, de la lecture fournie par la médiathèque, essentiellement de « polars », me font découvrir des mondes étrangers.
Bref nous restons « zen » sans être ermite et en continuant à participer à « la marche du monde et à son harmonie » à notre manière. N’est-il pas vrai qu’un battement d’aile de papillon peut tout changer…
PatrickB
PatrickB

Messages : 362
Lieu : café de Calais (et d'ailleurs - déplacements)
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum