Café polyglotte sur le net (Language forum)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

De la lecture d’un roman policier à une réflexion philosophique : comment éviter la fin du monde ?

Aller en bas

De la lecture d’un roman policier à une réflexion philosophique : comment éviter la fin du monde ? Empty De la lecture d’un roman policier à une réflexion philosophique : comment éviter la fin du monde ?

Message  PatrickB Ven 8 Avr - 15:25

De la lecture d’un roman policier à une réflexion philosophique : comment éviter la fin du monde ?

Lors de la lecture d’un roman policier « de gare » je suis tombé sur une citation d’un autre roman qui m’a plongé dans une profonde réflexion.
Extrait de « l’affreuse embrouille de via Merulana » de Carlo Emilio Gabba :
« Les catastrophes inopinées ne sont jamais la conséquence ou l’effet, quel que soit le nom qu'on leur donne, d'une seule cause, elles n'ont pas une origine unique : elles sont comme un tourbillon, un point de dépression cyclonique dans la conscience du monde, vers lequel ont conspiré une multitude de motifs convergents. »
Dans ce court extrait on voit que la conséquence de motifs convergents d’un champ de conscience mondiale entraine des catastrophes « inopinées ».
Et si un nombre conséquent de personnes pensaient « une bonne guerre ça résous les problèmes économiques » et qu’en conséquence la guerre arrive ? Quel serait la part du hasard et celle d’une convergence de conscience ?
Je vous en prie, si on vous pose la question : « comment envisagez-vous l’avenir du monde » ? Surtout répondez avec optimisme : « la prise de conscience du réchauffement climatique a entrainé une implication et une collaboration étroite entre tous les États, qui se sont unis pour donner corps aux solutions de la résolution de la crise énergétique, de la pénurie d’eau, et de l’insuffisance alimentaire ». On ne sait jamais : peut-être éviterons nous une extinction de notre humanité dans un embrasement nucléaire…
Merci et surtout croyez à « l’effet papillon » : une toute petite chose à un bout de la planète a toujours un corollaire à l’autre bout. Vous avez dit : « La Covid » ?
Je vous le demande : une simple pensée positive et vous changerez peut-être l’univers.
Vous voyez je suis plus fort que tous ces politiques qui vous promettent la Lune moi je vous promets l’Univers.
P.S. Comme dirait un comique « les promesses ne croit que ceux qui les croient » et comme l’affichent souvent les commerçants : « aucun article soldé ne sera repris ou échangé ».
Bonne fin de semaine et pour les Français n’oubliez pas dimanche il y a une élection. (Et si votre bulletin était celui qui ferait/fera tout basculer ?)
(Je ne me rappelle plus la règle de grammaire : on met le conditionnel si l’on pense que la réalisation est hautement improbable et le futur si l’on considère que la proposition a des chances de se réaliser. A vérifier.)
PatrickB
PatrickB

Messages : 425
Lieu : café de Calais (et d'ailleurs - déplacements)
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum