Café polyglotte sur le net (Language forum)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Qu'est ce qu'un café polyglotte? What is a polyglot venue? che cos'è un caffè poliglotta? was ist ein polyglottes Café?¿qué es un café políglota?

2 participants

Aller en bas

Qu'est ce qu'un café polyglotte? What is a polyglot venue? che cos'è un caffè poliglotta? was ist ein polyglottes Café?¿qué es un café políglota? Empty Qu'est ce qu'un café polyglotte? What is a polyglot venue? che cos'è un caffè poliglotta? was ist ein polyglottes Café?¿qué es un café políglota?

Message  PatrickB Mar 1 Oct - 12:59

France Les "cafés polyglottes" (clubs,cercles etc) sont aussi des lieux de rencontre et d'échange. Non pas un lieu d' "échangisme" ou un site pour trouver "l'âme soeur" mais un lieu de découverte, de lien pour découvrir l'humanité dans sa diversité. A preuve cela m'a permis de tisser des liens d'amitiés avec des personnes que je n'aurais jamais abordées si de tels endroits n'existaient pas. A notre table de Français se compose en ce moment d' un anglais qui fait chaque semaine l'effort de traverser pour converser avec nous en français, un écossais (vivant en France) marié à une chinoise qui vient pour que son épouse puisse pratiquer son apprentissage du français, un réfugié guinéen en recherche de liens d'amitié et d'intégration, un habitant d'un village environnant Calais qui vient pour s'ouvrir à la diversité et "intellectualiser" sa vie campagnarde, un Catalan militant "anti speciste" "pro ZADiste" (zone à défendre par détournement de l'expression administrative "zone d'aménagement différé" permettant à l'état ou aux corps constitués d'avoir la priorité pour y implanter un projet qui souvent "n'a rien d'écologique ni de durable") venu (notre Catalan) pour aider une association d'aide aux réfugiés. Nous découvrons "les autres" quels que soient leurs âges, leurs confessions, leurs conditions sociales. Par les cafés polyglottes j'ai aussi fait la connaissance de "Frédérico" personnage haut en couleur, professeur d'Anglais de son métier (mais qui parle de nombreuses langues par ailleurs) qui m'a fait découvrir en toute amitié sa culture. Il a écrit un livre qui personnalise une partie de lui "La sagesse politique du Talmud et de la Torah". Bien qu'étant (actuellement !) philosophique agnostique, théologiquement athée, et profondément "anti théocratie" cela m'a permis de connaître un "autre point de vue", une autre "réalité" (selon la "théorie quantique" ou "la réalité est fonction de l'observation" ou tout du moins ce que j'en ai compris ou voulu comprendre). La fréquentation du "café polyglotte" correspond, pour moi, à une contribution pour la "création d'un nouveau monde" bâti sur la sagesse et non sur le "culte de l'émotion". Voilà pour moi à ce que servent les cafés polyglottes : une vraie "auberge espagnole" ou chacun partage ce que l'autre apporte. Ce que d'autres dénomment un "potluck" ou "pol luck"  (à la fortune du pot), ou "buffet canadien" (cf wikipédia) mais où les nourritures sont spirituelles (elles nourrissent l'esprit) et amicales (elles nourrissent l'amitié) dans un lieu convivial et neutre. Vous voyez le "café polyglotte" c'est un "café langue" "café philo" "café littéraire" "café convivial" bref un vrai "bistrot" à la française ou l'on "cause de tout" et on "refait le monde"
Angleterre The "polyglot cafés" (clubs, circles, etc.) are places of meeting and exchange. Not a place for "swapping" or a site to find "your soul mate" but a place of discovery, a link to discover humanity in its diversity. As proof, it has allowed me to create friendships with people I would never have met if such places did not exist. At our French table we currently have an Englishman who makes the effort to cross the border every week to converse with us in French, a Scotsman (living in France) married to a Chinese woman who comes so that his wife can practise her French, a Guinean refugee looking for friendship and integration, an inhabitant of a village near Calais who comes to open up to diversity and to "intellectualise" his country life, a Catalan militant "anti speciste" "pro ZADiste" (zone to be defended by hijacking the administrative expression "zone of deferred development" allowing the state or the constituted bodies to have priority to implant a project which often "has nothing ecological or sustainable") who has come (our Catalan) to help an association helping refugees. We discover "the others" whatever their age, their confessions, their social conditions. Through the polyglot cafés I also met "Frédérico", a colourful character, an English teacher by profession (but who speaks many other languages) who showed me his culture in a friendly way. He has written a book which personifies a part of him "The political wisdom of the Talmud and the Torah". Although I am (currently!) a philosophical agnostic, theologically atheist, and deeply "anti-theocracy", this has allowed me to get to know "another point of view", another "reality" (according to the "quantum theory" or "reality is a function of observation" or at least what I have understood or wanted to understand). For me, attending the "polyglot café" is a contribution to the "creation of a new world" based on wisdom and not on the "cult of emotion". This is what polyglot cafés are for me: a real "Spanish inn" where everyone shares what the other brings. What others call a "potluck" or "pol luck", or "Canadian buffet" (cf wikipedia) but where the food is spiritual (it feeds the spirit) and friendly (it feeds the friendship) in a friendly and neutral place. You see, the "café polyglotte" is a "language café", a "café philo", a "literary café", a "convivial café", in short, a real French-style "bistrot" where we "talk about everything" and "remake the world"
 Espagne Los "cafés políglotas" (clubes, círculos, etc.) son también lugares de encuentro e intercambio. No son un lugar de "intercambio" ni un sitio para encontrar a tu "alma gemela", sino un lugar de descubrimiento, un vínculo para descubrir a la humanidad en toda su diversidad La prueba es que me ha permitido forjar amistades con personas que nunca habría conocido si no existieran estos lugares. Nuestra mesa francesa está compuesta actualmente por un inglés que hace el esfuerzo de cruzar la frontera cada semana para conversar con nosotros en francés, un escocés (residente en Francia) casado con una china que viene para que su mujer practique el francés, un refugiado guineano en busca de vínculos de amistad e integración, un habitante de un pueblo cercano a Calais que viene para abrirse a la diversidad e "intelectualizar" su vida campestre, una catalana militante "anti speciste" "pro ZADiste" (zona a defender secuestrando la expresión administrativa "zona de desarrollo diferido" que permite al Estado o a los organismos constituidos tener prioridad para implantar un proyecto que a menudo "no tiene nada de ecológico ni de sostenible") que ha venido (nuestra catalana) a ayudar a una asociación de ayuda a los refugiados. Llegamos a conocer a los "otros", sea cual sea su edad, religión o condición social. A través de los cafés políglotas, también conocí a "Frédérico", un personaje pintoresco, profesor de inglés de profesión (pero que también habla muchos idiomas) que me mostró su cultura de forma amistosa. Ha escrito un libro que personifica una parte de él, "La sabiduría política del Talmud y la Torá". Aunque soy (¡actualmente!) filosóficamente agnóstico, teológicamente ateo y profundamente "antiteocrático", esto me ha permitido descubrir "otro punto de vista", otra "realidad" (según la "teoría cuántica" o "la realidad está en función de la observación", o al menos lo que yo he entendido o querido entender). Para mí, frecuentar el "café polyglotte" es contribuir a la "creación de un mundo nuevo" construido sobre la sabiduría y no sobre el "culto a la emoción". Eso es, para mí, lo que son los cafés políglotas: una auténtica "posada española" en la que cada uno comparte lo que el otro aporta. Lo que otros llaman un "potluck" o "pol luck", o un "buffet canadiense" (cf wikipedia) pero donde la comida es espiritual (alimenta el espíritu) y amistosa (alimenta la amistad) en un lugar amistoso y neutral. El "café polyglotte" es un "café langue", un "café philo", un "café littéraire", un "café convivial", en resumen, un auténtico "bistrot" a la francesa donde se "habla de todo" y se "rehace el mundo"...
Italie I "caffè poliglotti" (club, circoli, ecc.) sono anche luoghi di incontro e di scambio di idee. Non sono un luogo di "scambio" o un sito per trovare l'anima gemella, ma un luogo di scoperta, un collegamento per scoprire l'umanità in tutta la sua diversità. La prova è che mi ha permesso di stringere amicizie con persone che non avrei mai incontrato se questi luoghi non fossero esistiti. Il nostro tavolo francese è attualmente composto da un inglese che si sforza di attraversare la frontiera ogni settimana per conversare con noi in francese, uno scozzese (che vive in Francia) sposato con una cinese che viene per permettere alla moglie di esercitare il suo francese, un rifugiato guineano in cerca di legami di amicizia e di integrazione, un abitante di un villaggio vicino a Calais che viene per aprirsi alla diversità e "intellettualizzare" la sua vita di campagna, un militante catalano "anti speciste" "pro ZADiste" (zona da difendere dirottando l'espressione amministrativa "zona a sviluppo differito" che permette allo Stato o agli enti costituiti di avere la priorità nell'impiantare un progetto che spesso "non ha nulla di ecologico o sostenibile") che è venuto (il nostro catalano) per aiutare un'associazione di rifugiati. Conosciamo gli "altri", indipendentemente dalla loro età, religione o condizione sociale. Attraverso i caffè poliglotti, ho conosciuto anche  "Frédérico"  un personaggio colorato, un insegnante di inglese di professione (ma che parla anche molte lingue) che mi ha mostrato la sua cultura in modo amichevole. Ha scritto un libro che personifica una parte di lui, "La saggezza politica del Talmud e della Torah". Sebbene io sia (al momento!) filosoficamente agnostico, teologicamente ateo e profondamente "anti-teocratico", questo mi ha permesso di scoprire "un altro punto di vista", un'altra "realtà" (secondo la "teoria dei quanti" o "la realtà è una funzione dell'osservazione", o almeno quello che ho capito o voluto capire). Per me, frequentare il "café polyglotte" è un contributo alla "creazione di un nuovo mondo" costruito sulla saggezza e non sul "culto dell'emozione". Questo, per me, è il senso dei caffè poliglotti: una vera e propria "locanda spagnola" dove ognuno condivide ciò che l'altro porta. Quello che altri chiamano "potluck" o "pol luck", o "buffet canadese" (cfr. wikipedia), ma dove il cibo è spirituale (nutre lo spirito) e amichevole (nutre l'amicizia) in un luogo amichevole e neutrale. Vedete, il "café polyglotte" è un "café langue", un "café philo", un "café littéraire", un "café convivial" - in breve, un vero e proprio "bistrot" alla francese dove si "parla di tutto" e si "rifà il mondo"..
Allemagne Die "polyglotten Cafés" (Clubs, Kreise usw.) sind auch Orte der Begegnung und des Austauschs. Es ist kein Ort des "Swingens" oder eine Website, um den "Seelenverwandten" zu finden, sondern ein Ort der Entdeckung, der Verbindung, um die Menschheit in ihrer Vielfalt zu entdecken. Ich habe dadurch Freundschaften mit Menschen geschlossen, die ich ohne solche Orte nie kennengelernt hätte. An unserem französischen Tisch sitzen derzeit ein Engländer, der jede Woche den Weg auf sich nimmt, um sich mit uns auf Französisch zu unterhalten, ein Schotte (der in Frankreich lebt), der mit einer Chinesin verheiratet ist und kommt, damit seine Frau Französisch lernen kann, ein Flüchtling aus Guinea auf der Suche nach Freundschaft und Integration, ein Bewohner eines Dorfes in der Nähe von Calais, der kommt, um sich der Vielfalt zu öffnen und sein Landleben zu "intellektualisieren", ein katalanischer Aktivist, der "anti speciste" "pro ZADiste" ist (zone à défendre durch Abwandlung des administrativen Ausdrucks "zone d'aménagement différé", der dem Staat oder konstituierten Körperschaften die Priorität einräumt, dort ein Projekt zu errichten, das oft "weder ökologisch noch nachhaltig ist") und der (unser Katalane) gekommen ist, um einer Hilfsorganisation für Flüchtlinge zu helfen. Wir entdecken "die anderen" unabhängig von ihrem Alter, ihrer Konfession und ihren sozialen Verhältnissen. In den polyglotten Cafés lernte ich auch "Frédérico" kennen, einen schillernden Persönlichkeit, von Beruf Englischlehrer (der aber nebenbei viele Sprachen spricht), der mir in aller Freundschaft seine Kultur näher gebracht hat. Er hat ein Buch geschrieben, das einen Teil von ihm personalisiert "Die politische Weisheit des Talmuds und der Tora". Obwohl ich (derzeit!) philosophischer Agnostiker, theologisch Atheist und zutiefst "Anti-Theokratie" bin, hat mir dies ermöglicht, einen "anderen Standpunkt", eine andere "Realität" kennenzulernen (gemäß der "Quantentheorie" oder "die Realität ist eine Funktion der Beobachtung" oder zumindest das, was ich davon verstanden habe oder verstehen wollte). Der Besuch des "polyglotten Cafés" ist für mich ein Beitrag zur "Schaffung einer neuen Welt", die auf Weisheit und nicht auf dem "Kult der Emotionen" beruht. Das ist für mich das, was polyglotte Cafés leisten: eine echte "spanische Herberge", in der jeder das teilt, was der andere mitbringt. Was andere als "Potluck" oder "pol luck" (Glück im Unglück) oder "kanadisches Buffet" (siehe Wikipedia) bezeichnen, ist hier jedoch eine geistige Nahrung (sie nährt den Geist) und eine freundschaftliche Nahrung (sie nährt die Freundschaft) an einem freundlichen und neutralen Ort. Sie sehen, das "Café polyglotte" ist ein "Café langue", ein "Café philo", ein "Café littéraire", ein "Café convivial", kurzum ein echtes "Bistro" nach französischem Vorbild, in dem man "über alles spricht" und "die Welt neu macht".


Dernière édition par PatrickB le Mer 2 Oct - 10:38, édité 1 fois
PatrickB
PatrickB

Messages : 639
Lieu : café de Calais (et d'ailleurs - déplacements)
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est ce qu'un café polyglotte? What is a polyglot venue? che cos'è un caffè poliglotta? was ist ein polyglottes Café?¿qué es un café políglota? Empty Re: Qu'est ce qu'un café polyglotte? What is a polyglot venue? che cos'è un caffè poliglotta? was ist ein polyglottes Café?¿qué es un café políglota?

Message  Remy Mer 2 Oct - 7:40

Tout-à-fait Patrick.

Dans les villes de taille moyenne, les cafés polyglottes permettent de s'ouvrir aux autres cultures, de sortir d'une vie provinciale quelque peu endormie pour s'immerger dans la mondialisation, comme c'est le cas naturellement dans les grandes villes.

On peut évoquer la politique et la religion, histoire de connaître les gens, pour éviter de les choquer, et aussi pour s'ouvrir à la différence et à d'autres cultures, mais ce sont aussi des sujets qui peuvent fâcher, alors on en parle assez rarement.

Les cafés polyglottes ne sont clairement pas des lieux de rencontres coquines. Maintenant, on peut éventuellement y trouver l'âme soeur, même si ce n'est pas fréquent; Cupidon ne s'arrête pas aux portes des bistrots. Cool.

Il est en revanche fréquent que l'on s'y fasse des amis.

Remy

Messages : 3170
Lieu : Calais
Langues : Français (Langue maternelle), Gb

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est ce qu'un café polyglotte? What is a polyglot venue? che cos'è un caffè poliglotta? was ist ein polyglottes Café?¿qué es un café políglota? Empty Le Café Polyglotte : un lieu où "se comprendre"

Message  PatrickB Mer 16 Mar - 9:51

Qu’est-ce que le café polyglotte pour moi ?  what is a polyglot cafe ?
Bien sur un lieu « polyglotte » où les personnes viennent pour pratiquer une langue et se perfectionner, échanger…
Mais aussi un « café » c’est à dire un lieu convivial où l’on échange, où l’on rompt son isolement.
Pour moi qui « anime » la table de Français, c’est un lieu d’accueil. Accueil des étrangers qui viennent chercher une pratique de la « langue » surtout de sa partie « pratique », pour également s’intégrer à une communauté, parfois pour découvrir « les bons plans », les « bonnes adresses » bref un « guide du routard » auprès des autochtones.
Mais aussi accueil des Français un peu « en marge », « border line » diraient nos voisins anglo-saxons, car le café c’est « la France » lieu de fraternité (pas d’exclusion), d’égalité (nous sommes égaux) et de liberté (on peut tout dire).
Donc pour moi le café-polyglotte c’est le lieu où « se comprendre » prend son sens (un clin d’œil à feu Roger Malevez du Cercle Royal Polyglotte du Bruxelles et de sa revue « se comprendre »). Pourquoi se comprendre ? Parce que « le parler » nous permet de nous exprimer et que « l’entendre » nous permet d’écouter. Et c’est cet échange dans un lieu convivial qui permet la fraternité et de « se comprendre » et je l’espère nous rapprocher les uns des autres pour éviter l’incompréhension et l’affrontement.
Donc pour moi fréquenter les cafés-polyglottes c’est une posture philosophique riche en émotions et en contenus intellectuels.
Qu’attendez-vous pour y venir ? Pour un créer un ? C’est une façon de faire la paix : comprendre les autres.
PatrickB
PatrickB

Messages : 639
Lieu : café de Calais (et d'ailleurs - déplacements)
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum