Café polyglotte sur le net (Language forum)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Les palestiniens ont gagné la guerre ? Quel paradoxe !

Aller en bas

Les palestiniens ont gagné la guerre ? Quel paradoxe ! Empty Les palestiniens ont gagné la guerre ? Quel paradoxe !

Message  PatrickB Mar 23 Jan - 12:11

Les Palestiniens ont gagné la guerre ? Quel paradoxe !
En effet les Palestiniens ont gagné la guerre. On ne peut plus voir en Israël qu’un état inique. Hors l’injustice est ce dont l’humain est le plus sensible, même au stade infra-verbal du tout petit. En tuant des milliers de civils innocents et en les rendant co-responsables d’un crime odieux, ils ont chosifié des êtres humains les rendant personnellement chaque mort responsable d’actes qu’ils n’avaient pas commis et en plus sans jugement. Ce n’est pas la justice. Qu’ont fait les Nazis ? Ils ont tué des milliers de civils innocents au préjugé qu’ils appartenaient à des « ethnies » (d’après leurs idées génétiques erronées de l’eugénisme) ou à une religion ou aux mœurs auxquels ils avaient attribué des actes ou des idées non acceptables.
Oui le Hamas a permis la réalisation de crimes odieux sur des innocents. Oui le Hamas devait être jugé, mais son extermination empêche toute justice et permet-il le deuil des proches moins qu’un jugement ? Permet-il la compréhension d’un acte et de ses mécanismes pour ne pas les reproduire et désamorcer ce qui fait leur genèse.
Le jugement des Nazis a permis de mettre en lumière les mécanismes de l’antisémitisme, de pouvoir prendre conscience comment il peut s’insinuer tout doucement dans nos pensées, comment on peut mettre en lumière cette ombre menaçante pour l’empêcher de se propager.
Comment mettre fin à cette guerre et à ce massacre d’innocents. Pour le Hamas en relâchant les otages sans conditions. Les dirigeants et les survivants de ce mouvement seront jugés et condamnés pour leurs actes et seulement pour leurs actes. On ne peut pas condamner des personnes pour des idées. Il est bien évident qu’un jugement embarrassera les dirigeants israéliens car il mettra en lumière leurs lacunes et leur perfidie. Lacunes de n’avoir pas su protéger son peuple, lacune de n’avoir pas vu que leur politique aveugle et inique d’un territoire avec des populations au droits différents* et surtout peut-être non pas une lacune mais une volonté perfide de laisser prospérer un mouvement radical pour pouvoir appliquer soi-même un mouvement de violence et de radicalité contraire.
(*Quand nous parlons de territoire commun avec des populations aux droits différents nous faisons référence à l’Algérie et au « Statut juridique des indigènes d’Algérie » résultat d’une colonisation d’un territoire et de son « annexion »).
Comment Israël peut-il mettre fin maintenant à la guerre ? En arrêtant simplement son action de guerre et en se retirant des territoires envahis. Évidemment c’est une victoire à la Pyrrhus, ils n’auront pas libéré tous les otages, ils se sont acquis un regard du monde sur eux très négatif mais aussi sur leurs actions passés avec leur politique de colonisation-expulsion-privation de droits. Une nouvelle ère va commencer pour eux. Elle passera par une mise en cause de leur gouvernement, une reconnaissance de leurs erreurs… C’est pour cela que nous disons que les Palestiniens ont gagné.
De toute façon s’ils continuent la guerre, leur entreprise de crimes contre l’humanité* leur attire de plus en plus de rejet que cela réduira d’autant les avantages et garanties que la communauté internationale leur consentira pour continuer d’exister. *(car comment appeler la mort de tant de victimes innocentes sans une théorisation d’annihilation des victimes collatérales si nombreuses des bombardements aveugles avec des bombes anti-bunker de 500kg ou des bombes à sous munitions… (entre autres). C’est vrai ils n’ont pas utilisé de gaz mortel comme le pouvoir syrien mais l’interdit du surmoi était peut-être et heureusement trop fort.)
De toute façon il y aura un après-guerre. Et au vu de leur compétence de gestion de l’altérité il semblerait complètement fou de leur accorder le moindre regard sur l’avenir du territoire de Gaza voire de la Cisjordanie. L’histoire est là pour montrer qu’une colonisation n’aboutit jamais. À moins d’un processus d’extermination de la population locale. Est la vocation d’Israël ?
Le destin d’Israël est entre les mains des Israéliens : vont-ils choisir d’être des monstres ou d’écouter leurs disparus récents et passés, et ce qu’ils pensent des bourreaux et laisser l’intelligence de leur peuple vaincre la bêtise de leurs dirigeants.
En ce sens nous devrions voir le danger pour nos démocraties d’élire des « crétins-es » pour diriger nos pays en prenant pour vérité comptant leurs mensonges et injonctions. Tout cela pour éviter de nous remettre en question et de croire en un imaginaire de « guerrier victorieux » de peuple glorieux, de nation forte. Entités dont vous ne serez jamais les héros, car dans les guerres, les vrais héros ce sont ceux qui survivent et en général ce ne sont jamais les « petites gens » qui n’ont aucun moyen de s’enfuir et doivent subir. Il n'y a aucun bénéfice à élire des racistes. Ils n'auront que des actions fascistes. Croire le contraire, c'est croire qu'un oiseau peut vivre sous l'eau et qu'un poisson peut vivre dans l'air... Les vessies ne sont pas des lanternes, les illusions ne sont pas le réel. Le réel d'un état fasciste c'est la guerre à plus ou moins long terme. Or la guerre n'est jamais bonnes pour les petites gens, c'est à dire ceux qui élisent les dirigeants (du moins dans notre régime démocratique). Refuser le fascisme, Israël est aujourd'hui l'exemple où mène un dirigeant fasciste. La dévalorisation d'un État.
PatrickB
PatrickB

Messages : 651
Lieu : café de Calais (et d'ailleurs - déplacements)
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum