Café polyglotte sur le net (Language forum)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

« Les migrants » des anges, les « européens » des démons ?

Aller en bas

« Les migrants » des anges, les « européens » des démons ? Empty « Les migrants » des anges, les « européens » des démons ?

Message  PatrickB Mer 1 Déc - 11:38

« Les migrants » des anges, les « européens » des démons ? D’abord une petite mise au point : il n’est pas ici question d’en vouloir à nos amis Britanniques ou de faire une quelconque critique de leur attitude. Le RU est une ile. Leur insularité les a exposés à des invasions : Guillaume le conquérant, les Vikings…
Cette fragilité a fait leur force car leur sécurité dépendait de leur capacité à gérer la navigation et le domaine maritime. Cela a entrainé leur richesse (ainsi que l’Espagne) grâce à la colonisation et la constitution d’un Empire où jamais le soleil ne se couchait. Pour garantir cette hégémonie ils se sont adaptés passant ainsi de la navigation à la voile, à celle de la vapeur (dont ils avaient l’énergie fossile le charbon en grande quantité) puis au fuel dont ils ont su « mettre la main » sur les réserves en développant des sociétés financières contrôlant les ressources surtout en Mésopotamie et au Caucase au dépend de la Russie et de l’empire Ottoman en déclin. Il faut reconnaître la constance de leurs actions : préserver leur terre mère et leur royaume. C’est inscrit, je pense, dans leur inconscient. Donc face à cette « nouvelle invasion » qu’ils ressentent ils se replient sur ce qui à fait toujours leur force : leur indépendance et leur insularité. Ce n’est pas à nous de juger leurs actions. On peut avoir un avis mais c’est à leur gouvernement et à ses citoyens qu’appartiennent les décisions dans le cadre de leur constitution.

Mais revenons à notre sujet du jour : migrants, européens, anges ou démons « that is the question » ? Il faut se garder d’un angélisme ou d’une diabolisation si l’on veut aborder ce problème. Il va nous falloir tout le recul « d’une structure psychiatrique » pour analyser une telle problématique car l’on s’adresse à des instincts et des émotions profondes qu’il faut tenir à distance si l’on veut trouver la moins mauvaise solution. Malheureusement l’urgence impose de prendre des décisions. Comme toujours on attend le dernier moment quand la maison brule avec des personnes prises au piège qu’on appelle les pompiers alors que cela fait de nombreuses années que le problème se présente sur nos côtes. (C’est le propre des politiques : mettre la poussière sous le tapis en attendant qu’un autre fasse le ménage…).

C’est vrai les migrants qui arrivent ont un passé, un vécu qui font que s’ils « sont innocents » au départ à leur arrivée « ils trainent des casseroles ». Mais la résilience ça existe ! C’est de notre ressort de mettre tout en œuvre pour isoler « les anges » des « démons » qui arrivent et c’est notre boulot que d’éviter de nous transformer « d’aidants » à « bourreaux ». Justement il y a plein de jeunes dynamiques diplômés de sciences sociales qui cherchent des débouchés. Justement il y a plein de filières qui cherchent de la « main d’œuvre » non qualifiées qui permettent un temps de réflexions tout en s’occupant (un peu comme les moines qui méditent et s’occupent les mains).

Maintenant il faut des décisions politiques. L’Europe a trouvé des finances pour faire face au Covid pourquoi ne financerait-elle pas l’hébergement, l’insertion de tous ces migrants dans les pays qui veulent les recevoir (dont la France je l’espère qui s’honorerait à le faire et enfin se débarrasserait de la m.. qui lui colle au c.. : j’ai nommé l’image d’un colon « partie de l’intestin en étroite relation avec les fèces"). Mettre « une immigrée de couleur » au Panthéon, payer la sépulture de « migrants morts en mer » c’est bien « angélique » mais s’occuper des vivant c’est peut-être moins symbolique mais « diablement » plus efficace.

P.S. n’hésitez pas à me répondre, si possible sans m’invectiver… Le forum est fait pour échanger et chaque point de vue enrichit surtout s’il est différent. Merci de m’avoir lu
PatrickB
PatrickB

Messages : 441
Lieu : café de Calais (et d'ailleurs - déplacements)
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum