Café polyglotte sur le net (Language forum)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

De la protection sociale, de l'origine des richesses, de la valeur du travail, du sacrifice et toutes ces questions que nous posent l'Ukraine

2 participants

Aller en bas

De la protection sociale, de l'origine des richesses, de la valeur du travail, du sacrifice et toutes ces questions que nous posent l'Ukraine Empty De la protection sociale, de l'origine des richesses, de la valeur du travail, du sacrifice et toutes ces questions que nous posent l'Ukraine

Message  PatrickB Mar 10 Mai - 7:47

Notre société est une organisation de type protectionniste vis à vis des individus. Jusqu’où doit aller cet « état providence »?
Personne ne remet en cause, de façon ouverte tout du moins, cette aide aux personnes victimes d’accident de la vie : handicapés moteur ou mental accès aux soins pour tous les malades et de façon équitable mais on peut s’interroger jusqu’où et pour qui cette protection doit-elle se faire : droit à manger à sa faim, droit au logement, droit à une « rente » permettant de couvrir ses besoins (même si on ne travaille pas) que l’on soit en état de travailler ou non etc… Et pour qui : toute personne étant Française ? Toute personne présente sur le territoire ? Qu’exige l’État en retour ? Si on a des droits, a-t-on des devoirs?

Toutes ces aides ont un coût, comment peut-on les financer ? Y-a-t ’il une limite à ces financements ou l’État doit-il emprunter coûte que coûte, quitte à remettre sur les générations futures le remboursement ?

Tant que notre pays était dans un cycle de croissance cela n’a pas interrogé la société et pourtant cette croissance reposait sur une exploitation. Exploitation des ressources de notre pays mais aussi exploitations des ressources de pays « sous tutelle » : les colonies. Cette croissance s’est-elle faite au mépris des droits les plus élémentaires de l’exploitation des richesses d’autrui, de la vie des populations non considérées comme égales, de l’expropriation du bien d’autrui.

Qu'en est-il aujourd’hui ? Les colonies sont devenues indépendantes mais les états n’ont-ils pas remplacé une domination par une autre ? Par personnes ou sociétés commerciales interposées avec corruptions, subordinations, etc…

Toutes ces questions je me les suis posées en écoutant un témoignage « électro-choc » d’une personne qui s’inquiétait (peut-être à juste titre) de son pouvoir d’achat si l’on soutenait l’Ukraine et que l’on excluait l’URSS et ses apports énergétiques.

Il me semble (j’ai un certain âge ou un âge certain) qu’à l’époque on apprenait à l’école, car le maître enseignait qu’il « fallait se donner du mal » pour « réussir » (fable du laboureur et de son héritage). Nos métiers nous les avons appris en partant du bas.. Tous les acquis sociaux l’ont été dans les luttes et la douleur, toutes les libertés ont été acquises parfois dans des guerres iniques au prix du sacrifice de nombreuses vies (Chaque village de France a son monument avec le nom de ces jeunes partis comme chair à canons et sont morts laissant les campagnes exsangues).

Oui les Ukrainiens se battent contre un envahisseur, oui ils se sacrifient, oui nous les regardons, oui nous soupçonnons les financiers qui se frottent les mains : complexe militaro-industriel en plein essor, montée des cours des matières premières avec plus de bénéfices pour les intermédiaires. Qu’importe la pollution, qu’importe la famine qui s’annonce, leurs comptes en banque s’agrandissent. La géopolitique est rabattue : le Dollar monte, l’Empire du milieu tousse, l’Europe se désole, la Russie décline.

Alors oui il va falloir se serrer la ceinture, chauffer moins, se déplacer moins, pas seulement pour les Ukrainiens mais pour toute la planète. Nous ne pouvons pas laisser mourir de faim une partie du monde pour rouler au bioéthanol, nager dans les lagons et manger nos côtes de bœuf. Il va falloir retrousser nos manches, relocaliser, refabriquer. Être vertueux partager nos énergies avec nos voisins ne pas prêter le flanc aux populistes aux nationalistes. Le bonheur est simple, un peu de pain, un peu de vin, le partage et l’amitié. Bon on vous l’accorde un peu de pâté ou de fromage sur notre quignon mais surtout de la bonne humeur. Oui Français nous sommes « râleur » mais la fête on sait faire et sans chichi et surtout l’histoire nous montre que c’est toujours l’équité qui gagne. Entrons dans l'histoire, serrons nous la ceinture et en plus nous y gagnerons la santé : oublié l'hypertension, les problèmes d'artères bouchées, diminution des cancers coliques (moins de viande...), envolé le diabète gras, revenu la forme (on marche). Super l'Ukraine vivra libre, le monde mangera à sa faim, nous vivrons plus vieux en bonne santé, le réchauffement climatique s'arrête, les populistes et les nationalistes continueront à faire le guignol et nous serons heureux à cultiver notre jardin. Soyez "Candide" le bonheur vous tend les bras !
PatrickB
PatrickB

Messages : 450
Lieu : café de Calais (et d'ailleurs - déplacements)
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb

Revenir en haut Aller en bas

De la protection sociale, de l'origine des richesses, de la valeur du travail, du sacrifice et toutes ces questions que nous posent l'Ukraine Empty Re: De la protection sociale, de l'origine des richesses, de la valeur du travail, du sacrifice et toutes ces questions que nous posent l'Ukraine

Message  MurielB Mar 10 Mai - 23:02

PatrickB a écrit: Le bonheur est simple, un peu de pain, un peu de vin, le partage et l’amitié
Peut-être sommes nous à un tournant de notre histoire ? Il nous faut à présent arrêter de consommer toujours plus et surtout choisir avant tout la simplicité et l'amitié

_________________
France Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère (en Message Privé). Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer  :-) 
Pour n'importe quelle  question =>muriel.bercez@gmail.com
Pour connaitre le mode d'emploi=>PRESENTATION
You Don't speak French              =>Gb,De, Esp, It 
MurielB
MurielB
Admin

Messages : 16696
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum