Café polyglotte sur le net (Language forum)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Penser ou Croire telle est la question

Aller en bas

Penser ou Croire telle est la question Empty Penser ou Croire telle est la question

Message  MurielB Ven 30 Sep - 15:02

Depuis quelques temps, je me suis aperçue que je détestais utiliser le verbe "croire" et préférais la locution "A l'heure d'aujourd'hui je pense que". De plus lorsque mon entourage insiste pour que j'utilise le verbe "croire" en me disant que je dois avoir confiance en moi et ne pas avoir peur d'exprimer mes opinions, cela me fait bouillir intérieurement. J'ai donc cherché les définitions exactes de ces deux modes d'expression pour comprendre un peu mieux ce malaise.
Croire
1 Estimer comme vrai, être persuadé de la réalité
2 Avoir foi dans une religion, une doctrine philosophique
3 Estimer sincère une personne.

Pour la définition 3, je ressens facilement la sincérité d'une personne mais n'adhère pas forcémment à ses dires
Pour la définition 2 je déteste les dogmes quelqu'ils soient car l'impermanence des pensées et du monde me semblent être une évidence
Pour la définition 1 L'opinion des autres m'intéresse beaucoup et je ne veux pas me priver de leur éclairage. Je ne me contente pas de mes propres convictions;

A l'heure d'aujourd'hui je pense que
Penser c'est exercer l'activité de l'esprit, accomplir quelque opération de l'intelligence, concevoir, imaginer, réfléchir. et surtout ne pas être bloqué dans cette réflexion et en faire une croyance absolue(A l'heure d'aujourd'hui). La lecture d'un article du "courrier international" m'a éclairée
Les bienfaits de l'incertitude dans courrier international du 28/032021 a écrit:Le malaise dans lequel nous plonge l'incertitude est un bienfait paradoxal. Des défis titanesques nous guettent, que ce soit les ravages du déréglement climatique, les menaces qui pèsent sur la démocracie  ou cette pandémie interminable. Mais ces problèmes complexes ne pourront être résolus que si nous renonçons à nos penchants pour des solutions hâtives et pour la certitude, au profit d'une mentalité qui nous force littéralement à réfléchir, c'est à dire le fait de ne pas savoir. Des études montrent que craindre l'incertitude suffit à nous pousser vers l'intransigeance, l'étroitesse d'esprit et l'anxiété-autant d'entraves en période de bouleversements
La médecine, par exemple, est une discipline qui a toujours été en quête de certitide, appliquée au diagnostic, comme au traitement. Mais cette détermination a un prix; Les étudiants en médecine qui fuient l'ambiguïté se désintéressent de patients mal pris en charge, qui souffrent souvent de pathologies complexes. Le fait que les médecins ne soient pas à l'aise avec l'incertitude a été associé à la pescription excessive de dépistages et d'antibiotiques, ainsi qu'à l'épuisement et à la dépression, deux troubles qui concernaient un nombre alarmant de praticiens avant même la pandémie
le Dr Bethanie Picker a dit" Nous avons réorganisé les enseignements de manière à ce que les étudiants soient ouverts au tâtonnement, à ce qu'ils s'emparent du doute plutôt qu'à lui résiter et c'est à ce moment là que les jeunes se sont épanouis
En ce sens la coopération explore le champ des possibles et propose des solutions aussi larges que possible  alors que la compétition s'en éloigne.

_________________
France Merci de me faire part des grosses fautes dans mes messages en langue étrangère (en Message Privé). Grâce à vos remarques, je pourrai m'améliorer  :-) 
Pour n'importe quelle  question =>muriel.bercez@gmail.com
Pour connaitre le mode d'emploi=>PRESENTATION
You Don't speak French              =>Gb,De, Esp, It 
MurielB
MurielB
Admin

Messages : 16708
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb, De, It, Es

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum