Café polyglotte sur le net (Language forum)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Billet d'humeur Covid les questions : Vaccination ? Variants ? Confinement ?

Aller en bas

Billet d'humeur Covid les questions : Vaccination ? Variants ? Confinement ? Empty Billet d'humeur Covid les questions : Vaccination ? Variants ? Confinement ?

Message  PatrickB Mar 5 Jan - 17:40

Covid, les questions : Vaccination, variants, confinement ?

D’abord une bonne nouvelle : l’infection Covid se comporte comme une maladie infantile : plus on l’attrape jeune moins elle est sévère. Un peu comme une varicelle, une rougeole, les oreillons. C'est ce qui me marque en premier dans cette épidémie pourtant ce fait je ne l'ai pas vu beaucoup exposé.
La vaccination, une certitude : elle n’empêchera pas l’expansion de la maladie (sinon à vacciner > 70% de la population). Mais à quoi elle sert ? Elle est utile pour les personnes dont l'infection met la vie en danger. Exemple personne très âgée, en surcharge pondérale, diabétique, hypertendue, etc… C’est ces personnes qu’il faut vacciner en priorité. Ensuite la vaccination est aussi utile pour les personnes indispensables au bon fonctionnement de la collectivité et qui pourraient faire une forme sévère et exposées : soignants âgés, forces de secours, forces de l’ordre +/- enseignants (fonction de l’âge, des facteurs de comorbidité, et toujours pour tout un chacun avec l’accord des vaccinés bien sûr car il existe des incertitudes sur les effets à long terme de ce type de thérapeutique nouvelle et difficile à évaluer dans l’immédiat. (la vaccination d’une personne de 75 ans dont l’espérance de vie est de 84 ans, et qui en principe n’aura plus d’enfants à naître n’est pas la même que celle d’une personne de 50 ans voire même plus jeune avec des retombées sur les 30 ans d’espérance de vie, et sur la descendance… Alors que la mortalité de la maladie est très faible à ces âges ansi que la morbidité même si c’est aléatoire. Le risque d’avoir un accident d’avion ou de voiture ne vous empêche pas de voyager)
Les mutants : ils ne semblent pas plus agressifs que le virus normal, par contre ils semblent plus contagieux (50%) ce qui déjà avec le virus « ancien » donne une forme exponentielle (non freinable si non à arrêter tout activité sociale) alors là il nous semble impossible d’échapper à un confinement visant à freiner l’évolutivité pour éviter d’ « engorger » les hôpitaux. Nous devrions suivre les autres pays, à moins que le mal ne s'arrête à nos frontières (il y a l'antécédent de Tchernobyl)
Quand cela va-t-il s’arrêter ? D’abord lorsque l’immunité collective sera en place (> 70 % de la population qui l’a faite (symptomatique ou surtout asymptomatique ce qui semble être la majorité). Puis ensuite avec les beaux jours (le virus semble sensible aux UV) donc un mois de Mai radieux serait le bienvenu.

Voilà mes réflexions j’espère qu’elles vous rassureront. Je les tire simplement de l’expérience de 40 années de pratiques médicales et de ce que je lis et essaye de comprendre des différentes études publiées

A titre personnel que pouvons-nous faire de plus ? Bien faire les gestes barrières, limiter nos interactions sociales ou du moins les faire en aparté en plein air (je parle de celles avouables bien entendues et tout à fait  « normales »,  : papotages, présentation de vœux, salutations, etc… les autres me semblent excluent pour l'instant - restons sages), avoir une activité physique pour « rester en forme », manger sainement et prendre soin de se « relaxer » par toutes techniques vous convenant, car vous serez moins réceptifs si vous êtes en « bonne forme physique et mentale, remplis d’optimisme et appréciant chaque moment de bonheur simple tout en prenant soin des autres»

Doit-on blâmer les autorités. Je ne le pense pas. Elles font ce qu’elles peuvent par contre il faut être très attentif à la direction politique post covid qu’elles prendront car là nous abordons un choix sociétal qui engagera les générations futures et la planète.Et c’est heureux que nous soyons unis en Europe car la sagesse de l’union permettra de lutter contre la compétivité des blocs « non-collectivistes ». Nous verrons surement émerger des « alliances nouvelles » de type Chine-Europe car nous avons plus en commun dans nos rapports aux autres que d’autres où le « struggle for life » et « le posséder toujours plus » est l’idéal normé et de toute façon nous ne pourrons rien faire sans les chinois.
PatrickB
PatrickB

Messages : 297
Lieu : café de Calais (et d'ailleurs - déplacements)
Langues : Français (Langue maternelle) , Gb

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum